pixel facebook

Prothésiste ongulaire : formation, missions et infos métier

Quel métier exercer avec un CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie ?

La prothésiste ongulaire, métier également connu sous le terme de styliste ongulaire, a en charge l’embellissement des mains et des pieds pour sa clientèle.

Ce métier est de plus en plus recherché par diverses structures telles que des instituts, des salons de coiffure, des spas…En effet, un nombre croissant de personnes (femmes et hommes) se préoccupent de leur apparence et considèrent leurs mains comme un véritable outil de communication.

Mais comment devenir styliste ongulaire aujourd’hui ? Quelle est la formation la plus adaptée à l’exercice de ce métier de la beauté des ongles ? Le CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie !

MISSIONS DU PROTHÉSISTE (STYLISTE) ONGULAIRE

En quoi consiste le métier de prothésiste ongulaire ? Ce spécialiste de la mise en beauté des ongles et de leur embellissement possède un réel savoir faire dans ce domaine. C’est un professionnel en soin esthétique des ongles.

La prothésiste ongulaire maîtrise différentes techniques :

  • Sur les ongles courts, qu’ils soient cassés, abîmés ou rongés, le prothésiste ongulaire effectue des extensions. Elle applique directement sur les ongles naturels de faux-ongles appelés également capsules.
  • Elle effectue par la suite un modelage des ongles. Différents procédés existent aujourd’hui : la résine, extrêmement résistante et qui durcit rapidement à l’air libre ou le gel, plus naturel et qui pour sa part sèche sous une lampe UV.
  • Elle magnifie les ongles de ses clients en effectuant des french manucures, des dégradés de couleur, des poses de strass ou le dessins de motifs sur ongle (nail art).
  • Après 3 à 4 semaines, l’ongle repousse et un espace vide se forme à la base de l’ongle. La styliste ongulaire réalise alors un remplissage, technique qui consiste à repasser une couche de gel, après avoir couper et limer l’ongle, afin de cacher l’espace existant.
  • Tout client désirant enlever les produits appliqués sur ses ongles doit revenir voir la prothésiste ongulaire afin que cette dernière lui lime le gel ou trempe ses ongles dans une solution en vue d’éliminer la résine.
  • Elle doit s’assurer de ne pas détériorer les ongles naturels et respecter une hygiène parfaite pour prévenir toute infection. Le changement de lime, la stérilisation de ses instruments ou l’assainissement de sa table de travail font partie intégrante de ses missions.
  • Au sein du salon ou de l’institut de beauté dans lequel elle travaille, il peut lui arriver d’accueillir les clients, de les encaisser ou encore des prendre des rendez-vous.

Certain(e)s stylistes ongulaires sont spécialisé(e)s dans l’extension ou la réparation des ongles. D’autres sont plus généralistes et proposent également de réaliser des manucures simples ou plus complexes. Dans tous les cas, ce professionnel de l’ongle va au préalable interroger son client sur ses habitudes, l’existence d’allergies ou de traitements médicamenteux. En fonction des réponses obtenues et des caractéristiques des mains et ongles du client, le prothésiste ongulaire va adapter sa méthode de mise en beauté.

Vous l’avez compris, ce métier est assez technique. La réussite du traitement et de l’embellissement ongulaire va dépendre des produits utilisés ainsi que de l’aisance manuelle de ce professionnel. C’est pourquoi il est important d’avoir au préalable une formation de prothésiste ongulaire comme le CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie.

LE CAP ESTHÉTIQUE, FORMATION POUR DEVENIR PROTHÉSISTE ONGULAIRE

Pour pratiquer une manucure, seuls les titulaires du CAP esthétique cosmétique parfumerie sont en droit de le faire selon la loi française.  Il n’existe pas de concours pour devenir prothésiste ongulaire.

Passer cette formation de prothésiste ongulaire est alors doublement intéressant pour la styliste ongulaire : elle sera experte dans son métier mais aussi polyvalente au sein du lieu où elle travaille. Elle pourra ainsi exercer ses talents en coiffure, maquillage, pratique de soins …

QU’ALLEZ-VOUS APPRENDRE DURANT VOTRE FORMATION DE PROTHÉSISTE ONGULAIRE ?

Afin de devenir un véritable expert de la décoration des ongles, vous allez au cours de votre formation prothésiste ongulaire apprendre l’ensemble des techniques de mise en beauté des ongles pratiquées en instituts de beauté. Votre formation vous permettre de maîtriser la réalisation de prothèses ongulaires ainsi que le maquillage des ongles.

Après votre formation de styliste ongulaire, vous saurez :

  • comprendre les différents besoins de votre clientèle ;
  • choisir le ou les procédés les plus adaptés à la demande et au profil du client ;
  • utiliser l’ensemble des techniques de pose de décoration ongulaire
  • faire de la veille sur votre secteur afin de capter les tendances et nouvelles techniques à utiliser.

QUALITÉS REQUISES POUR DEVENIR PROTHÉSISTE ONGULAIRE

Être prothésiste ongulaire (ou styliste ongulaire) c’est exercer un métier à la fois technique, artistique et commercial. Ce métier de contact avec la clientèle requiert, outre des compétences solides, un grand nombre de qualités. Découvrez-les !

STYLISTE ONGULAIRE, UN MÉTIER ARTISTIQUE

Pour exercer ce métier, il est nécessaire d’être quelqu’un de créatif avec beaucoup d’imagination. En effet, les possibilités de décoration des ongles sont presque illimitées (couleurs, strass, paillettes, autocollants, dessins….). Vous pourrez donc laisser libre court à votre inspiration pour personnaliser les ongles de vos client(e)s.

