pixel facebook

Création d’entreprise : Comment ouvrir sa propre Pâtisserie ?

Module inclus dans votre formation au CAP Pâtissier

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Vous avez comme projet professionnel d’ouvrir votre propre pâtisserie ou de vendre vos pâtisseries en ligne ? C’est une excellente idée mais elle nécessite une bonne préparation. Premièrement, il va vous falloir obtenir votre diplôme en pâtisserie. Ensuite, pour faire de votre projet d’entreprise une véritable réussite, il est nécessaire de vous préparer à devenir entrepreneur. YouSchool vous accompagne dans votre projet !

diplôme d'État officiel et reconnu

Diplôme d’État officiel
et reconnu

Chambre des métiers et le 'artisanat Yvelines

Partenaire de la Chambre des Métiers
et de l’Artisanat des Yvelines

Eligible CPF

Eligible
CPF

Module création d’entreprise dédié à l’entrepreneuriat en Pâtisserie

La volonté d’ouvrir son commerce peut être une motivation pour se lancer dans la pâtisserie. De plus, les français sont reconnus comme les meilleurs pâtissiers au monde, une belle opportunité pour qui souhaite se lancer à l’étranger ! Vous souhaitez ouvrir votre propre pâtisserie ou reprendre une structure déjà existante, une fois votre diplôme de pâtisserie en poche ? Nous avons pensé à vous !

Ce type de cours ne fait pas partie du programme officiel du CAP Pâtissier, c’est un module de cours supplémentaire que nous avons créé spécialement pour que vous puissiez connaître toutes les modalités pour créer une entreprise. Les démarches pour ouvrir sa propre pâtisserie sont similaires à celles de toute création d’entreprise, auxquelles il faut ajouter les spécificités relatives aux métiers de bouche.

Que comprend notre formation à la création d’entreprise ?

Ce module comprend :

+ Règles de droit
+ Matériel à acheter
+ Bases de la gestion et de la comptabilité de l’entreprise
+ Module réalisé par le professeur du Brevet de Maîtrise du CFA de Versailles
+ Inclus dans votre formation pâtisserie (CAP Pâtissier par correspondance) avec YouSchool (en e-learning)

Objectif : vous armer pour réussir votre reconversion professionnelle en pâtisserie et vous permettre d’ouvrir votre pâtisserie.

Ouvrir une pâtisserie : le contenu des cours

Au sein du cursus de CAP Pâtissier que nous vous proposons, nous avons ajouté un module de 14 chapitres. Ce module de création d’entreprise vous donnera toutes les informations nécessaires afin de pouvoir apprendre le métier de pâtissier et créer une pâtisserie ou en reprendre une à votre charge sans prendre le moindre risque.

Vous y retrouverez l’ensemble des éléments essentiels à la création d’une entreprise :

  • Étude de marché,
  • forme juridique,
  • réalisation d’un bilan comptable,
  • établissement d’un prévisionnel d’activité,
  • liste exhaustive du matériel à acheter avant de se lancer…

YouSchool, en tant qu’organisme de formation professionnelle pour Adultes fait son possible pour vous accompagner dans votre projet professionnel.

Faisons un zoom sur les quatre premiers chapitres qui vous attendent dans ce module de création ou reprise d’une pâtisserieComment ouvrir une pâtisserie ? Comment créer une entreprise avec le CAP Pâtissier ? Quel matériel pour ouvrir une pâtisserie ? Des questions que tout un chacun se pose dans ces cas là. Les différents chapitre de notre module de création d’entreprise vous aideront à y répondre et à avoir l’ensemble des clés pour faire de votre rêve une belle réussite professionnelle !

Créer ou reprendre une pâtisserie ?

Pour commencer votre formation de créateur d’entreprise en pâtisserie il faut se poser les bonnes questions. Ce premier chapitre de notre module vous aidera à prendre une décision en fonction de votre personnalité et de vos envies. Il vous donnera aussi l’ensemble des aspects positifs mais aussi négatifs de ces deux investissements : créer une pâtisserie ou en reprendre une.

