pixel facebook

3 moyens simples de travailler en crèche avec les bébés

Passionné par le monde des bébés et jeunes enfants, vous avez toujours rêvé de travailler en crèche ? YouSchool est là pour vous accompagner dans votre reconversion en petite enfance et vous donne son Top 3 des moyens d’exercer un métier au contact de bébés !

Valider une formation en petite enfance pour travailler en crèche

Il manque actuellement environ 500 000 places en crèche en France. Les besoins en personnel qualifié et donc les débouchés professionnels sont importants si vous voulez travailler en crèche !

Certains métiers avec les bébés sont accessibles sans diplôme mais il est tout de même recommandé de vous former pour pouvoir exercer dans le secteur de la petite enfance sur le long terme. En effet, une formation comme le cap AEPE vous sera certainement demandée pour obtenir une titularisation.

QUEL DIPLÔME POUR TRAVAILLER EN CRÈCHE ?

Il existe différentes formations qui vous permettront de travailler avec des bébés et dans les différents domaines de la petite enfance : du niveau CAP au Bac +9.

Le CAP AEPE (Accompagnant Éducatif Petite Enfance) est LA formation qui vous permettra d’acquérir les compétences et connaissances nécessaires pour travailler en crèche.

Vous y apprendrez à prendre soin d’enfants de 0 à 6 ans et à accompagner leur développement.

Les spécificités des différents types d’accueil (individuel ou collectif) seront abordés tant par la théorie que par une mise en pratique lors des 16 semaines de stages.

Avec YouSchool, vous pouvez passer votre CAP petite enfance en ligne et en seulement 1 an. Un excellent moyen de faciliter votre reconversion et de pouvoir travailler rapidement auprès des plus petits!

Ce diplôme atteste de votre capacité à assurer l’hygiène de l’enfant et à participer à son développement. Il vous permet de poursuivre vos études en petite enfance et de passer différents concours comme celui qui permet de devenir ATSEM. YouSchool vous permet d’ailleurs de suivre un module de préparation spécifique pour réussir ce concours après le CAP.

Il existe enfin d’autres formations pour travailler en crèche, de niveau Bac+ 3 à Bac +9. On peut citer notamment le diplôme national d’éducateur de jeunes et les diplômes d’état d’infirmier et de puériculture.

Choisir un métier de la petite enfance adapté au travail en crèche

Il existe de nombreux métiers de la petite enfance accessibles après un CAP AEPE en candidat libre. Le tout est de faire le bon choix pour pouvoir travailler en crèche !

Une structure de garde collective de jeunes enfants nécessite différents métiers pour fonctionner : personnel de santé, personnel encadrant et personnel éducatif. C’est sur cette dernière catégorie que nous allons nous pencher plus précisément. Découvrez les métiers d’auxiliaire de puériculture, d’auxiliaire de crèche et d’animateur petite enfance.

TRAVAILLER EN CRÈCHE EN TANT QU’AUXILIAIRE DE PUÉRICULTURE

L’auxiliaire de puériculture a la responsabilité d’un groupe d’enfants entre 3 mois et 3 ans. Il ou elle doit mettre en place des activités afin de les éveiller. Il a également pour mission de veiller à leur bonne hygiène de vie et à leur bien-être.

Ce métier s’effectue sous la supervision d’un(e) puériculteur/puéricultrice et consiste à assurer le bon développement de bébés et enfants en bas-âges.

Les tâches à accomplir peuvent donc être très diverses comme :

  • changer les enfants
  • les nourrir
  • les consoler
  • les éveiller
  • et les accompagner dans leur développement psychomoteur.

Quelles sont les qualités d’un bon auxiliaire de puériculture ?

Le sens de l’organisation, la patience, l’écoute et un grand dynamisme. Pour être auxiliaire de puériculture il vous faudra valider le DEAP. Si vous êtes titulaire d’un CAP Petite Enfance, vous serez exempté de l’épreuve écrite. Quel gain de temps et d’énergie ! Il existe aussi le métier d’Aide auxiliaire de puériculture qui consiste à seconder ce professionnel de la petite enfance.

LE MÉTIER D’AUXILIAIRE DE CRÈCHE OU D’AGENT DE CRÈCHE

L’auxiliaire de crèche, également appelé agent de crèche, travaille sous la supervision de l’auxiliaire de puériculture ou directement de la direction de la crèche.

Il ou elle s’occupe d’organiser différentes activités favorisant le développement des jeunes enfants et bébés. C’est aussi le garant de la sécurité, l’hygiène et le bien-être de l’ensemble des enfants de la crèche. Les missions de l’auxiliaire de crèche consistent également à accueillir les enfants et leurs parents et à participer aux tâches courantes ainsi qu’au projet pédagogique de la crèche qui l’emploie.

Comment devenir agent de crèche ?

Il n’existe pas de formation auxiliaire de crèche à proprement parler. En revanche, il est vivement recommandé d’obtenir son CAP Petite Enfance. Cette formation vous permettra d’acquérir l’ensemble des bases nécessaires à l’exercice de tout métier de la petite enfance.

LES MÉTIERS AUTOUR DE LA SOCIALISATION DES JEUNES ENFANTS

Sachez enfin qu’il existe aussi d’autres métiers tournés autour de la socialisation des enfants en bas-âges comme ceux d’animateur petite enfance et d’aide-éducateur de la petite enfance. Ils consistent à ouvrir socialement l’enfant et à lui apprendre les règles de la vie en communauté. Des notions importantes pour leur bon développement !

Enfin, si vous souhaitez en savoir plus sur les salaires pratiqués en crèche, sachez qu’ils dépendent avant tout de votre niveau d’étude.

Réussir sa candidature pour trouver un emploi en crèche

Enfin, une fois que vous aurez obtenu votre diplôme en petite enfance et choisi votre voie professionnelle, il vous faudra obtenir un emploi vous permettant d’être au contact de bébés. C’est la dernière étape qui vous permettra de remplir votre objectif : travailler en crèche !

LES SECRETS D’UNE CANDIDATURE EFFICACE

Pour cela, il vous faudra dans un premier temps soigner votre CV et réussir votre lettre de motivation. En effet, ce sont ces outils de candidatures qui doivent séduire le recruteur afin qu’il souhaite vous recevoir en entretien. Donnez-lui envie de vous rencontrer en mettant en avant votre parcours, votre motivation et vos expériences en petite enfance.

Enfin, lors de l’entretien d’embauche, vous allez échanger avec le recruteur sur votre motivation à travailler en crèche et sur votre adaptation au poste. Il faut montrer votre professionnalisme et votre compréhension des enjeux.

Valorisez les expériences acquises lors de stages car de nombreuses questions tourneront autour de mise en situation avec des cas concrets. N’hésitez pas à poser des questions sur la crèche et son organisation, cela vous permettra de mieux vous projeter et d’être encore plus pertinent.

Si vous avez élevé des enfants, c’est un sacré atout à mettre en avant lors de l’entretien. Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à valoriser vos qualités humaines et votre motivation à travailler dans ce secteur.

Nous vous souhaitons bonne chance dans vos projets. Nous espérons que vous réussirez à travailler en crèche et à vous y épanouir professionnellement ! N’hésitez pas à vous orienter vers des métiers au contact de bébés ou très jeunes enfants car le secteur de la petite enfance recrute !