pixel facebook

Esthéticienne

Quel métier exercer avec un CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie ?

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Véritable spécialiste des soins du corps et du visage, l’esthéticienne-cosméticienne est une profession extrêmement prisée de nos jours.

Quelle formation pour devenir esthéticienne ?

La voie royale pour devenir esthéticien ou esthéticienne est le CAP esthétique cosmétique. Formation se déroulant généralement en deux années (possibilité de valider le CAP esthétique en 1 an seulement chez YouSchool), le CAP en ligne de notre école entend vous apprendre l’ensemble des techniques et spécificités inhérents au métier. Ce diplôme reconnu par l’État atteste que vous possédez les connaissances et les techniques requises pour exercer la profession d’esthéticienne.

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Le métier d’esthéticienne

De l’épilation au modelage, en passant par les soins du visage, la manucure ou encore les UV, se compose d’une kyrielle d’activités diverses et variées au quotidien. L’esthéticienne possède une maîtrise parfaite des soins traditionnels tels que les gommages, soins capillaires, épilations ou autres massages relaxants…

Mais ce n’est pas tout. En effet, cette dernière est également sensible aux nouveautés. La balnéo-esthétique, l’ionophorèse, la lumière pulsée et autres innovations sont des services qu’elle peut traiter.

La vente de produits cosmétiques et le conseil font partie intégrante de son métier. L’esthéticienne doit faire preuve de patience, de pédagogie, de discrétion et surtout d’écoute pour sa clientèle en grande majorité féminine.

Où exercer en tant qu’esthéticienne ?

L’esthéticienne a le choix quant au lieu d’exercice de ses fonctions. Ainsi elle peut travailler :

    • comme esthéticienne à domicile : pour des personnes à mobilité réduite, des personnes se sentant plus à l’aise chez elles ou des futures mariées par exemples.
    • en institut de beauté : comme gérant ou employé.
    • dans le secteur social : lors d’ateliers pour personne en situation de précarité, au sein de centres de soins ou auprès d’associations d’aide à la personne.
    • pour des spas : ces derniers proposent parfois des soins esthétiques pour leur clientèle. Découvrez nos conseils pour travailler dans un spa !

Perspectives d’évolution

Après quelques années d’exercice, l’esthéticienne peut envisager d’ouvrir son propre d’établissement. Elle pourra alors devenir gérante d’un salon ou d’un institut de beauté. Elle peut aussi travailler pour une marque de cosmétiques et produits beauté en devenant démonstratrice. Les métiers de maquilleuse professionnelle, de conseillère en cosmétique ou encore de relookeuse sont également à sa portée.

En savoir plus sur les qualités et compétences d’une esthéticienne.