pixel facebook

Reconversion professionnelle en pâtisserie avec le CAP Pâtissier

Pourquoi choisir une reconversion en pâtisserie en tant qu'adulte avec YouSchool ?
picto-formation-controlee-etat-patisserie-youschool

FORMATION SOUMISE AU CONTRÔLE
PEDAGOGIQUE DE L’ÉTAT

Chambre de métiers et de l'artisanat

PARTENAIRE DE LA CHAMBRE DES METIERS
ET DE L’ARTISANAT DES YVELINES

picto-declarer-rectorat-paris-patisserie-youschool

ÉCOLE EN LIGNE PRIVÉE DÉCLARÉE
AU RECTORAT DE PARIS

LA RECONVERSION EN PÂTISSERIE : CHANGER DE MÉTIER EN SUIVANT UNE FORMATION POUR ADULTE

Vous ressentez le besoin de changer de métier et d’environnement professionnel ? Il va vous falloir au préalable réfléchir à votre projet de reconversion. Envisager un changement de carrière et un nouveau métier comme celui de pâtissier n’est pas toujours évident, il faut savoir se poser les bonnes questions ! Cette étape est impérative afin de garantir la réussite de votre réinsertion dans les métiers de la pâtisserie. Identifiez et listez vos envies, besoins et aspirations puis lancez vous dans cette nouvelle aventure !

DÉFINIR SON PROJET DE RECONVERSION PROFESSIONNELLE

La reconversion professionnelle est de plus en plus fréquente de nos jours. Il y a encore 20 ou 30 ans, être embauché dans une entreprise voulait souvent dire y rester toute sa vie, et le nombre d’expériences professionnelles ne dépassait souvent pas 2 ou 3. Aujourd’hui, il est courant, non seulement de travailler dans plusieurs entreprises successives, mais encore de pratiquer dans sa vie plusieurs métiers (voir plusieurs métiers en même temps, ce qu’on appelle le slashing !).

La réorientation professionnelle peut provenir de plusieurs causes :

  • le chômage,
  • l’absence d’opportunités d’évolution,
  • des désaccords au sein de l’entreprise actuelle…

Les périodes de changement de carrière représentent aussi, de plus en plus fréquemment, une recherche de sens dans sa vie. Elle peuvent provenir également d’une quête d’un plus grand bien-être au travail, une notion qui prend de plus en plus de place dans notre vision du travail. Cette réflexion sur son avenir professionnel vient souvent du fait que l’ on s’est auparavant forcé à faire un métier qu’on n’avait pas réellement choisi ou bien à la suite d’un événement de vie individuel. Vous vous demandez quel est le bon âge pour une reconversion en pâtisserie ? La reconversion professionnelle intervient généralement à deux moments privilégiés de la vie : entre 25 et 30 ans, pour les raisons citées précédemment ou pour enrichir son CV, puis entre 40 et 45 ans, le plus souvent alors pour des raisons de quête de sens. Mais elle peut évidemment être effectuée à tout âge de la vie, tant que ce projet est mûrement réfléchi.

Le processus de reconversion exige de la part de celui ou celle qui s’y lance une mise à plat de ses compétences (on peut effectuer un bilan de compétences), de ses attentes et des exigences du métier qu’il vise à exercer. C’est pourquoi il est important de bien se renseigner sur les missions de l’emploi visé ainsi que sur les qualités nécessaires pour l’exercer. Il est souvent très utile de s’adresser à un service d’orientation professionnelle, public ou privé, afin d’être soutenu dans sa prise de décision et dans ses démarches. La reconversion en elle-même s’étale en général sur 1 à 4 années. C’est pourquoi il vaut mieux avoir un projet professionnel solide et mûrement réfléchi afin que ce changement de métier soit une belle réussite !

COMMENT DEVENIR PÂTISSIER EN ÉTANT DÉJÀ ADULTE ?

