documentation gratuite

Formation CAP PÂTISSIER (Pâtisserie) par Correspondance

En cours de reconversion ? Devenez un professionnel de la pâtisserie ! Formez-vous à distance et obtenez votre CAP Pâtissier !

CAP PÂTISSIER (PÂTISSERIE) EN LIGNE

République Française

FORMATION SOUMISE AU CONTRÔLE PEDAGOGIQUE DE L’ÉTAT

Chambre de métiers et de l'artisanat

PARTENAIRE DE LA CHAMBRE DES METIERS ET DE L’ARTISANAT DES YVELINES

Académie de Paris

ÉCOLE EN LIGNE PRIVÉE DÉCLARÉE AU RECTORAT DE PARIS

Diplôme d'état

Diplôme d’état officiel et
reconnu

Diplômé ou remboursé

Diplômé ou 100%
remboursé !

Création Entreprise Pâtisserie

MODULE DE CRÉATION D’ENTREPRISE INCLUS

CAP Pâtissier à distance

Inscription toute l’année !
0
Fiches recettes
0
Modules de cours
0
Fiches théoriques
0
Vidéos

DEMANDEZ UNE
DOCUMENTATION
GRATUITE

Formation CAP Pâtissier

Ou appelez le

01 81 808 800

Test gratuit de la formation pour toute demande de documentation

Communauté dédiée

Une communauté
 dédiée ! 

Youschool propose un espace de formation en ligne comprenant :

+ Des Courts écrits
+ Vidéos de chaque leçon
+ Des Quizz
+ Communauté YouSchool
Se former et interagir avec une communauté d’apprenants n’a jamais été aussi facile !

Plateforme de formation en ligne YouSchool

TOUS LES COURS SUR UNE PLATEFORME EN LIGNE !

Plateforme Elearning

PLATEFORME DE
E-ELEARNING

Disponible sur ordinateurs,
tablettes et smartphones !

Cours vidéos avec YouSchool

TOUS LES COURS
EN VIDEO

Pour que vous puissiez
apprendre à votre rythme !

Social Learning

UN RESEAU SOCIAL
dédié à votre projet

Echangez avec les intervenants et
les autres élèves de votre formation.

LA FORMATION CAP PATISSIER AVEC YOUSCHOOL

+ Gratuit pour les abonnés YouSchool : des MasterClasses physiques pour vous entrainer au CAP avec les profs membres du jury.

+ Notre formation patisserie est encadrée par des professionnels de la pâtisserie qui sont également jury lors du passage du diplôme de CAP Pâtissier.

+ Vous suivez les cours du CAP patisserie par correspondance depuis chez vous, à votre rythme, sur notre plateforme. Cours rédigés, cours vidéos, et des quiz pour valider vos connaissances.

+ Mais surtout, notre espace de formation de patisserie en ligne est également un réseau social sur lequel vous pouvez interagir et échanger en continu avec les autres étudiants de la formation en patisserie ainsi que les professeurs.

+ Demandez une documentation gratuite pour avoir un aperçu de la plateforme pendant 7 jours. Vous bénéficierez ensuite de 14 jours gratuits pour travailler en conditions le CAP patisserie à distance sur notre plateforme !

Cours MasterClass pâtisserie
PROGRAMME

Informations sur le programme du CAP Pâtissier

Heures de cours YouSchool Epreuve Coeff
Bloc d'enseignement Général
Francais 65h Ecrit et Oral (2h15) 3
Histoire Geographie 65h
Mathématiques 58h Ecrit (2h) 2
Sciences 52h
Approvisionnement et gestion des stocks dans l'environnement professionnel de la patisserie
Approvisionnement 40h Ecrit (3h) 4
Organisation 80h
Communication 24h
Prévention Santé Environnement 40h
Fabrication de pâtisseries
Pratique 296h Pratique (7h) 11
Programme du CAP Pâtissier avec YouSchool

BLOC D’ENSEIGNEMENTS PROFESSIONNELS

+ Approvisionnement et gestion de stocks dans l’environnement professionnel de la pâtisserie
+ Fabrication de pâtisseries

BLOC D’ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL

+ Français et Histoire Géographie
+ Mathématiques-Sciences
+ Anglais

Il existe de nombreuses équivalences qui vous permettent de ne pas avoir à passer le bloc de matières générales. Pour toute question, n’hésitez pas à nous contacter, nous vous renseignerons au mieux sur vos droits en la matière.

