pixel facebook

Avis Jean Noël

Obtenir son CAP Pâtissier en 6 mois : le témoignage de Jean-Noël

[PROMO 2018/2019] Jean-Noël a obtenu son CAP Pâtissier en moins d’un an avec pour objectif d’ouvrir son propre salon de thé. Il nous raconte son parcours et son expérience de la formation en ligne avec YouSchool !

Découvrez l’histoire de sa reconversion professionnelle.

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Jean-Noël, qui êtes-vous et quel était votre projet ?

Je m’appelle Jean-Noël, j’ai 38 ans. Cela fait maintenant six mois que j’ai commencé l’aventure YouSchool. Enfin même un peu plus puisque j’ai eu mon CAP Pâtissier au bout de six mois. Je suis un ancien développeur informatique.

J’ai décidé de changer totalement de parcours pour me lancer dans un projet personnel qui consistera à ouvrir un salon de thé. Et donc j’ai sauté dans l’aventure YouSchool, sans regret !

Comment s’est passée votre reconversion professionnelle ?

J’ai toujours adoré faire des gâteaux, que ce soit pour moi ou dans tous les endroits où j’ai bossé, mes collègues ont pu profiter de mes gâteaux. Quand il a été question d’arrêter mon métier, ça a été un petit ras-le-bol en fait. Je me suis dit que je ne voulais pas monter mon projet quand j’aurai 50 ans. Vu mon âge, l’alternance c’était un peu grillé, et je ne me sentais pas de retourner sur Paris pour y faire une formation où j’allais être crevé etc. C’est pour ça que j’ai choisi de suivre une formation en ligne.

Donc j’ai comparé les différentes offres et avis qu’il pouvait y avoir. Parmi les plus construits que j’ai trouvés et ceux qui m’ont le plus fait tilter, c’est quand même ceux qui concernaient YouSchool. De toute façon, même si ça ne fonctionnait pas, j’avais le droit une période d’essai. Elle m’a permis de voir, avec zéro risque, ce que pouvait donner cette formation en pâtisserie. Et effectivement, en seulement 6 mois, je ne m’y attendais pas ! Même quand on m’a annoncé que j’avais obtenu mon CAP, pendant 1 ou 2 jours, je n’y ai pas cru.

Je suis quand même vraiment content d’avoir réussi ça !

Rassuré par la formation à distance ?

Au début, je ne savais pas trop ce que ça pourrait donner. Pâtisser à distance, ça fait un petit peu genre, je cuisine chez moi avec des tutos Youtube donc ça peut paraître péjoratif.

Youschool ce n’est pas seulement des vidéos et un support de cours, d’ailleurs très bien faits, c’est aussi un accompagnement derrière ! On sait que quand on a une question à poser, on peut la poser sur la plateforme où on va avoir quand même une réactivité assez phénoménale ! On peut aussi carrément téléphoner, ça m’est arrivé, et avoir un chef en ligne qui répondra à mes questions. Donc ça, c’est une chose que l’on n’aura pas sur des tutos Youtube ! On pourra poser des questions et la personne répondre, si elle est sympa, mais on n’aura pas la même qualité d’accompagnement qu’on pourrait avoir avec une plateforme comme YouSchool.

Ça n’a rien à voir, c’est professionnel !

On se sent accompagné ?

À chaque fois que je faisais une réalisation, à chaque fois que je faisais un CAP blanc etc, je savais que derrière, de toute façon, il allait être détaillé, décortiqué, posté sur la plateforme. Donc, quelque part, je savais que j’avais toute une communauté derrière moi, des chefs, des collègues… Je pense que je n’ai pas fait un seul commentaire ou un seul post qui ne s’est pas terminé par un retour, un conseil ou une remarque.

Donc au final, non on n’est vraiment pas seul face à un livre !

YouSchool suit vraiment le programme du CAP ?

On colle vraiment au programme du CAP Pâtissier. On a vraiment un prof à domicile quelque part. Si on a lu les cours et qu’on a compris à peu près ce qu’on a lu, on n’a aucune chance de se planter. C’est même pas possible ! Les vidéos sont quand même pas mal détaillées aussi. C’est assez vivant, c’est plutôt sympa, on peut facilement se représenter chez nous en train de faire exactement la même chose. Ça ne fait pas appel au matériel du labo, ça fait généralement appel à du matériel de base ( cul-de-poule avec une corne, robot…).

En général, tout ça on l’a chez nous donc ça permet de se mettre vraiment en condition. On ne se sent pas perdu, on retrouve vraiment son environnement.

Les points forts de la plateforme YouSchool ?

Je m’y suis connecté quasiment tous les jours. Ça permet déjà de suivre ce que les autres font. On peut également, bien sûr, poster des photos pour montrer ce qu’on a fait, en être fier et avoir des retours des camarades et des chefs. C’est aussi le point fort ! Toutes ces photos permettent à tout le monde d’être avec nous, à nos côtés et de nous donner les conseils qui vont bien. Ensuite, effectivement l’appli mobile m’a aidée.

En général, je l’utilisais quand je voulais suivre les posts et participer aux réponses. Donc là j’ai effectivement basculé du côté mobile de la force pour pour être plus réactif et pour pouvoir suivre de n’importe où.

Parlez-nous des Masterclasses YouSchool

Le fait que ça se déroule dans un vrai labo de CFA donc là où on va se retrouver le jour de l’examen du CAP Pâtissier, c’est vraiment chouette. Parce que moi je n’avais jamais vu à quoi ressemblait une cellule de refroidissement. Je n’avais jamais utilisé un four à sole.

Donc, ça permet de se dire que le jour J, au moins, j’aurais pu toucher ces machines-là, j’aurais pu voir à quoi ça ressemble, avoir des conseils sur ce qu’il faut faire ou ne pas faire. Avec cette masterclass on les voit physiquement, c’est ça qui est chouette aussi. Ça resserre encore plus les liens et ça donne envie de se donner encore plus. C’est vraiment très rassurant !

Un mot pour les futurs apprenants ?

Quand je regarde ce que je faisais au début et ce que j’arrive à sortir maintenant ! Il y a tellement de bonnes énergies sur YouSchool. Il n’y a personne qui va dire c’est nul ou autre. En général, c’est toujours positif, les personnes sont toujours là pour remonter. On sent qu’on est apprécié, on sent qu’on n’est pas jugé et qu’on n’est jamais dévalorisé. On s’est tous plantés quelque part, on a tous fait des trucs mémorables, on en rigole. Je pense qu’on a vraiment plus de chances de réussir en encourageant les gens, en les accompagnant, en leur montrant qu’ils peuvent valoir quelque chose ! Je n’ai pas quitté l’informatique pour rien, c’est en partie pour ça aussi.

J’ai pu le faire en six mois alors que j’étais derrière un clavier à la même époque l’année dernière, il n’y a pas de raison que ça ne soit pas jouable pour tous les autres !

Voilà le témoignage de Jean-Noël, très inspirant pour tous ceux qui souhaitent se lancer dans une reconversion en pâtisserie. Retrouvez tous avis de nos étudiants et diplômés sur notre page témoignages. Alors, qu’attendez-vous pour vous lancer dans l’aventure avec YouSchool ?