CAP Esthétique : votre guide de salaire 2024 Skip to content

Le salaire d'une esthéticienne
après un CAP Esthétique

Durée estimée de la formation
selon vos disponibilités.

Vous envisagez une carrière en esthétique et vous vous interrogez sur le salaire après un CAP Esthétique ? Cette question est essentielle, surtout si vous êtes en pleine reconversion professionnelle. Le domaine de l’esthétique, vibrant et en constante évolution, offre de nombreuses opportunités ! Mais qu’en est-il de la rémunération ? Que vous envisagiez de travailler dans un institut de beauté, de lancer votre propre activité, ou d’évoluer dans le secteur du bien-être, comprendre le potentiel de rémunération est un élément clé de votre décision !

geometrie-triangle-esthetique
Formulaire CAP Esthétique - Brochure et essai

Obtenir une brochure
et un essai gratuit
sans engagement

Étape 1 sur 3

Merci d’indiquer vos coordonnées

Étape 2 sur 3

Votre email pour recevoir vos accès

Étape 3 sur 3

Votre numéro pour activer vos accès

En cliquant sur « Envoyer », vous acceptez d'être contacté par notre école et que vos données soient traitées conformément à notre politique de confidentialité.

Combien gagne une esthéticienne ?

esthéticienne-formation

Sachez que votre passion pour l’esthétique et le soin du corps peut aussi être le début d’une carrière gratifiante ! Si vous souhaitez devenir esthéticienne, il est important de comprendre les différents aspects du salaire dans ce métier. C’est un aspect important à considérer, surtout si vous êtes en reconversion professionnelle et que vous souhaitez avoir une idée claire de ce que l’avenir vous réserve dans ce métier. Zoom sur les salaires en esthétique pour vous aider à mieux comprendre les perspectives financières de cette profession. Apprentissage, début de carrière, évolution en cours de carrière… On vous dit tout !

Vous envisagez une formation en esthétique via un contrat d’apprentissage, en alternance ? C’est une excellente façon d’acquérir de l’expérience tout en étudiant. Mais, à quel salaire pouvez-vous attendre pendant cette période de formation ?

En tant qu’apprenti ou alternant en esthétique, votre rémunération dépend de plusieurs facteurs, notamment votre âge et votre niveau d’études. Sachez qu’en 2024, la rémunération est basée sur 151,67 h de travail (comme pour tous les salariés) et correspond toujours à un pourcentage du SMIC :

  • Les apprenti(e)s mineur(e)s âgé(e)s de 15 à 17 ans ont une rémunération minimale brute de 477,07 euros pendant la 1ʳᵉ année, 689,10 euros la 2ᵉ année et 971,81 euros lors de la 3ᵉ année.
  • Entre 18 et 20 ans, les apprenti(e)s touchent un salaire mensuel minimum brut de 759,78 euros la 1ʳᵉ année, 901,13 euros la 2ᵉ année et 1 183,84 euros la 3ᵉ année.
  • Quant à ceux de 21 ans et plus (jusqu’à 25 ans), ils gagnent 936,47 euros par mois pendant la 1ʳᵉ année (53% du SMIC), 1 077,82 euros la 2ème année (61% du SMIC) et 1 378,20 euros en dernière année (78% du SMIC).

Après le CAP, quelles opportunités ? Salaires et coefficients

Une fois votre CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie en poche, de nombreuses opportunités de carrière s’ouvrent à vous, et naturellement, vous vous interrogez sur le salaire que vous pouvez espérer. La grille salariale dans le domaine de l’esthétique varie en fonction de plusieurs facteurs, notamment l’expérience, le lieu de travail et les compétences spécifiques. Elle exprime les salaires bruts pour 151,67 heures mensuelles. Quant aux coefficients, ils correspondent à la position du salarié dans la hiérarchie de l’entreprise et qui permet de fixer son salaire de base.

Voici la grille des tarifs en vigueur pour les métiers de l’esthétique pour l’année 2024 :

Personnel non diplômé : coefficient 135, salaire mensuel (brut) 1779 €.

