pixel facebook

Ouvrir son institut de beauté : les bonnes questions à se poser

Votre projet de création d’institut de beauté vous tient à coeur ? C’est même la raison de votre reconversion en esthétique ? Avant d’engager les démarches administratives, il est important de faire le point sur votre motivation, votre marché et votre offre.

Quelles sont les questions à se poser avant d’ouvrir un salon de beauté ? YouSchool vous aide à y voir plus clair !

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Être chef d’entreprise en esthétique, une carrière faite pour moi ?

Une des premières questions à se poser avant d’ouvrir son propre institut de beauté est l’adéquation entre ce choix de carrière et votre personnalité. Suis-je vraiment fait(e) pour devenir chef d’entreprise ? Pour répondre à cette question, il faut avant tout bien savoir le rôle d’un dirigeant de société, ses responsabilités et obligations.

Notre conseil : listez ce que représente pour vous le métier de gérant(e) d’institut de beauté, ses fonctions et sa journée type. Cela devrait vous aider à réaliser la réalité de ce métier et à vous demander si cela vous correspond. Pour exercer en tant que chef d’entreprise, il faut des qualités et compétences différentes de celles des autres métiers de l’esthétique.

Ensuite, assurez-vous du réalisme de ce projet. Avez-vous la formation en esthétique adéquate ? Disposez-vous d’un budget suffisant ? Avez-vous effectué des recherches pour analyser le marché ? Si vous venez tout juste d’obtenir votre diplôme en esthétique, il est peut-être plus judicieux d’obtenir de l’expérience dans ce métier avant de créer votre entreprise. En effet, en tant que chef d’entreprise, vous devrez gérer de nombreuses tâches et problématiques en parallèle (administratif, gestion du personnel, communication …) . Il peut être préférable d’avoir déjà de l’aisance dans le métier d’esthéticienne.

Quel est l’état du marché pour mon institut de beauté ?

L’étude de marché est une étape incontournable lors de la création d’une entreprise, quelle qu’elle soit. Elle consiste en une analyse de l’offre en instituts de beauté et de la demande des consommateurs. Cela vous permettra d’imaginer un concept de salon de beauté cohérent, efficace et qui se démarque de votre concurrence directe et indirecte. Il va donc vous falloir vous interroger à la fois sur votre futur concept, sur votre cible mais aussi sur les instituts déjà existants.

Voici les principales questions auxquelles votre étude de marché doit vous permettre de répondre :

  • Qui sont vos futurs clients et clients ?
  • Quels sont leurs besoins et notamment ceux qui ne sont pas satisfaits actuellement ?
  • Quelles sont les grandes tendances en esthétique, cosmétique et parfumerie ? Quels produits ou services sont amenés à se développer à l’avenir ?
  • Quels sont les instituts de beauté qui seront vos principaux concurrents ?
  • Quels sont les tarifs pratiqués ainsi que les prestations esthétiques commercialisées ?
  • Existe-t-il d’autres instituts sur le même concept ? Si oui, sont-ils proches de votre futur lieu d’implantation ?
  • Comment allez-vous vous différencier de ces instituts de beauté ? Quelle est votre valeur ajoutée ?

COMMENT RÉALISER SON ÉTUDE DE MARCHÉ EN ESTHÉTIQUE ?

Cette première étape avant d’ouvrir votre propre salon de beauté va vous permettre de valider votre projet, son réalisme et son potentiel. Elle vous aidera à définir votre stratégie de communication ainsi que votre politique de développement commercial. Des notions capitales sur lesquelles travailler avant de se lancer dans l’ouverture d’un institut de beauté.

Vous pouvez soit réaliser cette étude vous-même soit faire appel à un prestataire spécialisé. L’étude de marché consiste en une recherche approfondie des tendances du secteur de l’esthétique, une analyse pointue de votre concurrence mais aussi une étude des besoins et attentes de votre future clientèle. Pour cela, vous pouvez réunir des témoignages via des questionnaires (enquêtes quantitatives) mais aussi interviewer des personnes de votre connaissance ou encore des habitants du quartier ‘enquêtes qualitatives). Ce travail est certes particulièrement intéressant mais aussi extrêmement chronophage. C’est pourquoi, si votre budget le permet, vous pouvez demander à une agence spécialisée de s’en charger. Mais, évidemment, le coût ne sera pas le même !

Quelle offre vais-je proposer à mes futurs clients et clientes ?

Enfin, pour réussir son lancement d’institut de beauté, il faut également préparer son offre et la positionner par rapport à la clientèle visée.

Quels produits et services allez-vous proposer ? Listez toutes vos idées, sans vous restreindre. Pensez à votre liste de soins, aux formules avec ou sans rendez-vous, aux prestations réalisées à l’institut ou à domicile mais aussi aux types de produits de beauté que vous comptez commercialiser. Réfléchissez aux prix que vous allez pratiquer ainsi qu’à l’agencement de votre local commercial.

Quelle est votre cible (clientèle) ? Qui est-elle ? Pensez bien à toutes ses caractéristiques possibles en termes d’âge, de sexe (oui les hommes comptent aussi dans le secteur de la beauté ! ), de revenus, de lieux de vie, de profession etc. Intéressez-vous à ses critères d’achat, ses valeurs et ses pratiques de consommation. Quelle importance va-t-elle accorder au prix des prestations, à la réputation de l’établissement, à la qualité de services, au type de produits utilisé ? Lorsque vous réfléchirez aux produits et services que vous allez commercialiser pensez également à qui sera intéressé.

Enfin, essayer de résumer votre concept en une phrase est un excellent exercice. Cela vous permet de réfléchir aux “mots-clés” de votre institut de beauté et d’imaginer votre futur slogan !

Choisir de créer un institut de beauté sous enseigne ou spécialisé

Parmi les grands choix qui vont s’offrir à vous, il en est deux qui vont déterminer largement votre offre. Allez-vous ouvrir un institut de beauté sous enseigne (franchisé) ou indépendant ? Votre salon de beauté sera-t-il spécialisé ou non ?

Ouvrir votre centre de beauté sous enseigne a plusieurs avantages. Vous allez en effet bénéficier de la réputation d’un grand groupe ce qui rassurera votre clientèle. Aussi, ces enseignes de beauté fournissent une aide non négligeable à l’ouverture de votre institut (outils, communication…). En revanche, vous allez perdre en indépendance. Votre marge de manoeuvre sera forcément réduite car vous devrez rentrer dans un cahier des charges préétabli.

Lancer un institut de beauté spécialisé est résolument tendance. Vous pouvez choisir de vous spécialiser en manucure, épilation, bronzage ou encore amincissement. Un choix qui met l’accent sur votre spécificité dans le secteur de la beauté et qui permet de fidéliser la clientèle.

Choisir d’ouvrir son propre salon de beauté représente un challenge et une aventure passionnante à mener. YouSchool, en tant qu’organisme de formation en esthétique, est là pour vous accompagner dans cette démarche.