pixel facebook

Reconversion professionnelle ou changement d’employeur : presque 7 millions de français ont changé d’entreprise ou de métier en 2015. Soit un actif sur 4. 

Vous aussi vous y songez ? Si oui, mettez toutes les chances de votre côté pour réussir ce grand changement de cap.

On fait le point sur les questions à  se poser et sur les premiers pas.

Désir de reconversion professionnelle : faites le bilan

Savez-vous bien pourquoi vous souhaitez changer de vie professionnelle ? Est-ce une question de salaire trop bas là  où vous travaillez actuellement ? De lassitude ? Une envie de changement ? Avez-vous l’impression de stagner là  où vous êtes ? De subir trop de pression ? Vous êtes-vous découvert une véritable vocation sur le tard ?

Se poser toutes ces questions (et y répondre) vous permettra de mieux délimiter vos objectifs professionnels et personnels, ainsi que vos points forts et vos points faibles. Surtout, cela vous permettra de mieux cerner ce que vous êtes prêts à  mettre en œuvre et/ou à  sacrifier pour parvenir à  vos objectifs.

Ne vous lancez pas à  l’aveugle, prenez le temps de bien savoir ce que vous voulez changer dans votre vie professionnelle et surtout pourquoi vous voulez changer.

 

Changement de vie professionnelle : visualisez-vous dans 5 ans

Faites un petit effort d’imagination : imaginez-vous dans 5 ans, une fois votre reconversion professionnelle effectuée et réussie. Visualisez les aspects positifs de votre nouvelle vie : plaisir au travail, salaire, reconnaissance, accomplissement personnel.  Mais pour ne pas trop idéaliser ce changement, visualisez aussi les aspects négatifs : contraintes, difficultés, enjeux.

Visualisez maintenant également le chemin à  parcourir pour entreprendre cette reconversion professionnelle tant désirée. Quelle charge de travail cette reconversion nécessite-t-elle ? Aura-t-elle un coût financier ? Impactera-t-elle votre vie personnelle et familiale ?

Il ne s’agit pas bien sûr de tout voir sous un angle négatif, ni encore moins de brider votre enthousiasme. Il s’agit juste de prendre en compte un maximum de facteurs pour vous préparer au mieux au chemin qui vous attend. Car quand on est bien préparé mentalement, on avance plus loin et plus longtemps.

 

Montez votre projet de reconversion professionnelle étape par étape

Montez votre projet en commençant par la fin : à  quelle situation professionnelle souhaitez-vous parvenir ?

Puis, étape par étape, remontez le fil du temps à  rebours jusqu’à  aujourd’hui : 1er emploi dans ce nouveau secteur d’activité (ou 1er local si vous comptez monter votre entreprise), entretien de recrutement, diplôme ou certification, formation”¦

Comme pour une feuille de route, pour chaque étape indiquez le temps que vous prévoyez, le coût éventuel et tout ce que vous jugerez bon de noter noir sur blanc.

N’hésitez pas à  vous renseigner sur le secteur d’activité et à  rencontrer des professionnels de ce nouveau métier que vous envisagez afin de préciser votre projet. Non seulement ils rendront plus réaliste votre projet en répondant à  vos questions, mais ils constitueront peut-être le premier maillage de votre nouveau réseau professionnel.

 

Formez-vous

Choisissez une école ou un centre de formation professionnelle qui n’impose pas de limite d’âge et qui est officiellement reconnu par le secteur.

N’hésitez pas à  demander des conseils à  l’école que vous choisirez afin de faire financer votre formation si vous êtes salarié ou demandeur d’emploi.

Et puis une fois lancé, formez-vous, apprenez, révisez, lisez, pratiquez ! Emmagasinez le maximum de connaissances par tous les moyens possibles !

Pour une reconversion professionnelle cuisine, un CAP patisserie,  un CAP Petite Enfance par correspondance , un CAP esthétique ou un CAP Boulanger n’hésitez pas à vous tourner vers nos services !