pixel facebook

Comment ouvrir un institut de beauté à l’étranger ?

Vous avez pour projet de créer un salon esthétique à l’issue de votre formation ? Avez-vous pensé à ouvrir une structure à l’étranger ? Le Made in France est un véritable atout dans ce secteur !

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

La France, une référence en matière de produits cosmétiques

La cosmétique française rayonne à l’étranger ! Il existe un véritable engouement international autour des produits Made in France. Les produits et soins esthétique ont en effet une image de haute qualité, de finesse, de raffinement et d’innovation.

Il faut savoir que la France est le 1er exportateur mondial de produits cosmétiques. Ce sont notamment les soins et parfums qui fonctionnent le mieux. En tête de proue : les produits des marques L’Oréal, Clarins et Sisley, bien connues des étrangers. De quoi rassurer les apprenants qui suivent une formation esthétique et qui souhaitent se lancer à l’international, en tant que salarié comme en tant que créateur d’entreprise !

SALON ESTHÉTIQUE À L’ÉTRANGER : QUEL PAYS CHOISIR ?

Vous ayez des attaches ou affinités particulières avec un pays ? C’est évidemment un critère important à prendre en compte dans votre décision. Sinon, il est intéressant de se pencher sur les possibilités de commerce en fonction des pays.

Le marché de l’esthétique cosmétique parfumerie française s’exporte particulièrement bien en Amérique du Nord. Ainsi, les USA et le Canada sont d’excellents choix où la demande est en hausse croissante. En Amérique Latine, les exportations sont en baisse, sauf au Mexique.

L’Asie représente désormais 17 % des exportations de produits cosmétiques. Vous souhaitez ouvrir un salon de beauté en Chine ou au Japon ? C’est une excellente idée. D’autant plus que l’image luxueuse des produits français y est particulièrement forte.

La demande se maintient dans les pays européens comme l’Espagne, la Belgique ou encore le Luxembourg. Vous pouvez aussi ouvrir un institut au Maghreb ou en Afrique mais la demande faiblit au Moyen-Orient.

Dans tous les cas, quel que soit votre futur pays d’implantation, il faudra adapter l’offre avec les habitudes et besoins spécifiques des populations locales. Il sera aussi nécessaire de parler la langue et de maîtriser l’anglais afin de communiquer au mieux avec la clientèle et les salariés. Si vous suivez le CAP Esthétique avec matières générales, vous aurez 60 heures de langue vivante incluses dans votre formation !

Le CAP, un sésame nécessaire pour ouvrir un salon de beauté

Pour ouvrir un institut de beauté, que ce soit en France ou à l’étranger, il sera nécessaire de justifier d’un diplôme dans le secteur. Vous devez en effet être habilité(e) à réaliser les soins. Ainsi, vous pourrez entamer l’ensemble des démarches administratives une fois votre CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie obtenu. Sinon, vous ne pourrez pas exercer et vous aurez l’obligation d’engager une personne diplômée pour ouvrir le salon.

Sans diplôme, votre seule possibilité sera d’ouvrir une onglerie. YouSchool vous propose d’ailleurs un module onglerie inclus gratuitement dans votre formation.

Enfin, s’il est nécessaire d’avoir des compétences en réalisation de soins pour ouvrir un institut, ce ne sont pas les seules connaissances importantes. Il vous faudra aussi avoir des notions de comptabilité, communication et marketing, économie et management. C’est pourquoi nous avons choisi de vous faire profiter d’un module de création d’entreprise qui vous permet d’aborder cela et de cadrer votre projet. Un véritable gage de réussite !

Bien préparer son projet pour mieux le réussir

Ouvrir un institut de beauté à l’étranger, comme tout projet d’entrepreneuriat ne se fait pas en un claquement de doigts ! Cela demande au préalable une importante période de réflexion et de préparation.

LES ÉTAPES À RESPECTER AVANT D’OUVRIR SON INSTITUT À L’ÉTRANGER

Que vous choisissiez de réaliser ce projet en France ou à l’étranger, vous devrez respecter un certain cheminement. Toutes ces différentes étapes sont abordées dans vos cours de création d’entreprise.

Il vous faudra notamment :

  • faire le point sur vos envies, possibilités, forces, faiblesses et contraintes
  • réaliser une étude de marché
  • définir votre offre commerciale (prix, cible, soins…)
  • trouver le lieu de votre future activité
  • matérialiser un prévisionnel financier
  • débloquer des fonds (apport personnel, crédit auprès des banques…)
  • choisir un statut juridique pour votre société.

Ensuite, il vous restera à rechercher des fournisseurs, décorer l’institut, éventuellement recruter des salariés et vous faire connaître de votre clientèle. C’est pourquoi, vous l’aurez compris, on ne s’improvise pas chef d’entreprise !

FRANCHISE OU INSTITUT EN NOM PROPRE ?

L’une des questions importantes à aborder lorsque l’on souhaite ouvrir son salon d’esthétique, et notamment à l’étranger, concerne le type d’institut. Vous hésitez entre ouvrir un institut en nom propre ou via une franchise ? Le saviez-vous : 1 institut de beauté sur 3 est franchisé ! Choisir d’ouvrir une franchise à l’international est particulièrement intéressant, voyons pourquoi.

Vous bénéficiez de l’image de marque de l’enseigne et de sa notoriété. Des éléments importants lorsque l’on débute son activité et qui rassurent la clientèle. De plus, vous serez accompagné par la marque, que ce soit avant l’ouverture de l’institut, pendant et même après. Choisir d’ouvrir un institut sous franchise facilite les démarches administratives. Cela simplifie la réalisation du prévisionnel financier, les tractations avec les banques mais aussi la communication du salon. Vous bénéficiez de la renommée du franchiseur, de son réseau et de son expérience !

L’EXEMPLE D’YVES ROCHER ET BODY MINUTE À L’ÉTRANGER

Yves Rocher et Body Minute sont des exemples de franchiseurs ayant réussi leur implantation à l’étranger. Yves Rocher détient pas moins de 2000 boutiques dans le monde entier dont la moitié sont des franchisés. En fonction du pays visé, le réseau s’adapte aux spécificités locales et ne propose pas les mêmes produits et soins.

Quand à Body Minute, l’entreprise a pour objectif d’ouvrir 1000 salons franchisés en Europe dans les années à venir ! Les pays visés sont principalement l’Angleterre, l’Allemagne et l’Italie où le modèle du sans rendez-vous et par abonnement n’est pas encore développé. Une belle opportunité pour celles et ceux qui souhaitent se lancer sur le marché européen !

Vous l’aurez compris, l’ouverture d’un salon de beauté à l’étranger est une décision importante, qui doit être bien préparée et faire l’objet d’un projet complet et solide. Cependant, il existe de belles possibilités pour les plus mobiles et motivés. Le marché de l’esthétique se porte bien et s’exporte à merveille à l’international grâce au pouvoir du Made in France !