Une rigueur et une attention de tous les instants sont requis pour la profession de prothésiste ongulaire. En effet, une pose d’ongles mal effectuée peut occasionner des déformations ou une fragilité de l’ongle, voire des infections chez le client. Une grande dextérité manuelle est également nécessaire ainsi que de la précision, la zone de travail étant assez réduite. La pose de vernis doit être parfaite, les dessins et ornements sur les ongles impliquent une grande minutie.

D’autres qualités sont requises pour être prothésiste ongulaire : une bonne capacité de concentration ainsi qu’une grande résistance à la fatigue. La rapidité et la réactivité dont vous ferez preuve vous permettront d’effectuer un grand nombre de poses ou mises en beauté d’ongles dans une journée.

UN MÉTIER OÙ LA RELATION CLIENT EST PRIMORDIALE

La prothésiste ongulaire doit avoir une apparence irréprochable et un sens du contact développé. En effet, elle doit être capable de discuter avec sa clientèle de tout et de rien en s’adaptant aux sujets de prédilection de chacun.

En plus de cela, être styliste ongulaire c’est savoir détendre ses clients, les écouter, les comprendre et les conseiller. C’est l’une des raisons qui les fera revenir dans votre institut de beauté ! Vous devez avoir le sens de l’observation et de la psychologie, c’est cela qui vous permettra de coller au mieux aux attentes de votre clientèle.

LA POLYVALENCE, UN ATOUT POUR ÊTRE PROTHÉSISTE ONGULAIRE

Vous l’avez compris, la beauté des ongles ne s’improvise pas et le métier de prothésiste ongulaire nécessite de nombreuses qualités. Cette activité demande également une grande vigilance dans le choix des produits utilisés (qualité, prix…).

En plus d’un sens commercial aiguisé, ce métier demande une grande polyvalence. En effet, vous serez amené à effectuer des opérations complémentaires comme l’accueil des clients, de la vente de produits, du maquillage et autres prestations esthétiques. Si vous choisissez d’exercer en tant que styliste ongulaire à son compte, vous devrez aussi avoir des notions de gestion, communication et comptabilité.

OÙ EXERCER LE MÉTIER DE PROTHÉSISTE ONGULAIRE ? >

En règle générale, le ou la prothésiste ongulaire travaille en institut de beauté, que ce soit en tant que salarié ou à son compte.

Mais il est également possible d’exercer cette activité en salon d’esthétique, de coiffure, spa et centres de remise en forme, bar à ongles (nails bars) ou encore dans des enseignes spécialisées en beauté comme Sephora ou Marionnaud.

Enfin, vous pouvez aussi devenir prothésiste ongulaire à domicile (le sien ou en se déplaçant à celui de ses clients).

LES CONDITIONS DE TRAVAIL

Le métier de styliste ongulaire n’est pas à proprement parler un métier où règne une grande pénibilité du travail. Cependant, les horaires peuvent être contraignants puisqu’en tant qu’activité commerciale, vous devrez certainement travailler les samedis. L’amplitude horaire peut aussi être relativement importante, de 9h à 19h, en fonction de votre statut et d’où vous exercez. Si vous êtes prothésiste ongulaire à votre compte prévoyez un volume horaire sera encore plus large.

Ce travail s’effectue en position le plus souvent assise et penchée sur les mains et ongles des clients. Cela peut donc entraîner certains problème de dos ou douleurs articulaires. Le métier de styliste ongulaire est basé sur des gestes répétitifs et précis dans un univers parfois poussiéreux. Si vous l’exercez au domicile de vos clients un grand nombre de déplacements sont à prévoir.

AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS DU MÉTIER DE PROTHÉSISTE ONGULAIRE

L’avantage du métier de prothésiste ongulaire est d’apporter bien-être et relaxation à ses clientes. C’est très valorisant pour le professionnel de la beauté des ongles. Aussi, le fait de mettre en valeur la beauté des hommes et femmes est très agréable. C’est le cas pour l’ensemble des métiers de l’esthétique.

Le volet contact avec la clientèle de ce métier est à la fois source de plaisir mais également de tension. En effet, certains clients sont difficile à satisfaire et peuvent être pénibles. Heureusement ce n’est pas le cas de la plupart d’entre eux ! Certain(e)s stylistes ongulaires souffrent également de préjugés liés à leur métier. Enfin, pour celles et ceux qui exercent à leur compte, le volet administratif peut être assez chronophage.

LA CARRIÈRE DE STYLISTE POUR ONGLES : SALAIRE ET ÉVOLUTION

Le salaire d’un(e) prothésiste ongulaire débutant(e) démarre autour du SMIC. Après quelques années d’expérience il se situe autour de 1500 € mensuels. Ces données sont purement indicatives car fonction du lieu d’exercice et des années de pratique.

Après quelques années d’expérience et en étant titulaire du diplôme de prothésiste ongulaire, la styliste ongulaire peut postuler à des postes de représentante de marque, de directrice d’institut ou de formatrice.

Elle peut également devenir prothésiste ongulaire à domicile en s’installant à son propre compte. Une grande motivation sera exigée pour cette dernière afin de développer sa clientèle.

DEMANDEZ UNE
DOCUMENTATION
GRATUITE
Formation CAP Esthétique

Votre téléphone n’est pas valide.

Ou appelez le

01 71 18 23 97

Test gratuit de la formation pour toute demande de documentation