Cette décision capitale se doit d’être mûrement réfléchie. Aussi nous y avons consacré tout un chapitre pour que vous puissiez y voir plus clair.

Le but clairement visé par ce premier pan de ce module est que vous ne vous lanciez pas dans ce projet d’entreprise sans en connaître toutes les modalités et tous les sacrifices que cela engendre.  Mais aussi que vous ayez connaissance de toutes les opportunités sur lesquelles cela peut déboucher en cas de réussite de votre entreprise de pâtisserie.

Soyez particulièrement attentif à ce premier chapitre car celui-ci sera déterminant pour vous permettre de savoir si oui ou non vous êtes vraiment apte à aller dans cette direction et si vous en avez réellement envie. Des questions capitales à se poser avant d’ouvrir son commerce ! Prenez le temps qu’il vous faut pour mûrir ce projet, profitez de votre formation pour faire le point. Une nouvelle vie de pâtissier vous attend une fois votre CAP en poche !

Les grandes étapes de la création ou de la reprise de votre pâtisserie

Ce second chapitre a lui aussi été créé pour vous accompagner dans votre prise de décision finale.

Vous y trouverez les différentes étapes à respecter avant de créer ou reprendre une pâtisserie :

  • trouver une entreprise,
  • faire une étude de marché,
  • élaborer un business plan,
  • estimer le budget nécessaire,
  • faire le point sur les aides possibles,
  • financer son projet de création,
  • monter le plan de reprise d’une entreprise,
  • découvrir les étapes de négociations et le protocole d’accord,
  • choix de la forme sociale et rédaction du projet de statuts de sa société,
  • dépôt de son dossier de création d’entreprise

Ces étapes seront cruciales pour votre prise de décision et dépendent toutes les unes des autres.

À la fin de ce chapitre vous connaîtrez les différents éléments dont votre dossier de création ou de reprise de pâtisserie devra être constitué pour financer et monter votre projet. C’est ainsi que vous passerez de l’idée à sa concrétisation !

La découverte du marché de la pâtisserie en France

Ce troisième chapitre de votre module traite du thème le plus important : le marché de la pâtisserie en France.

En effet, outre les compétences nécessaires, que vous aurez obtenu à la suite de votre formation en pâtisserie, il ne faut pas négliger l’étape capitale de l’étude de marché. Ouvrir sa propre pâtisserie nécessite de connaître le secteur. N’hésitez pas à consulter notre article sur le sujet : Ouvrir sa propre pâtisserie : ce qu’il faut savoir.

Que ce soit dans un premier temps au niveau national et ensuite à un niveau plus local, vous devrez, avant de reprendre ou créer votre pâtisserie, étudier et comprendre parfaitement le marché sur lequel vous allez vous lancer.

De cette manière vous aurez une idée plus précise de ce que vous pourrez mettre en place pour que votre future entreprise fonctionne au mieux. C’est-à-dire connaître votre marché, votre concurrence et la demande afin d’adapter vos produits et services en fonction de ces informations préalablement obtenues…

Ce chapitre du module de création d’entreprise vous accompagne pour réaliser cette étude qui vous donnera des idées pour votre future pâtisserie et une marche à suivre pour sa création.

L’identification et la localisation des clients potentiels

Enfin, quatrième et dernier chapitre abordé, l’identification et la localisation des futurs clients de votre pâtisserie. Pour que votre entreprise fonctionne dans la durée, les données qui feront pencher la balance du bon côté sont la connaissance de votre clientèle et votre capacité à l’attirer et à la satisfaire. En plus, évidemment, de la qualité de vos productions en pâtisserie !

Son profil dépendra de beaucoup d’éléments divers et variés, mais il faudra dans tous les cas le dresser. C’est ce qui vous permettra de comprendre au mieux votre clientèle, l’attirer et vous approprier son comportement d’achat.