STAGE PROFESSIONNEL POUR ADULTE EN PÂTISSERIE

Pour cette formation professionnelle CAP Pâtissier pour adulte en candidat libre, le stage n ‘est PAS OBLIGATOIRE. Toutefois, Youschool, en plus des séances de Masterclasses, vous encourage vivement à effectuer des stages et vous fournit des conventions pour vous permettre un apprentissage pratique en entreprise, et une familiarisation avec le milieu professionnel de la Pâtisserie. En effet, le domaine professionnel dans lequel vous vous préparez à exercer nécessite des techniques et savoir-faire qui ne peuvent s’acquérir qu’en alliant la théorie à la pratique. Notre établissement est là pour vous accompagner et vous aider au mieux dans la recherche de votre stage afin de valoriser votre apprentissage par une formation en entreprise. Enfin, un enseignant référent de notre équipe pédagogique sera tenu de s’assurer auprès de votre tuteur en entreprise, à plusieurs reprises durant le stage, de son bon déroulement, pour valider votre formation patissier.

Stage MasterClass
Les points forts de YouSchool
LES MÉTIERS DE LA PÂTISSERIE

Informations sur les métiers de la pâtisserie

Chiffres Clefs
      • 4 685 entreprises dans le secteur de la pâtisserie artisanale et plus de 16 800 actifs
      • 2 500 pâtissiers sont recrutés en moyenne chaque année en France, majoritairement dans l’artisanat
      • Installé à son compte, l’artisan pâtissier dégage une moyenne mensuelle des revenus allant de 2 600 à 4 600 €

(Source : cidj)

+ Découvrir les métiers de la pâtisserie

Le métier de pâtissier connaît peu de chômage. La boulangerie-pâtisserie occupe la place n°1 dans l’artisanat alimentaire. 76% des pâtissiers y exercent, faisant d’elle la source première d’emploi pour les titulaires du CAP Pâtisserie.

Les pâtissiers diplômés, qu’ils aient obtenu leur CAP Pâtissier en candidat libre ou en cours du soir sont recherchés chez les restaurateurs, les traiteurs, mais aussi dans la grande distribution et l’industrie.
C’est également un métier extrêmement recherché à l’international.

Le titulaire du CAP Pâtissier peut choisir de se spécialiser (artisan chocolatier, confiseur, glacier), ou de devenir traiteur. Avec de l’expérience, il peut aussi envisager de créer ou de reprendre une entreprise.
Il peut également devenir responsable d’une équipe au sein d’un laboratoire industriel, ou évoluer à  l’international.

Le CAP Pâtissier forme également à  la vente des produits de pâtisserie et à  la gestion des stocks de matières premières. Il exerce dans les métiers de l’artisanat : artisan boulanger, boulangerie-pâtisserie, chocolatier-confiseur, glacier, traiteur; dans l’hôtellerie-restauration : pâtisserie de restaurant, restauration collective etc. ou dans le secteur de la grande distribution : grande surface. Il peut aussi s’orienter vers l’industrie agro-alimentaire, ouvrir un salon de thé, une pâtisserie artisanale, un Cup-Cakes Store etc.

+ Un secteur alléchant

Les métiers de bouche emploient 330 000 personnes en France, dans plus de 90 000 commerces de bouche (source : INSEE). Le renouvellement du personnel y est fréquent, offrant à ceux qui s’y investissent de réelles opportunités d’évolution.

Par ailleurs, la filière s’est organisée pour favoriser l’ascension sociale : promotion interne, mobilité à l’international, création ou reprise d’un établissement sont courantes parmi les employés du secteur. (source : UMIH)

+ Obtenez votre CAP pour ouvrir votre Pâtisserie

L’exercice de cette activité doit se faire sous le contrôle effectif et permanent d’une personne justifiant d’une qualification professionnelle pour le métier exercé. Cette personne peut être l’entrepreneur lui-même, son conjoint collaborateur ou l’un de ses salariés. L’obtention d’un CAP Pâtissier vous offre la sécurité d’être qualifié de manière indépendante afin d’ouvrir votre propre établissement.