– Effective de 3 années en institut de beauté aux fonctions d’esthéticienne et exerçant sous le contrôle effectif et permanent d’une esthéticienne diplômée : coefficient 150, salaire mensuel (brut) 1792 €.

– Effective de 3 années en institut de beauté aux fonctions d’esthéticienne et exerçant sous le contrôle effectif et permanent d’une esthéticienne diplômée – effectuant notamment les soins corps et attestant d’une formation de 160 h minimum comparable au programme de soins corps fixés dans les référentiels des diplômes de niveau 4 en esthétique cosmétique parfumerie : coefficient 160, salaire mensuel (brut) 1807 €.

  • Personnel titulaire d’un CAP Esthétique exécutant les tâches prévues dans le référentiel d’activités : coefficient 150, salaire mensuel (brut) 1792 €.
  • Titulaire du CAP effectuant notamment les soins corps et attestant d’une formation de 160 h minimum comparable au programme de soins corps fixés dans les référentiels des diplômes de niveau 4 en esthétique cosmétique parfumerie : coefficient 160, salaire mensuel (brut) 1807 €.
  • Titulaire d’un diplôme de niveau 4.
    – Débutant exécutant les tâches prévues dans le référentiel d’activité : coefficient 160, salaire mensuel (brut) 1807 €.

    – Justifiant d’une expérience professionnelle effective de 3 années en esthétique après l’obtention du diplôme et exécutant les tâches prévues dans le référentiel d’activité : coefficient 175, salaire mensuel (brut) 1824 €.

    – Justifiant d’une expérience professionnelle effective de cinq années en esthétique après l’obtention du diplôme et exécutant les tâches prévues dans le référentiel d’activité : coefficient 180, salaire mensuel (brut) 1846 €.
  • Titulaire d’un diplôme de niveau 5.
    – Débutant exécutant les tâches prévues dans le référentiel d’activité : coefficient 175, salaire mensuel (brut) 1824 €.

    – Justifiant d’une expérience professionnelle effective de deux années en esthétique après l’obtention du diplôme : coefficient 180, salaire mensuel (brut) 1846 €.

