Salaire du Styliste en France (2024) | Net, Brut Skip to content

Le salaire du Styliste en France

Durée estimée de la formation
selon vos disponibilités.

Vous souhaitez vous orienter vers les métiers de la mode et connaître le salaire d’un styliste après un CAP MMVF avant de vous lancer ? Si vous êtes en pleine reconversion professionnelle, cette question est en effet à considérer.

triangle-mode
Formulaire CAP Mode - Brochure et essai

Obtenir une brochure
et un essai gratuit
sans engagement

Étape 1 sur 3

Merci d’indiquer vos coordonnées

Étape 2 sur 3

Votre email pour recevoir vos accès

Étape 3 sur 3

Votre numéro pour activer vos accès

En cliquant sur « Envoyer », vous acceptez d'être contacté par notre école et que vos données soient traitées conformément à notre politique de confidentialité.

Le salaire moyen d'un styliste

Le métier de styliste attire de nombreux passionnés de mode. Une des questions fréquentes que se posent les futurs stylistes, concerne le salaire moyen dans cette profession.

Le salaire brut d'un styliste

Le salaire brut d’un styliste varie généralement entre 25 000 et 30 000 euros par an. En moyenne, le taux horaire se situe autour de 15 euros. Comparé au SMIC, le styliste bénéficie d’une rémunération supérieure en adéquation avec ses compétences, son expérience ainsi que son rôle dans l’industrie de la mode.

Le salaire net d'un styliste

Le salaire net moyen d’un styliste est entre 19 500 et 23 400 euros par an. Cette rémunération prend en compte les différentes déductions, comme les cotisations sociales, qui sont appliquées au salaire brut. La rémunération nette d’un styliste professionnel est attractive pour le milieu de la mode.

Quel est le salaire par mois d'un styliste ?

Le salaire d’un styliste par mois peut varier en fonction de l’expérience et des compétences. En début de carrière, un styliste peut gagner entre 1 400 et 1 800 euros net par mois. Pour les plus expérimentés, la rémunération peut dépasser les 2 500 euros nets par mois, soit 3 200 euros bruts mensuels.

Zoom sur…

Les facteurs qui influent sur le salaire

Les évolutions du salaire d'un styliste
avec l'expérience

Le salaire d’un styliste évolue avec l’expérience. D’assistant styliste à confirmé, chaque étape de carrière s’accompagne d’une augmentation de salaire.

Le salaire d’un assistant styliste débute, en règle générale, aux alentours du SMIC. Ce poste est souvent occupé par de jeunes diplômés, notamment après avoir obtenu un bac pro ST2A (Sciences et Technologies du Design et des Arts Appliqués). L’assistant styliste jour un rôle essentiel au sein de l’équipe de création, aide les stylistes et designers principaux dans diverses tâches comme la préparation des collections, la recherche de tendances et la gestion des échantillons.

Commencer sa carrière par en effectuant des périodes de stage permet de se familiariser avec le rythme et les exigences du secteur de la mode. Ainsi, ces premières expériences professionnelles sont indispensables pour développer des compétences pratiques, se faire un réseau dans l’industrie et pouvoir prétendre à la fourchette haute du salaire d’assistant styliste.

Le salaire d’un styliste débutant fluctue en fonction de plusieurs facteurs. En général, la rémunération mensuelle brute se situe entre 1 800 et 2 400 euros. Cela équivaut à un salaire annuel brut compris entre 22 000 et 27 000 euros.

La qualité de la formation, les compétences et la créativité sont des éléments déterminants pour le salaire d’un jeune talent. De plus, l’entreprise dans laquelle il commence sa carrière joue un rôle crucial quant au niveau de rémunération. Certaines entreprises, comme celles du secteur du luxe ou de la haute couture, offrent des salaires plus attractifs.

Le salaire d’un styliste confirmé reflète son expertise et son expérience dans le monde de la création de vêtements. En général, un styliste confirmé peut espérer une rémunération mensuelle brute comprise entre 3 000 et plus de 4 000 euros. Pour les profils les plus expérimentés, le salaire annuel brut peut dépasser les 50 000 euros.

