CAP Cuisine en candidat libre : comment se déroule l’examen ?

Vous vous demandez comment se déroule l’examen du CAP Cuisine en candidat libre ? Enchaînement des épreuves pratiques, coefficients, matières générales … Voici tout ce que vous devez savoir pour bien vous préparer aux 3 épreuves professionnelles qui vous attendent le jour de l’examen.

Épreuve 1 du CAP Cuisine – Organisation de la production de cuisine

Durée : 2h – Coefficient 4 – Épreuve écrite

Cette épreuve écrite en deux parties mixe différents types d’exercices (textes à trous, analyse, lecture de documents professionnels, questions ouvertes…). Son objectif est de montrer que vous savez organiser une production de cuisine dans un contexte professionnel donné.

Pour réussir cette épreuve du CAP Cuisine en candidat libre vous devrez montrer que vous savez :

  • Réceptionner, contrôler et stocker les marchandises en respectant les normes en vigueur
  • Collecter toutes les informations nécessaires à une production culinaire ainsi que de l’organiser
  • intégrer les bonnes pratiques d’hygiène, de sécurité, de santé et de développement durable.

Épreuve 2 : Réalisation de la production de cuisine

Durée : 5h – Coefficient 14 – Épreuve pratique et orale

La deuxième unité professionnelle que vous passerez le jour de l’examen du CAP est centrée sur votre maîtrise des techniques essentielles en cuisine. Elle consiste à préparer deux plats (entrée + plat ou plat + dessert).

1ÈRE ÉTAPE : PRÉPARATION DE L’ÉPREUVE

Bien préparer l’examen pratique du CAP est une étape indispensable pour réussir votre examen. Voici comment bien démarrer cette épreuve du CAP Cuisine :

  • mettez-vous en tenue de cuisinier
  • lisez attentivement le sujet de l’épreuve (deux préparations + un ordonnancement)
  • prenez 20 minutes pour organiser votre journée (fiche d’organisation)
  • consacrez 10 autres minutes à vérifier les denrées nécessaires ainsi qu’à préparer votre poste de travail.

Les fiches techniques reprennent le nom de la préparation culinaire, les ingrédients nécessaires ainsi que leur quantité, les techniques de réalisation à mettre en œuvre mais aussi le matériel de préparation et dressage associé.

FABRICATION DES RECETTES ET COMPTE-RENDU D’ACTIVITÉ

Une fois l’étape de préparation de l’épreuve bien réalisée, enchaînez avec la deuxième, celle de la fabrication de votre production culinaire !

Vous avez 4h20 pour cuisiner un plat et une entrée (ou un dessert). Dans tous les cas, l’une des recettes comporte obligatoirement la réalisation d’une pâte alors préparez-bien cette partie du programme du CAP Cuisine en candidat libre !

Enfin, le compte rendu d’activité représente un véritable bilan de votre travail de cuisinier. Durant une épreuve orale de 10 minutes maximum, vous présentez votre production, échangez dessus avec le jury et abordez votre projet professionnel après obtention du CAP.

L’épreuve de PSE du CAP Cuisine

Durée : 1h – Coefficient 1 – Épreuve écrite

La dernière épreuve du CAP Cuisine a pour objectif d’évaluer votre capacité d’analyse et de prise de décision dans des situations professionnelles. Vous devrez donc être capable d’étudier une situation, de mobiliser des connaissances puis de proposer des mesures de prévention et d’action dans une situation d’urgence.

Les 4 points à connaître pour l’épreuve de Prévention Santé Environnement sont :

  • le poste de travail
  • l‘hygiène
  • l’ergonomie
  • la prévention des risques liés à l’activité physique (PRAP)

Les matières générales à l’examen du CAP Cuisine

Vous êtes sans diplôme ? Pour valider votre examen et obtenir votre diplôme du CAP Cuisine en candidat libre, vous devez passer les épreuves générales. Ces dernières sont communes à l’ensemble des CAP : français, histoire, géographie, enseignement civique et moral, sciences, EPS et langue vivante.

À savoir : si vous êtes déjà titulaire d’un diplôme de niveau supérieur ou égal à celui du CAP, vous pouvez être exempté des matières générales. Ainsi, pour réussir votre CAP Cuisine, vous devrez uniquement passer les épreuves professionnelles (organisation de la production de cuisine, réalisation et PSE).

Enfin, l’anglais est désormais une matière obligatoire pour celles et ceux qui n’ont pas d’équivalence. L’épreuve consiste en 1 heure d’écrit et 6 minutes d’oral. Elle permet de vérifier de votre compréhension et expression tant au niveau de l’écrit que de l’oral.