Ce chapitre est donc dédié à son étude. Il vous aidera à prendre en compte les informations et à les synthétiser pour vous donner une idée de :

  • qui seront vos clients,
  • quelles sont leurs caractéristiques,
  • comment et quand ils achètent…

La bonne détermination du profil de votre clientèle vous permettra de prendre les bonnes décisions quant aux services et produits que vous lui proposerez. En effet, le choix des produits pâtissiers que vous allez commercialiser au sein de votre pâtisserie ne doit pas être guidé uniquement par vos propres goûts mais majoritairement par ceux de vos futurs clients.

Toutes ces informations sont traitées dans ce module complémentaire afin que vous puissiez à la suite de votre diplôme avoir une idée bien plus précise de ce qu’il vous faut pour vous établir. Vous aurez ainsi tous les éléments pour rédiger votre business plan et commencer directement à rechercher des financements et des structures pour monter ou reprendre une pâtisserie au plus vite.

Ouvrir sa pâtisserie

Devenir pâtissier à son compte

Le grand nombre de CDD dans le domaine de la pâtisserie, la lassitude de la hiérarchie et des contraintes non choisies poussent beaucoup de salariés à rêver de monter leur propre magasin ou leur propre entreprise. Pour cela, il convient d’avoir non seulement des qualités de pâtissier proprement dit, mais aussi de comptabilité et de gestion, voire de management et être prêt à passer quelques années difficiles, le temps de consolider son projet.

S’informer sur les aides possibles à l’ouverture ou à la reprise d’une pâtisserie

La première étape est de s’informer sur les aides et subventions disponibles pour votre entreprise. En effet, monter un projet sur ses économies est à la fois risqué et le plus souvent impossible.

Ainsi, suivons l’exemple de ce jeune pâtissier installé à son compte à Colombes. Il a su utiliser au mieux les aides proposées par sa région !

Il a ouvert sa pâtisserie à Rueil-Malmaison dans les Hauts-de-Seine après quelques années d’expérience en pâtisserie. Sa pâtisserie a été le premier commerce du département à bénéficier d’un dispositif de soutien local aux métiers de bouche. Avec son faible apport personnel, bien en deçà des 30% demandés, les banques refusaient de financer l’ouverture de son commerce.

Grâce à l’appui du Conseil Général et des Hauts-de-Seine Initiative, il a pu bénéficier de financements : aides, subventions et prêts d’honneur. Grâce à cela, il a pu ouvrir sa pâtisserie et réaliser son rêve ! (Source : Leparisien.fr, « À 28 ans, Sébastien crée sa pâtisserie artisanale », 30 mai 2013).

Comment ouvrir une pâtisserie en minimisant les risques ?

Après avoir travaillé plusieurs années dans diverses entreprises, Sébastien a commencé à vendre ses propres productions sur les marchés et en vente privée, ce qui lui avait déjà permis, lorsqu’il a monté sa pâtisserie, d’avoir une centaine de clients, dont 5 sociétés.

Il ne s’est donc pas lancé au hasard et a pris le moins de risques possibles en minimisant les zones de doute. Il a bien étudié la concurrence et propose notamment des services différenciant comme la livraison et les horaires élargis.

Même s’il est un cas particulier, Sébastien est un exemple de réussite à suivre si, comme lui, vous souhaitez ouvrir votre propre établissement de pâtisserie. Mettez toutes les chances de votre côté afin que votre entreprise soit pérenne !

Les autres chapitres de notre module de création d’entreprise en pâtisserie seront consacrés à diverses problématiques juridiques, financières et marketing. Ils vous expliqueront par exemple quelles sont les règles spécifiques à la pâtisserie. Ou encore comment fixer ses prix et quelle forme juridique choisir. Avec YouSchool vous êtes accompagnés dans vos projets professionnels et vous ne serez jamais seuls face à un livre !

Découvrez les projets des Youschoolers

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.