Ce niveau de rémunération est atteint grâce à des années de travail acharné, de créativité et de développement de compétences. Les stylistes confirmés ont souvent un réseau étendu dans l’industrie, une réputation établie et la capacité de gérer des projets complexes. Ces professionnels jouent un rôle clé dans la création de collections, l’innovation des designs et la direction artistique.

Les salaires de styliste selon leurs spécificités

Les salaires des stylistes varient en fonction de leurs spécialités. Que ce soit en mode, en haute couture ou dans le privé, chaque domaine offre des salaires distincts qui reflètent le savoir-faire spécifique qui peut être demandé.

Le salaire d'un styliste de mode (modéliste)

Le salaire d’un styliste de mode varie considérablement avec l’expérience et le domaine d’activité. Un modéliste débutant commence habituellement sa carrière avec un salaire proche du SMIC. Avec le temps et l’acquisition d’expérience, le modéliste peut devenir confirmé et voir son salaire augmenter de manière significative.

Un modéliste confirmé peut atteindre un salaire mensuel brut de 4 000 euros. Cette progression salariale reflète les compétences avancées, la créativité et l’expertise requises pour exceller dans un secteur exigent. Ainsi, le parcours professionnel d’un modéliste offre de belles possibilités d’évolutions salariales.

Le salaire d'un styliste de luxe (haute couture)

Le salaire d’un styliste de luxe est nettement supérieur à celui des autres stylistes en raison des exigences et du prestige de l’industrie du luxe. En général, dans la haute couture, les stylistes peuvent s’attendre à un salaire brut mensuel compris entre 3 000 et 5 000 euros. Après quelques années d’expérience dans de grandes maisons, ils peuvent facilement atteindre 6 000 nets par mois.

Devenir styliste dans le secteur de la haute couture demande de l’excellence et les places y sont chères. La rémunération est donc en adéquation et se fait également en fonction du succès d’une ligne de vêtement ou d’une marque.

Le salaire d’un styliste dans le privé fluctue considérablement, surtout s’il travaille comme styliste indépendant. En tant que styliste privé, vos revenus dépendent largement de votre réseau et de votre capacité à vous vendre. Les tarifs horaires vont de 50 à 200 euros, selon l’expertise et la demande. Un styliste indépendant fixe aussi ses prix en fonction de la complexité des projets et des attentes des clients. Ainsi, avec un bon réseau et une réputation solide, un styliste privé atteint très souvent des revenus attractifs.

FAQ autour du salaire du styliste français

Dans l’industrie de la mode, certains des métiers les mieux payés sont ceux de la direction et de la gestion. Un directeur de magasin de mode peut gagner environ 4 167 euros par mois. Les chefs de produits textiles ont un salaire moyen d’environ 3 333 euros mensuels. Les directeurs artistiques, essentiels pour la conception visuelle, peuvent percevoir entre 3 250 et 6 000 euros par mois, en fonction de leur expérience et de leur employeur.
Pour devenir styliste, il existe plusieurs possibilités de parcours. Vous pouvez commencer par une formation de styliste avec un CAP métiers de la mode, poursuivre avec un diplôme d’un institut des arts ou de l’ENSAD. Un bac pro est souvent requis pour accéder à ces formations. De plus, il existe de nombreuses écoles privées spécialisées qui offrent des programmes adaptés pour devenir styliste. Ces formations enseignent les compétences nécessaires en design, couture et création de mode.

Le salaire d’un styliste varie selon son expérience et son domaine d’activité. Un styliste débutant peut gagner entre 1 400 et 1 800 euros nets par mois. Avec plus d’expérience, un styliste confirmé peut toucher entre 3 000 et 4 000 euros bruts par mois, voire plus dans la haute couture et le luxe.

Les horaires d’un styliste sont relativement aléatoires et dépendent souvent de leurs projets et deadlines. Ils peuvent travailler de longues heures, surtout avant les défilés de mode ou le lancement de collections. En ce qui concerne le salaire, un styliste débutant gagne entre 1 400 et 1 800 euros nets par mois, un confirmé peut toucher entre 3 000 et 4 000 euros bruts par mois.