    – Justifiant d’une expérience professionnelle effective de cinq années en esthétique après l’obtention du diplôme : coefficient 200, salaire mensuel (brut) 1921 €.
  • Personnel titulaire d’un CQP de styliste ongulaire (défini par la convention collective) non diplômé en esthétique, justifiant d’une expérience professionnelle de 3 années et exerçant sous le contrôle effectif et permanent d’une esthéticienne diplômée. : coefficient 150, salaire mensuel (brut) 1792 €.
  • Titulaire d’un CAP en esthétique et du CQP de Styliste ongulaire défini par la convention collective nationale exécutant les tâches prévues dans les référentiels d’activité : coefficient 160, salaire mensuel (brut) 1807 €.
  • Titulaire d’un diplôme de niveau 4 ou 5 en esthétique et du CQP de styliste ongulaire défini par la convention collective nationale exécutant les tâches prévues dans les référentiels d’activité : coefficient 175, salaire mensuel (brut) 1824 €.
  • Personnel titulaire d’un CQP de maquilleur (option maquillage longue durée) défini par la convention collective, non diplômé en esthétique, justifiant d’une expérience professionnelle de 3 années et exerçant sous le contrôle effectif et permanent d’une esthéticienne diplômée : coefficient 150, salaire mensuel (brut) 1792 €.
Coefficient 150, Salaire mensuel (brut) 1792 €.
  • Titulaire d’un CAP en esthétique et du CQP de maquilleur conseil animateur défini par la convention collective nationale exécutant les tâches prévues dans les référentiels d’activité : coefficient 160, salaire mensuel (brut) 1807 €.
  • Titulaire d’un diplôme de niveau 4 ou 5 en esthétique et du CQP Maquilleur Conseil Animateur défini par la convention collective nationale exécutant les tâches prévues dans les référentiels d’activité : coefficient 175, salaire mensuel (brut) 1824 €.
  • Titulaire d’un diplôme en esthétique et du CQP SPA praticienne défini par la convention collective nationale exécutant les tâches prévues dans les référentiels d’activité : coefficient 175, salaire mensuel (brut) 1824 €.
  • Justifiant d’une expérience professionnelle effective de trois années en esthétique. Adjointe de la responsable d’exploitation ou du chef d’entreprise, met en œuvre les objectifs et les directives du responsable d’exploitation ou du chef d’entreprise, assure également les fonctions techniques : coefficient 230, salaire mensuel (brut) 1995 €.
  • Titulaire d’un diplôme de niveau 4 ou 5 en esthétique ou titulaire du « CQP Spa praticienne » justifiant d’une expérience professionnelle effective de trois années en esthétique. Adjointe de la responsable d’exploitation ou du chef d’entreprise, met en œuvre les objectifs et les directives du responsable d’exploitation ou du chef d’entreprise, assure également les fonctions techniques : coefficient 230, salaire mensuel (brut) 1995 €.
  • Adjointe de la Directrice d’exploitation ou du chef d’entreprise, elle organise l’activité afin d’atteindre les objectifs fixés par le chef d’entreprise assure également les fonctions administratives, techniques et l’animation commerciale. : coefficient 250, salaire mensuel (brut) 2214 €.
  • Responsable d’exploitation titulaire d’un niveau 4 ou 5 en esthétique ou titulaire du « CQP Spa praticienne », justifiant d’une expérience professionnelle effective de 5 années en esthétique : coefficient 250, salaire mensuel (brut) 2214 €.
  • Directrice d’exploitation, diplômée ou titulaire du « CQP Spa Manager », justifiant d’une expérience professionnelle effective de 5 années en esthétique. Elle travaille en autonomie, définit les objectifs, organise l’activité de l’entreprise, encadre le personnel. Elle garantit le bon fonctionnement de l’entreprise, gère les fonctions administratives, commerciales et techniques. Elle peut être amenée à gérer 1 ou 2 établissements : coefficient 270, salaire mensuel (brut) 2729 €.
  • Directrice d’exploitation, diplômée ou titulaire du « CQP Spa Manager », justifiant d’une expérience professionnelle effective de 5 années en esthétique. Elle travaille en autonomie, définit les objectifs, organise l’activité de l’entreprise, encadre le personnel. Elle garantit le bon fonctionnement de l’entreprise, gère les fonctions administratives, commerciales et techniques Elle peut être amenée à gérer plus de 2 établissements : coefficient 300, salaire mensuel (brut) 3730 €.

Si vous envisagez de suivre la voie de l’indépendance après votre CAP en Esthétique, en devenant esthéticienne à domicile ou encore prothésiste ongulaire à votre compte ? il est essentiel de comprendre les perspectives salariales en tant que professionnelle autonome. En effet, votre salaire dépendra de divers facteurs, notamment de votre chiffre d’affaires. Et il peut être influencé par :

  • Votre clientèle : le développement et la fidélisation de votre clientèle sont cruciaux. Plus vous aurez de clients réguliers, plus vos revenus seront stables et croissants.
  • Votre tarification : votre capacité à fixer des tarifs compétitifs, tout en offrant des services de qualité, jouera un rôle majeur dans vos revenus.
  • Vos spécialisations : offrir des services spécialisés, comme les soins du visage avancés ou le maquillage professionnel, peut justifier des tarifs plus élevés.
  • Vos capacités de gestion d’entreprise : comprendre les aspects financiers et administratifs de la gestion d’une entreprise est essentiel pour maximiser vos profits.
  • Votre localisation : l’emplacement de votre activité peut influencer vos tarifs. Les zones urbaines ou les quartiers à haute densité peuvent offrir des opportunités de revenus plus élevés.

En tant qu’indépendante, vous avez la liberté de définir vos horaires et de choisir vos clients, ce qui peut être très gratifiant. Toutefois, n’oubliez pas que cela implique également de gérer les aspects clé de votre entreprise, comme la comptabilité et le marketing.