+ A savoir

La dénomination exacte du diplôme est le CAP Pâtissier contrairement au langage courant qui emploi très souvent le terme de diplôme de CAP Pâtisserie.

LE CAP PÂTISSIER

Le CAP Pâtissier avec YouSchool

TOUS VOS COURS EN LIGNE

Accédez à  tous les cours, toutes les vidéos, tous les quizz de chaque leçon et tous les exercices interactifs sur notre plateforme de e-learning qui fonctionne comme un Réseau socialAvec Youschool, vous n’êtes plus seuls face à  un livre ou un classeur. Depuis votre profil, vous pouvez dès que vous le souhaitez échanger avec les professeurs et les autres élèves sur le mur de chacun des cours, poster des questions, des commentaires, créer des groupes de travail, etc”¦

LES COURS EXPLIQUÉS EN VIDÉOS

En plus du programme e-learning, YouSchool a pris soin d’ajouter aux cours écrits la vidéo de chaque leçon. Ces Vidéos sont réalisées avec un Chef célèbre:
de la merveilleuse Mercotte et ses délicieux macarons,
à Jeffrey Cagnes Chef de la plus vieille pâtisserie de Paris « Stohrer » où fut inventée le Baba au Rhum au 18ème siècle,
 en passant par le Chef Christophe RenouMeilleur Ouvrier de France (MOF),
ou encore Jeremy Del Val Chef Pâtissier de la Maison Dalloyau, représentant de la pâtisserie française et médaillé d’or au Championnat du Monde de Dessert en 2014,
et beaucoup d’autres très grandes personnalités du monde de la pâtisserie à  découvrir avec YouSchool.

MASTERCLASSES GRATUITES POUR LES ABONNÉS YOUSCHOOL

En plus de vos cours de pâtisserie en ligne, YouSchool Vous offre des MasterClass Pratiques de préparations techniques EN CONTACT DIRECT AVEC LE CHEF

Compris dans votre abonnement: séances facultatives d’entrainements en classes avec le Chef. En plus des cours en ligne, nous vous permettrons, si vous le souhaitez, chaque trimestre d’évaluer votre progression ainsi que de rencontrer des apprenants qui suivent la même formation que vous. Vous pourrez à  cette occasion poser toutes vos questions, vous entrainer en conditions d’examens, comparer vos méthodes de travail et d’apprentissage, et être évalué par les professeurs membres du Jury.

RECRUTEMENT

 Le recrutement en Pâtisserie

Un secteur qui recrute

Selon l’enquête Dares « Les métiers en 2022 », ce sont 375 000 postes qui vont s’ouvrir dans les métiers de l’hôtellerie, de la restauration et de l’alimentation, entre 2012 et 2022. La pâtisserie est un secteur qui recrute particulièrement, car il ne connaît pas la crise, relevant à la fois du quotidien des Français (toutes les boulangeries ont un rayon pâtisserie) et du secteur du luxe (comme en témoigne le succès des pâtisseries haut de gamme, en France comme à l’étranger).

La pâtisserie est un secteur qui recrute, à cause de l’expansion du domaine, mais aussi parce qu’il s’agit d’un métier exigeant. «Il existe entre 15.000 et 18.000 places ­vacantes de professionnels qualifiés en France», ­explique-t-on chez Fauchon. Les raisons ? Un métier jugé exigeant avec des horaires contraignants, la journée d’un pâtissier commençant entre 4 et 6 heures du matin. Les chaînes hôtelières, notamment internationales, recherchent en permanence des pâtissiers français. » (Source : Capital.fr, « Les métiers qui recrutent dans le luxe »).

On peut donc espérer trouver du travail très rapidement dans ce secteur, en France ou à l’étranger, à condition d’avoir compris les exigences du métier et les sacrifices qu’il implique. Comme pour toute reconversion, il faut s’informer sur les sources de financement, les débouchés, mais aussi les caractéristiques d’un métier difficile autant que gratifiant.

