pixel facebook

Parmi lesmétiers de la petite enfance, celui d’ATSEM vous attire ? Nous avons vu dans un article précédent comment devenir atsem mais quels sont les avantages à exercer ce métier ?Pourquoi devenir ATSEM ? Voici quelques éléments de réponse qui vous permettront d’affiner votre projet professionnel.

Le métier d’ATSEM

Le métier d’agent territorial spécialisé des écoles maternelles (ATSEM) consiste à assister l’enseignant au quotidien dans différentes tâches. Être ATSEM c’est donc assurer, conjointement avec l’enseignant, le bon fonctionnement des activités. Son rôle est primordial. En effet, sans ce professionnel de la petite enfance, l’enseignant de maternelle ne pourrait gérer, seul, plus de 30 enfants. Les effectifs des classes sont importants et les enfants en bas-âges demandent une attention toute particulière.

L’ATSEM va assumer différentes fonctions auprès des enfants : accueil, surveillance, animation…
Le rôle de l’ATSEM ne s’arrête pas aux moments de classe. Il ou elle est également présent  lors des pauses comme la cantine, les récréations et la sieste. Devenir ATSEM c’est aussi participer à l’apprentissage de la propreté et de l’équilibre alimentaire pour les jeunes enfants. De plus, l’ATSEM sera présent pour encadrer les jeunes élèves lors des sorties scolaires.

Les nombreux avantages du métier d’ATSEM

ATSEM, un métier passionnant et valorisant

Quand on se demande pourquoi devenir atsem, la réponse la plus évidente est : parce que j’aime le contact avec les enfants. C’est bien évidemment capital pour s’épanouir dans ce métier de la petite enfance ! Ce métier est aussi très valorisant puisque, en tant qu’ATSEM, on participe au développement des plus jeunes que l’on voit évoluer. Cette tranche d’âge est très attendrissante et il est difficile de ne pas s’attacher ! Devenir ATSEM c’est exercer un métier plaisant, aux nombreux débouchés et où l’on ne voit pas passer les journées.

Fonction publique territoriale et rythme scolaire

En dehors du bonheur et de l’épanouissement apporté par les jeunes enfants, il existe un autre bénéfice à devenir ATSEM : dépendre de la fonction publique territoriale. Ce statut, outre l’assurance de conserver votre emploi, vous permet de bénéficier des mêmes avantages qu’un fonctionnaire.

Le rythme de travail est fixé à 35 heures par semaine. L’ATSEM bénéficie des vacances scolaires de l’école maternelle. Sa carrière peut avancer par échelon mais également par grade. L’avancement d’échelon dépend de l’ancienneté et de la valeur professionnelle du fonctionnaire. L’avancement de grade permet l’accès à des fonctions supérieures et à une rémunération plus élevée.

Quelques inconvénients à prendre en compte

On ne peut pas terminer cet article sur pourquoi devenir atsem sans aborder certains freins à l’exercice de ce métier. Comme toute autre, cette profession de la petite enfance n’est pas idyllique et il faut prendre en compte ses spécificités. Le point négatif principal de ce métier est la fatigue engendrée par le contexte de travail. En effet, les journées sont intenses et le travail avec de jeunes enfants nécessite beaucoup de concentration et d’énergie. L’environnement de travail est très bruyant, entre cris, pleurs et éclats de rire ! Enfin, le travail de l’ATSEM peut être sensiblement différent en fonction des municipalités et induire plus ou moins de contacts directs avec les enfants.

Voilà, nous avons abordé l’ensemble des éléments vous permettant de choisir, ou non, de devenir ATSEM en école maternelle. Un très beau métier qui, si vous souhaitez l’exercer, nécessite d’obtenir un CAP Petite Enfance (nouvelle dénomination : CAP Accompagnant Éducatif Petite Enfance). N’hésitez plus et devenez un professionnel de la petite enfance !