Vous l’aurez compris : en fonction de votre niveau d’études et de votre expérience professionnelle, vous pourrez voir votre salaire évoluer. Comme pour beaucoup de professions, en début de carrière, votre salaire peut débuter autour du SMIC. Cependant, de nombreux critères peuvent faire varier ce dernier : vos horaires, la travail le weekend ou les jours fériés, l’emplacement de votre institut, sa réputation…

Préparer son CAP Esthétique à distance
avec YouSchool

Vous rêvez de devenir travailler dans le secteur de l’esthétique, mais votre emploi du temps est chargé ou vous êtes encore en poste dans un autre secteur ? Vous pouvez lancer votre reconversion professionnelle en préparant le CAP Esthétique à distance avec YouSchool. C’est le diplôme qui vous permettra d’être reconnu(e) en tant que professionnel(le) du secteur et de vous lancer sur le marché du travail. Cette méthode flexible et adaptée à votre rythme de vie permet de concilier formation professionnelle et obligations personnelles.

Avec YouSchool, vous accédez à des cours complets, des supports pédagogiques de qualité et un accompagnement personnalisé, le tout en ligne. Que vous soyez chez vous, en déplacement ou même entre deux activités, votre formation s’adapte à votre quotidien ! La préparation à distance est une opportunité fantastique pour apprendre et se former tout en continuant à gérer vos engagements personnels. En choisissant YouSchool, vous optez pour une voie moderne, flexible et efficace vers votre nouvelle carrière en esthétique. Sans oublier que l’obtention d’un diplôme reconnu par l’État peut directement avoir une influence sur le salaire que vous allez percevoir !

Les stages : conseillés pour avoir une 1ère expérience

Les stages sont une composante essentielle dans le parcours de formation en esthétique. Ils ne sont pas obligatoires pour pouvoir vous présenter aux examens en candidat libre, mais vous avez la possibilité d’en réaliser si vous le souhaitez. Chez YouSchool, nous comprenons l’importance de la pratique et encourageons vivement nos apprenants à saisir ces opportunités. Et nous vous fournissons les conventions de stage ! Ainsi, les stages vous apporteront :

Zoom sur…

Les stages du
CAP Esthétique

Chez YouSchool, nous sommes conscients que la théorie et la pratique vont de pair. Ainsi, même si nos formations sont dispensées à distance, nous encourageons et guidons nos apprenants dans la recherche de stages pour enrichir leur parcours et maximiser leurs chances de succès dans le monde de l’esthétique !

Quelles études après le CAP ?

Avoir un CAP en Esthétique est une première étape formidable vers une carrière dans le monde de la beauté, mais qu’en est-il après ? Vous vous demandez peut-être quelles sont les possibilités d’études pour approfondir vos connaissances et compétences dans ce domaine passionnant.

Heureusement, le CAP peut être le début de votre parcours éducatif si vous souhaitez aller plus loin. De nombreuses options s’offrent à vous pour élargir vos horizons et spécialiser vos compétences. Que ce soit pour renforcer votre expertise, viser des postes à responsabilités ou même ouvrir votre propre institut de beauté, poursuivre vos études est une décision judicieuse ! Sans oublier que cela vous aidera à avoir une rémunération plus élevée. Découvrez quelques options qui s’offrent à vous.

Les Certificats de Qualification Professionnelle (CQP) représentent une excellente option pour ceux qui souhaitent se spécialiser après un CAP Esthétique. Ces formations ciblées offrent une expertise approfondie dans des domaines spécifiques du secteur de la beauté et du bien-être. Il y a généralement 2 sessions d’examens par an. Ainsi, si vous le souhaitez, vous pouvez vous spécialiser en obtenant les CQP :

  • CQP Spa Praticien.
  • CQP Spa Manager.
  • CQP Maquilleur Animateur Conseil.
  • CQP Styliste Ongulaire.
  • CQP Esthétique Sociale.

Pour rappel, les titulaires d’un CQP commencent leur carrière échelon 160, donc avec un salaire avoisinant les 1800 euros !

