Devenir fleuriste à son compte et ouvrir son magasin de fleurs

Il est tout à fait possible de devenir fleuriste à votre compte et d’ouvrir votre propre magasin de fleurs (aussi appelé fleuristerie). En effet, vous avez un grand nombre de possibilités qui s’offrent à vous pour créer votre boutique et la faire prospérer !

Ainsi, vous pouvez envisager de devenir fleuriste professionnel indépendant et de profiter des joies de l’indépendance professionnelle. Des obligations administratives à respecter jusqu’à l’ouverture officielle de votre magasin de fleurs, découvrez ce que vous pourrez mettre en place après avoir décroché votre CAP Fleuriste.

Ouvrir son magasin de fleurs en indépendant : mode d’emploi

La création d’entreprise est soumise à de nombreuses règles définies par la législation française. C’est pourquoi, il peut parfois être difficile de s’y retrouver lorsqu’on souhaite se lancer en indépendant. Si vous envisagez d’ouvrir votre propre magasin de fleurs, il faudra donc commencer par le commencement :

  • Définir votre statut juridique : selon votre projet et la taille de l’entreprise visée, vous devrez bien choisir votre statut juridique. Le plus simple à obtenir et le plus rependu parmi les nouveaux entrepreneurs est celui de l’auto-entreprise. Il est idéal si vous souhaitez ouvrir une petite boutique. Sinon, si vous visez un chiffre d’affaires plus élevé, il faudra se diriger vers une société type SARL ou SASU. À vous de voir ce qui correspond le plus à votre projet.
  • Déclarer votre activité : le métier de fleuriste étant un métier artisanal, vous devrez donc vous inscrire auprès de la Chambre des métiers et de l’Artisanat. Aussi, dans le cadre de la micro-entreprise, vous devrez faire toutes vos démarches auprès de l’URSSAF. Pour les autres types de sociétés, il faudra vous inscrire au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) et rédiger vos statuts (cela peut nécessiter de faire appel à un expert-comptable).

Aussi, sachez que vous pouvez aussi rejoindre un réseau de franchise si vous souhaitez vous assurer une certaine sécurité pour vous lancer !

FLEURISTE : BIEN DÉFINIR VOTRE BUDGET ET OÙ IMPLANTER VOTRE BOUTIQUE

Avant d’ouvrir votre boutique, vous devrez bien penser à son implantation, mais aussi à ce que vous aurez à prévoir comme budget. Cela jouera un grand rôle dans la faisabilité de votre projet. Ainsi, prenez bien le temps de :

  • Faire une étude de marché : il est important de bien étudier le secteur dans lequel vous ouvrirez boutique. Fréquentation du quartier, concurrence d’autres fleuristeries, intérêt pour les fleurs à l’échelle locale… Vous devez tout prendre en compte afin de défendre votre projet !
  • Réaliser votre business plan : il faudra étudier tous les aspects financiers relatifs à la création de votre boutique de fleurs. Les dépenses à faire (s’il y aura des travaux, du matériel à acheter, etc.), mais aussi ce que vous devrez dépenser de votre poche. En effet, si vous devez emprunter à une banque, il vous sera à coup sûr demandé de fournir un apport personnel !

Quelles obligations respecter une fois le statut obtenu ?

Après avoir officiellement obtenu votre statut et avoir trouvé la boutique de vos rêves, vous pourrez ouvrir votre magasin de fleurs. Cependant, sachez qu’il y aura encore quelques étapes à respecter avant de pouvoir le faire en toute tranquillité.

En somme, que vous souhaitiez louer un local ou en acheter un, il faudra impérativement que vous :

  • Souscriviez à une assurance professionnelle multirisque
  • Ouvriez un compte bancaire professionnel
  • Respectiez les règles incendies et d’accessibilité
  • Affichiez vos prix TTC en euros
  • Ayez une autorisation de la SACEM si vous comptez diffuser de la musique

Une fois tout cela mis en place, vous pourrez enfin pratiquer le métier en toute sérénité. Il ne vous restera plus qu’à ne pas oublier de déclarer votre chiffre d’affaires tous les mois ou tous les trimestres !

Aussi, pensez bien votre concept : choisissez le nom de votre établissement avec soin et soignez sa décoration et son aménagement. Enfin, n’hésitez pas à asseoir votre présence sur les réseaux sociaux. En plus de mettre en lumière votre travail, ils peuvent vous donner de la légitimité et attirer vos premiers clients.

Peut-on ouvrir un magasin de fleurs sans diplôme ?

Généralement, il est indispensable d’avoir les compétences requises pour pouvoir obtenir le statut d’indépendant. C’est pourquoi, il est préférable d’avoir suivi une formation suffisante avant de vouloir ouvrir votre magasin de fleur.

D’un point de vue légal, il n’est pas obligatoire d’avoir un diplôme dans le domaine de la fleuristerie afin d’ouvrir son établissement. Cependant, il faudra absolument justifier d’une expérience d’au moins 3 ans en tant que :

  • Fleuriste salarié
  • Travailleur indépendant
  • Dirigeant d’entreprise

Le plus simple et le plus rassurant pour vos futurs investisseurs potentiels reste d’avoir obtenu un diplôme, à l’image du CAP Fleuriste. Effectivement, cela témoignera de votre pratique professionnelle du métier et vous conférera une légitimité non négligeable !

Une fois le diplôme en poche, vous pourrez tout à fait vous lancer à votre compte et ouvrir votre fleuristerie.

SE FORMER AU MÉTIER DE FLEURISTE À DISTANCE AVEC YOUSCHOOL

Pour vous former au métier de fleuriste, vous pouvez tout à fait préparer le CAP Fleuriste à distance avec YouSchool. C’est le format d’apprentissage idéal pour les adultes, notamment ceux qui sont en reconversion professionnelle.

Ainsi, vous pourrez apprendre le métier à votre rythme et passer le CAP en candidat libre. Pour vous aider à découvrir les ressorts de la fleuristerie, pendant 2 ans, vous aurez accès à :

  • Une plateforme en ligne qui regroupe tous vos cours, comprenant aussi des vidéos explicatives des gestes à reproduire.
  • Un réseau social d’apprenants : pour échanger avec les autres élèves passionnés de fleurs. Postez vos réalisations et obtenez les retours directs de vos professeurs.
  • La possibilité de faire des stages : pour vous forger une expérience significative avant même d’être diplômé.
  • Un coaching personnalisé : votre coach vous accompagne et vous aide à préciser votre projet de création d’entreprise.

Donc, une flexibilité d’apprentissage qui peut même vous permettre d’obtenir le CAP fleuriste en 1 an seulement !

Désormais, vous connaissez toutes les étapes relatives à la création de votre entreprise. Décrochez votre CAP fleuriste et devenez votre propre patron. Grâce à YouSchool et à la formation en ligne, devenez fleuriste indépendant et ouvrez votre magasin de fleurs !