Dès que votre décision est prise, le plus important pour vous est de mener à bien votre projet de réorientation professionnelle rapidement et efficacement. La reconversion en Pâtisserie et métiers de bouche que nous vous proposons chez YouSchool via notre CAP Pâtissier , notre CAP Cuisine  ainsi que notre CAP Boulanger a été pensée dans cette perspective : une formation pâtisserie pour adulte diplômante reconnue par l’État réalisable en 1 an ! Vous êtes attiré par les métiers de la gourmandise et du sucré ? Votre rêve est de vivre de la réalisation de vos pâtisseries ? Le CAP Pâtissier semble fait pour vous ! Durant votre formation en pâtisserie, vous allez apprendre l’ensemble des bases de votre futur métier de pâtissier. Notre cursus comprend des enseignements généraux et professionnels notamment autour de la fabrication de pâtisserie, au cœur de votre futur métier ainsi que sur la gestion des stocks et de l’approvisionnement.

YouSchool vous propose de passer votre CAP Pâtissier par correspondance, avec une formation pensée pour les adultes en reconversion. Notre objectif ? Vous apprendre le métier de pâtissier en tenant compte de vos contraintes et de votre rythme. Ceci afin de vous permettre de changer de métier et de trouver un emploi en pâtisserie rapidement à la suite de la formation. En effet, le secteur des métiers de bouche est extrêmement porteur en matière d’emploi. Il existe de nombreuses opportunités pour les salariés qualifiés ainsi que pour ceux qui souhaitent se mettre à leur compte alors n’hésitez plus !

UNE FORMATION FLEXIBLE ADAPTÉE AUX CONTRAINTES PROFESSIONNELLES DES ADULTES

Nous vous donnons la possibilité de passer l’examen de CAP pâtissier en cours du soir ou en candidat libre. Ainsi, il est tout à fait possible pour vous de continuer à exercer votre métier actuel tout en effectuant en parallèle votre reconversion en pâtisserie. De la sorte, vous diminuez vos risques de réorientation professionnelle. Le risque financier pour vous est également dérisoire puisque si vous ratez votre examen, Youschool peut vous rembourser les cours en ligne de votre Abonnement Réussite.

Autre avantage du CAP Pâtissier à distance : vous bénéficiez d’un suivi de tous les instants. En effet, nos professeurs et intervenants sont disponibles continuellement pour répondre à l’ensemble de vos questions par le biais notamment de notre réseau social dédié aux élèves et intervenants. Vous pourrez échanger en direct avec vos professeurs et camarades de formation concernant votre CAP par correspondance ! Ce qui est sûr c’est que vous ne serez pas seul lors de votre reconversion en pâtisserie !

Grâce à Youschool, c’est vous qui serez maître de votre reconversion en pâtisserie en assurant votre propre rythme de travail et de révisions. L’ensemble de vos cours est hébergé en ligne vous permettant de pouvoir les consulter sur notre plateforme d’E-learning aux horaires que vous choisirez ! Ainsi ce n’est pas à vous de vous adapter aux horaires de votre formation en pâtisserie, c’est la formation qui s’adapte à vos contraintes !

REPRENDRE SA CARRIÈRE EN MAIN AVEC UN PROJET PROFESSIONNEL SOLIDE ET PÉRENNE

Pour exercer la plupart des métiers de la gastronomie et de la restauration, les professionnels sont généralement titulaire d’un diplôme de niveau CAP.

En choisissant le CAP Pâtisserie de YouSchool vous donnerez donc un nouvel élan à votre carrière. En effet, l’obtention d’un CAP Pâtissier vous permettra d’exercer dans un secteur d’activité en plein essor. Les métiers de bouche en général et plus particulièrement le métier de pâtissier évoluent dans un environnement des plus favorables. Les débouchés sont variés lorsque vous passez un CAP Pâtissier et plusieurs possibilités s’offrent à vous d’un point de vue professionnel. Si vous voulez en savoir plus sur les métiers que l’on peut exercer après un CAP Pâtissier, n’hésitez pas à consulter notre page dédiée ! Ces professions qui ne connaissent pas la crise offrent des opportunités de carrières intéressantes. A titre d’exemple, l’artisan pâtissier peut se dégager en moyenne un salaire mensuel allant de 2 600 à 4 600 € (Source : cidj) !

Une reconversion professionnelle comme pâtissier est par conséquent un choix qui s’avère payant dans la plus grande majorité des cas.