Selon une étude de Textkernel datant de juillet 2016, environ 20% des offres d’emploi reçues sur 15 mois pour le secteur des métiers de bouche concernaient le secteur de la pâtisserie.

 

A cela, il convient d’ajouter les possibilités d’emploi à l’international, qui tentent de plus en plus les « reconvertis », qu’ils soient étrangers ou français : « Petits choux, crème pâtissière, pâte feuilletée: dans un laboratoire de l’Institut national de la boulangerie pâtisserie de Rouen, en Normandie, les stagiaires apprennent aujourd’hui la recette du Saint-Honoré, classique parmi les classiques de la pâtisserie française, qui requiert une combinaison de techniques plus délicates les unes que les autres. Patiemment, chacun prépare son caramel, l’œil rivé sur le thermomètre. Les âges sont variés, les accents aussi. On trouve ainsi un jeune Grec, des Coréennes, ou encore un Français déjà expatrié. Hassan Sahli, chauffeur de taxi à Washington, a décidé de se reconvertir. « Il y a un marché à Washington, plus qu’à New York », explique l’élève, déjà contacté par des établissements de la capitale américaine pour exercer ses talents de pâtissier à l’issue de sa formation de quatre mois et demi. Près de 15% des stagiaires adultes inscrits à un cursus de CAP de l’institut sont étrangers. Et « une petite moitié des élèves français en reconversion veulent partir à l’étranger », précise Jean-François Astier, directeur général de l’institut. » (Lacroix.com, « Le succès de la boulangerie-pâtisserie française à l’étranger suscite des vocations », 24 septembre 2014)

 

L’Asie et le Moyen-Orient sont les régions du monde les plus prometteuses car ces pays se sont rapidement enrichis et ont vu apparaître une classe moyenne très nombreuse, intéressée par la qualité des produits français en matière de boulangerie et de pâtisserie. Tout comme les pâtissiers stars tels Pierre Hermé ou Jean-Paul Hévin, adulés notamment en Asie, les groupes de boulangerie industrielle ont anticipé cette évolution : l’enseigne Brioche dorée, du groupe Le Duff, a ainsi créé un réseau de 500 points de vente dans le monde, et Délifrance (Vivescia), a 18 unités de production internationales.

 

Quels métiers et quels salaires ?

La pâtisserie est un secteur qui comprend, de façon élargie, la confection de pâtisseries, mais aussi de viennoiseries, de confiseries, de chocolats et parfois aussi de réalisations salées (tartes salées, pizzas, etc.). Le pâtissier ou la pâtissière devra se préparer à confectionner l’essentiel de ses préparations à la main, en respectant les règles d’hygiène en vigueur, particulièrement strictes pour tous les métiers de la restauration.

Ce métier exige donc des qualités très diverses : connaissances techniques (des matières premières et des recettes) pour assurer la préparation des produits vendus, connaissance et vérification des règles d’hygiène, sens de l’esthétique et du détail pour la décoration et la présentation, sens de la communication pour optimiser les relations avec la clientèle, fidéliser celle-ci et faire connaître les produits et éventuellement la boutique au public le plus large possible.

Sont absolument indispensables l’exigence, voire le perfectionnisme, l’habileté manuelle (les matériaux, par exemple la crème, sont souvent délicats manipuler) et l’imagination, nécessaire pour varier l’inspiration en renouvelant les classiques ou en inventant de nouveaux types de gâteaux ou de nouvelles alliances gustatives, et satisfaire la clientèle. Cela implique également d’être soi-même gourmet, afin d’apprécier la qualité du travail réalisé, et de l’améliorer constamment.

Il convient enfin d’avoir une bonne forme physique, car le secteur de la pâtisserie implique de travailler debout l’essentiel de la journée, ce qui est contre-indiqué en cas de problèmes de fatigue chronique ou de circulation sanguine.

