pixel facebook

L'examen du CAP Petite Enfance

Devenez un professionnel / une professionnelle de la Petite Enfance
picto-formation-controlee-etat-pe-youschool

FORMATION SOUMISE AU CONTRÔLE
PEDAGOGIQUE DE L’ÉTAT

Chambre de métiers et de l'artisanat

PARTENAIRE DE LA CHAMBRE DES METIERS
ET DE L’ARTISANAT DES YVELINES

picto-declarer-rectorat-paris-pe-youschool

ÉCOLE EN LIGNE PRIVÉE
DÉCLARÉE AU RECTORAT DE PARIS

COMMENT SE DÉROULE L’EXAMEN DU CAP PETITE ENFANCE ?

Les épreuves du CAP Petite Enfance sont fixées par l’arrêté en date du 22 novembre 2007 du Ministère de l’Éducation Nationale. Celui-ci définit trois unités générales et trois unités professionnelles pour votre formation Petite Enfance.

Les cours en ligne avec YouSchool vous prépare intégralement au passage du diplôme du CAP Petite Enfance initial et du CAP Petite Enfance candidat libre. Retrouvez sur le sujet notre article qui vous présente l’ensemble des cours du cap petite enfance.

DEMANDEZ UNE

DOCUMENTATION

GRATUITE

Formation CAP Petite enfance

Votre téléphone n’est pas valide.

Ou appelez le 01 71 18 23 97 Test gratuit de la formation pour toute demande de documentation

LES ÉPREUVES GÉNÉRALES DU CAP PETITE ENFANCE 

Définies par l’arrêté du 26 juin 2002, les matières générales sont communes à tous les CAP. Il y a une épreuve de français, une d’histoire-géographie et une d’éducation civique (UG1), puis une épreuve de mathématiques-sciences (UG2) et enfin une épreuve d’éducation physique et sportive (UG3).

Les candidats libres sont exemptés des épreuves générales.

CAP PETITE ENFANCE : LES ÉPREUVES PROFESSIONNELLES

Chaque épreuve professionnelle doit permettre au candidat de montrer ses connaissances théoriques (les « savoirs associés ») et les compétences que celles-ci permettent d’acquérir en vue de travailler en crèche.

UP1 – PRISE EN CHARGE DE L’ENFANT À DOMICILE

L’épreuve UP1 est affectée d’un coefficient 4.

Cette épreuve « a pour objectif de vérifier les compétences professionnelles et les savoirs associés liés aux activités professionnelles d’accueil et de prise en charge de jeunes enfants dans le cadre du domicile privé » (Référentiel du CAP Petite Enfance, Arrêté du 22 novembre 2007 du Ministère de l’Education Nationale). Les compétences requises sont : identifier les besoins de l’enfant s’adapter à une situation non prévue, assurer les soins d’hygiène corporelle et le confort de l’enfant, assurer la prévention et la sécurité, contribuer au développement et à la socialisation de l’enfant.

Voici maintenant les savoirs associés à maîtriser pour cette épreuve générale :

  • S1- Sciences médico-sociales :
    • S1-1- L’enfant :
      • S1-1-1- Besoins de l’enfant et facteurs de développement
      • S1-1-3- Troubles et maladies courants de l’enfant
    • S1-2- Cadre juridique et institutionnel de l’enfant et de la famille :
      • S1-2-1- Cadre juridique et institutionnel général : cadre politique et administratif de la France
      • S1-2-2- Statut juridique de l’enfant et de la famille
      • S1-2-3- Protection sanitaire et sociale de l’enfant (0à 6 ans) et de la famille :
      • S1-2-3-1- Protection sanitaire
      • S1-2-4- Modes d’accueil :
      • S1-2-4-3- Accueil individuel de l’enfant
  • S2- Biologie générale et appliquée :
    • S2-1- Organisation générale du corps humain et fonctions
    • S2-2- La peau
    • S2-4- Les fonctions de nutrition
    • S2-5- Maintien de l’intégrité de l’organisme
  • S3- Nutrition- alimentation :
    • S3-1- Besoins nutritionnels de l’enfant et apports conseillés en nutriments
    • S3-3- Les sources nutritionnelles :
      • S3-3-1- Classification nutritionnelle par groupes
    • S3-4- L’alimentation de l’enfant de 0 à 6 ans
  • S4- Technologie :
    • S4-1- Qualité de vie dans le logement et prévention des accidents domestiques

 

Le mode d’évaluation de l’UP1

L’évaluation ponctuelle est une épreuve en deux parties : l’une théorique et l’autre technique.

