Comment obtenir l’agrément d’assistante maternelle à domicile ?

Vous voulez exercer le métier d’assistante maternelle à domicile ou en MAM ? Pour cela, vous devrez obtenir un agrément auprès du Ministère chargé des affaires sociales ! Découvrez les critères, notamment au niveau de votre logement, qu’il vous faudra remplir ainsi que les modalités d’obtention de ce précieux document !

Les grandes étapes avant de devenir assistante maternelle

Avez-vous déjà pris toutes les informations nécessaires sur le métier d’assistant maternel ? Si oui, complétez vos connaissances par une réunion auprès de votre département et de la CAF.

Quel que soit votre lieu d’habitation, toutes les directions de la protection maternelle et infantile (PMI) en organisent ! Cette réunion, bien que non-obligatoire, est souvent le premier pas vers une reconversion en tant qu’ass mat.

En général, les différentes formalités pour devenir assistant maternel s’articulent dans cette ordre :

  1. Participer à une réunion d’information
  2. Remplir la demande d’agrément 
  3. Visite(s) d’évaluation de la PMI
  4. Réponse favorable (ou défavorable)
  5. Suivre une formation complémentaire

Le formulaire de demande d’agrément vous sera remis lors de la réunion d’information de votre département. Mais vous pouvez aussi directement le télécharger en ligne. Puis, une fois rempli par vos soins, transmettez-le par voie papier ou dématérialisée.

QUELLE FORMATION POUR EXERCER CE MÉTIER ?

Si vous n’êtes pas déjà titulaire d’un diplôme en petite enfance comme le CAP, vous devrez suivre une formation gratuite d’une durée de 120 heures afin d’acquérir les connaissances et compétences nécessaires.

En revanche, si vous avez validé l’examen du CAP AEPE, vous serez dispensé d’une partie de cette formation. Pour en savoir plus sur le sujet, consultez notre article dédié : Comment devenir assistante maternelle ?

Les différents critères pour obtenir l’agrément d’assistant maternel

Vous aimeriez vous préparer au mieux pour répondre aux critères d’agrément et enfin devenir assistante maternelle ? Découvrez-les plus en détail ! Même si la procédure peut varier d’une zone à l’autre, vous allez forcément recevoir la visite d’un agent de la PMI de votre département. Ce dernier va évaluer à la fois la qualité de votre logement mais aussi votre adéquation avec le profil demandé !

UN LOGEMENT QUI PEUT ACCUEILLIR DES ENFANTS EN TOUTE SÉCURITÉ

L’un des premiers objectifs de la visite de la puéricultrice va être d’estimer si votre logement est salubre et compatible avec la garde de jeunes enfants. Elle va aussi aider à déterminer le nombre de bambins que vous pourrez accueillir.

En bref votre logement doit être de dimensions correctes, propre, bien organisé mais surtout parfaitement sécurisé. Il n’a pas besoin d’être immense mais assez grand pour accueillir des enfants confortablement. Il doit aussi comprendre différents espaces bien distincts pour organiser les journées (repas, activités et repos).

C’est un point particulièrement important qui sera jugé, tout comme l’environnement direct de votre logement (jardin, terrasse ou balcon). L’évaluation de votre domicile doit permettre de montrer que vous avez su anticiper les aménagements nécessaires et risques potentiels même si tout n’est pas déjà en place.

Pensez par exemple aux plantes qui peuvent être toxiques, mais aussi aux couteaux ou produits d’entretiens dangereux. Cachez aussi les prises accessibles aux jeunes enfants et sécurisez l’accès à l’escalier.

UNE MOTIVATION À TOUTE ÉPREUVE POUR OBTENIR L’AGRÉMENT

Le second objectif de cette visite de la PMI sera de :

  • valider vos compétences en petite enfance,
  • vos connaissances du métier
  • mais aussi votre motivation à l’exercer !

Renseignez-vous donc autant que possible sur ce métier (carrière, missions, responsabilités, qualités nécessaires…) et préparez scrupuleusement cet entretien afin d’anticiper les questions qui vous seront posées.

Par exemple vous serez certainement interrogé sur vos capacités d’organisation, d’éducation et de communication (tant envers les enfants que leurs parents). Votre contexte familial sera aussi abordé car l’accueil d’enfants à domicile impacte forcément le logement et la vie de famille.

Les spécificités du métier d’assistante maternelle

Enfin, terminons ce tour d’horizon du métier d’assistant(e) maternel(le), anciennement appelé nounou ou nourrice, par quelques informations complémentaires.

COMBIEN D’ENFANTS PEUT-IL ACCUEILLIR ?

Ce professionnel de la petite enfance accueille les enfants de plusieurs familles à son domicile ou au sein d’une MAM (Maison d’Assistantes Maternelles). En fonction de son agrément, il ou elle va garder jusqu’à 4 enfants.

QUEL STATUT ET SALAIRE POUR L’ASSISTANT MATERNEL ?

Il ou elle est salarié par les parents des enfants accueillis et va donc avoir plusieurs employeurs en simultané. Son salaire varie en fonction de son lieu d’exercice, de son expérience ou des spécificités de son logement. Il est établi à l’heure et peut différer selon les enfants accueillis.

En plus de son taux horaire, l’assistante maternelle perçoit en général des indemnités d’entretien, de repas et kilométriques. En fonction de la durée de son contrat, des congés payés et jours fériés rémunérés s’ajoutent à cette rémunération.