Le Brevet Professionnel Esthétique (BP) est une étape clé pour approfondir vos compétences après un CAP Esthétique. Ce diplôme, reconnu dans le monde de la beauté, vous prépare à des rôles de gestion et de supervision dans des instituts de beauté ou des spas. Avec un focus sur des techniques esthétiques avancées, la gestion clientèle et le management, le BP Esthétique est idéal pour ceux qui aspirent à des postes à responsabilités. Il représente une opportunité d’enrichir votre savoir-faire et de valoriser votre profil professionnel dans le secteur de l’esthétique.

Le BTS Esthétique Cosmétique Parfumerie est un choix excellent pour ceux qui cherchent une formation complète et diversifiée dans le domaine de l’esthétique. Ce diplôme de niveau supérieur couvre un large éventail de sujets, allant des techniques de soins esthétiques aux stratégies de vente en passant par la chimie des produits cosmétiques. Parfait pour les étudiants désireux de comprendre en profondeur le secteur de la beauté, ce BTS ouvre des portes vers des carrières variées, comme la gestion de salons, le conseil en cosmétique ou même la représentation commerciale pour des marques de beauté. Un parcours enrichissant pour une carrière passionnante dans l’esthétique.

À présent vous en savait plus sur le salaire envisageable après le CAP Esthétique. Et faire carrière dans le domaine offre de nombreuses opportunités passionnantes ! Chez YouSchool, nous sommes dédiés à vous accompagner dans chaque phase de votre parcours éducatif, en vous offrant des formations adaptées à vos aspirations professionnelles dans l’univers de la beauté et du bien-être. Laissez votre passion vous guider et osez réaliser vos rêves dans ce secteur dynamique et en constante évolution. Et cela commence par obtenir votre CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie après une formation en ligne !

FAQ autour du salaire d'un pâtissier

Le salaire net que vous pouvez espérer en tant qu’esthéticienne détenant un CAP Esthétique varie en fonction de plusieurs facteurs tels que l’emplacement géographique de votre lieu de travail, le type d’établissement (institut de beauté, spa, freelance, etc.), et votre expérience dans le domaine. En général, en début de carrière, le salaire se situe souvent autour du SMIC ou légèrement au-dessus. Avec l’expérience et l’acquisition de compétences spécialisées, ce salaire peut augmenter. En moyenne, une esthéticienne débutante peut s’attendre à un salaire net mensuel variant entre le minimum légal et quelques centaines d’euros supplémentaires. Il est important de noter que ces chiffres peuvent varier et qu’une évolution de carrière, notamment par le biais de formations complémentaires ou de spécialisations, peut conduire à une augmentation significative de la rémunération.

Le salaire pour une personne ayant obtenu un CAP Esthétique en 1 an est similaire à celui de quelqu’un ayant suivi un parcours de formation plus long. Ce qui importe le plus, c’est la qualification du CAP en soi, plutôt que la durée de la formation. En effet, en passant vos épreuves en candidat libre comme après une formation à distance, vous obtiendrez le même diplôme que n’importe quel autre candidat !

En début de carrière, juste après l’obtention du CAP, le salaire se situe souvent autour du salaire minimum ou légèrement au-dessus. En France, cela signifie généralement un salaire net mensuel qui peut commencer au niveau du SMIC et augmenter en fonction de l’expérience, des compétences supplémentaires acquises et du lieu de travail.

La rémunération moyenne d’une esthéticienne en France est d’environ 1 859 euros par mois. Il est important de noter que ce chiffre peut varier en fonction de plusieurs facteurs, tels que l’expérience, la région où l’on exerce, le type d’établissement (institut de beauté, spa, salon indépendant, etc.), et les qualifications supplémentaires que l’on peut posséder.

Le métier d’esthéticienne est diversifié et englobe une variété de soins et de services dans le domaine de la beauté et du bien-être. Une esthéticienne est spécialisée dans les traitements et les soins de la peau, offrant des services tels que les soins du visage, l’épilation, les soins du corps, la manucure, la pédicure et parfois le maquillage.

Au-delà des soins esthétiques, une esthéticienne joue également un rôle de conseil auprès de ses clients. Elle les guide dans le choix des traitements les plus adaptés à leur type de peau, les conseille sur les produits cosmétiques et peut même fournir des recommandations en matière de bien-être général.