La première partie est écrite et dure 1h30 au maximum : le candidat se voit confronté à une situation professionnelle, à partir de laquelle on teste ses compétences et ses réactions.

La seconde partie est pratique et dure 45 minutes au maximum : à partir d’une situation professionnelle, le candidat doit montrer sa maîtrise d’une technique d’hygiène corporelle et/ou de confort, et qu’il est capable d’assurer la sécurité des enfants et  la prévention des risques.

Le contrôle en cours de formation s’effectue lors de la dernière année de formation, dans le cadre de l’institution dans laquelle le candidat est formé, et il se fait sur une situation pratique donnée. Des fiches d’évaluation du travail réalisé sont alors transmises au jury du diplôme par les professionnels ayant mis en place l’évaluation.

UP2 – ACCOMPAGNEMENT ÉDUCATIF DE L’ENFANT

L’épreuve UP2 est affectée d’un coefficient 5 (dont 1 pour l’épreuve de vie sociale et professionnelle).

Les compétences ici à acquérir sont les suivantes : traiter des informations à caractère professionnel,  identifier les besoins de l’enfant, organiser les activités de l’enfant, organiser un programme de travail, installer et sécuriser les espaces de vue de l’enfant, aménager des espaces d’activités collectives, contribuer au développement et à la socialisation de l’enfant, établir des relations professionnelles et s’intégrer dans une équipe.

Les savoirs associés à ces compétences sont :

  • S1- Sciences médico-sociales :
    • S1-1- L’enfant :
      • S1-1-2- Différents aspects du développement
      • S1-1-4- Maladies chroniques et handicaps de l’enfant
    • S1-2- Cadre juridique et institutionnel de l’enfant et de la famille :
      • S1-2-3- Protection sanitaire et sociale de l’enfant ( 0 à 6 ans) et de la famille :
      • S1-2-3-2- Protection sociale
      • S1-2-4- Modes d’accueil :
      • S1-2-4-1- Établissements d’accueil collectif
      • S1-2-4-2- École maternelle
    • S1-3- Communication appliquée au secteur professionnel
  • S2- Biologie générale et appliquée
    • S2-3- Les fonctions de relation
  • S4- Technologie
    • S4-2- Environnement de l’enfant en collectivités

 

Le mode d’évaluation de l’UP2

L’évaluation ponctuelle est orale et dure 30 minutes au maximum. Elle consiste en un entretien du candidat avec le jury ayant pour base un dossier (de 15 pages et 10 pages d’annexes maximum) élaboré par le candidat à partir de son expérience de formation ou de son expérience professionnelle en milieu collectif et éventuellement en milieu privé. Le candidat commence en préambule par présenter un exposé de 5-10 minutes, qui lui permet d’expliquer comment il a constitué son dossier, puis s’entretient avec le jury.

En cas d’échec, le dossier est réutilisable jusqu’à 5 fois, tel quel ou modifié.

L’évaluation de la vie sociale et professionnelle.

Elle implique deux situations d’évaluation en cours de formation, l’une écrite et l’autre pratique (correspondant à une activité de secourisme), ainsi qu’une épreuve ponctuelle écrite d’une heure, avec des questions portant sur le programme.

UP3 – TECHNIQUES DE SERVICE À L’USAGER

L’épreuve UP3 est affectée d’un coefficient 4.

Les compétences en jeu sont : gérer un poste de travail, gérer les stocks de produits et de matériels, entretenir les locaux et les équipements, préparer et servir des collations et des repas, contrôler la qualité du travail effectué.

Les savoirs associés à ces compétences sont les suivants :

  • S3- Nutrition-alimentation :
    • S3-2- Caractéristiques de l’appareil digestif du nourrisson et du jeune enfant
    • S3-3- Les sources nutritionnelles : les aliments
      • S3-3-2- Principales propriétés des constituants alimentaires
    • S3-5- Les régimes alimentaires de l’enfant
    • S3-6- Éducation alimentaire de l’enfant
    • S3-7- Contaminations alimentaires
  • S4- Technologie :
    • S4–3- Technologies de service à l’usager

Le mode d’évaluation de l’UP3

Une évaluation ponctuelle pratique et écrite, durant 2h30 au maximum, met le candidat en situation de réaliser et de présenter une préparation culinaire destinée à de jeunes enfants, et de montrer qu’il est capable d’exécuter des techniques d’entretien des locaux et des équipements.

Le contrôle en cours de formation s’effectue sur deux situations d’évaluation distinctes, qui ont lieu en dernière année de formation dans le cadre de l’institution dans laquelle on est formé, ou en milieu professionnel.