Le travail de pâtissier peut s’exercer en boutique, en restaurant ou dans la grande distribution. Le pâtissier peut être artisan ou salarié, et travailler dans la préparation des produits ou dans la vente. En tant que salarié, il peut gagner d’environ le SMIC (1153 euros net environ) pour l’ouvrier pâtissier, à 2700 euros pour un responsable de laboratoire, mais ce salaire peut être bien plus important s’il travaille dans une boutique de luxe. L’artisan fixe lui-même son salaire, ce qui implique une ampleur beaucoup plus grande, en fonction du succès de l’entreprise.

Quelle que soit la structure dans laquelle il officie, le pâtissier, s’il commence en bas de la hiérarchie, sera d’abord ouvrier pâtissier, ce qui signifie qu’il aidera à la préparation des viennoiseries et gâteaux, sous la direction éventuelle d’un pâtissier et d’un chef-pâtissier. Il gagnera alors environ le SMIC. La perspective la plus intéressante est de devenir chef-pâtissier, soit à son compte, soit dans une boutique ou un restaurant, où il sera alors « chef de partie pâtissier ».

PATISSIER A L'ETRANGER

La Pâtisserie à l’étranger

Représenter la pâtisserie française à l’étranger

Le saviez-vous ? Le meilleur pâtissier du monde est à nouveau cette année un Français : le 5 avril dernier, Dominique Ansel vient de succéder à Pierre Hermé dans le classement des meilleurs chefs de la planète, au rayon des pâtisseries. Ce chef aux trois étoiles Michelin a réussi une ascension fulgurante aux Etats-Unis grâce à une invention alliant culture française et culture américaine : le cronut, mélange de croissant  (il est en pâte feuilletée) et de donut (il en a la forme et le glaçage).

Ce qui aurait pu n’être qu’une fantaisie passagère s’est avérée un véritable succès commercial : « Sa pâtisserie new-yorkaise ne désemplit plus, des files d’attente se forment à partir de 3h00 du matin jusqu’à faire le tour du pâté de maisons à l’ouverture à 8h00. Qu’il pleuve, qu’il vente, qu’il neige, les 300 cronuts du jour s’y vendent en une heure à peine. » (Source : bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise, « Le roi français du cronut sacré meilleur pâtissier du monde », 05/04/2017).

Il faut dire que Dominique Ansel ne maîtrise pas seulement le concept pâtissier et sa réalisation, mais aussi le marketing : « Il décide ainsi de limiter les ventes à deux cronuts par jour et par personne au lieu de six pour contrer un début de marché noir, ou de lancer une nouvelle saveur de cronut chaque mois. Aujourd’hui encore, cinq ans plus tard, la foule continue à se presser tous les matins devant son échoppe de Manhattan. »

Il a également su se renouveler, en inventant le « burger Kouign-aman », le cookie auquel il donne la forme d’un verre rempli ensuite de lait vanillé ou encore le « Frozen S’more » un marshmallow au miel fourré de glace à la vanille enrobée de chocolat salé, brûlé juste avant d’être servi.

Dominique Ansel a ouvert des succursales à Tokyo, ainsi qu’à Londres ainsi qu’un restaurant dans Greenwich Village, à New York, et il s’apprête à en ouvrir un autre à Los Angeles. Remarquable par la rapidité et l’intensité de son succès, il est cependant représentatif d’une tendance lourde de la reconversion dans le domaine de la boulangerie-pâtisserie.

En effet : « De 2003 à 2013, les exportations de pâtes et de préparations pour produits de boulangerie et pâtisserie ont plus que doublé, passant de 197 à 480 millions d’euros. Les produits finis, que l’on retrouve dans des chaînes de restauration françaises ou dans les hôtels, ont suivi la même tendance, passant de 850 millions d’euros en 2003 à 1,5 milliard dix ans plus tard. « La boulangerie-pâtisserie est indéniablement le fer de lance au niveau alimentaire », confirme Christophe Monnier. « Nous avons construit des positions qui n’existaient pas il y a dix ans, c’est un point fort à l’international ». Pour certains pays, la progression des exportations est exponentielle, comme en Chine, avec une croissance de 7.800% sur dix ans. » (Source : AFP, « Le succès de la boulangerie-pâtisserie française à l’étranger suscite des vocations », 24 septembre 2014, in @la-croix.com).