FINANCER SA FORMATION POUR DEVENIR PÂTISSIER

En ce qui concerne le financement de la reconversion, il faut tout d’abord choisir entre deux grandes options :

  • se former à un nouveau métier en continuant à travailler
  • ou arrêter de travailler pour se consacrer totalement à sa nouvelle formation.

Dans le premier cas, on choisira une formation pâtissier à horaires décalés ou à distance (par correspondance ou par e-learning) permettant ainsi de continuer à percevoir un salaire ou une rémunération stable. Dans le second cas, il faut pouvoir disposer d’un financement, surtout lorsqu’on est chargé de famille, ce qui est souvent le cas lors d’une reconversion.

Le financement d’une reconversion professionnelle fait de plus en plus souvent l’objet d’aides étatiques, régionales ou entrepreneuriales. Pôle Emploi finance certains projets professionnels de chômeurs, après en avoir évalué la motivation, la solidité et les chances de succès. Lorsque l’on travaille, la formation continue permet d’être financé par le système du Compte Personnel de Formation (CPF), soit en utilisant les heures de formation au fur et à mesure, soit en les rassemblant pour obtenir un congé de formation. Les Conseils régionaux proposent aussi des bourses et diverses formes de financement : il convient de se renseigner sur les possibilités en fonction de la région dans laquelle on vit ou dans laquelle on travaille.

La reconversion en pâtisserie demande de la passion et du professionnalisme. Elle attire des personnes de tous horizons, certains recherchant l’aspect manuel, d’autres davantage la créativité, l’esthétique (aspect important en pâtisserie!) ou encore la relation avec les clients. Beaucoup de reconvertis rêvent ainsi d’ouvrir leur propre pâtisserie, et parfois une pâtisserie-salon de thé. Vous pouvez également devenir pâtissier dans une chaîne de distribution, pâtissier dans une enseigne de luxePâtissier « saisonnier » ou encore Le chef de partie « pâtissier »Vous voulez en savoir plus sur les débouchés d’un CAP Pâtissier ? Notre article “Que faire après un CAP Pâtissier ?” vous présente les différents métiers accessibles ainsi que les possibilités de poursuite d’études après l’obtention de ce cap pour adulte.

DU DROIT DES ENTREPRISES AUX TARTES BRANCHÉES : UN EXEMPLE DE RECONVERSION EN PÂTISSERIE

Beaucoup envisagent une reconversion professionnelle sans oser sauter le pas. Changer de métier est en effet un défi qui demande réflexion et passion. Pour certains cela représente un véritable virage à 180° ! Ainsi, Catherine Kluger, avocate de formation, qui a exercé en tant que juriste d’entreprise pendant une dizaine d’années, s’est brutalement reconvertie dans la pâtisserie en ouvrant son propre restaurant de tartes.

– Et puis, vous vous êtes dit « Bon, ok, maintenant je vais faire des tartes moi-même » et vous avez quitté votre travail ?

– Non, j’ai continué mon activité d’avocate pendant que je montais le projet. Entre le moment où j’ai eu l’idée et l’ouverture du restau, il s’est écoulé 6 mois et pendant 5 mois, j’ai mené les deux métiers de front.

– Ça a dû être difficile à gérer…

– Oui, avec le recul je réalise que c’était un peu fou, mais j’ai une très bonne capacité de travail. Quand j’étais avocate, je gérais un tel volume d’informations et de tâches que j’étais habituée à ne pas me ménager.

(Source : Grazia.fr, « Confession intime d’une avocate devenue pâtissière », 16 novembre 2012).

Cet exemple montre l’intérêt d’utiliser les compétences précédemment acquises dans l’intérêt du projet de reconversion. Malgré ses acquis professionnels, Catherine Kluger a dû batailler pour trouver le financement de son restaurant : « J’ai commencé par aller voir ma propre banque et je me suis faîte jeter. Alors j’ai été voir une deuxième banque et je me suis faite jeter aussi. On me prenait pour une folle, mon projet paraissait aberrant : qui allait croire à une avocate qui veut faire des tartes ? […] Alors j’ai été voir une troisième banque et là, je suis tombée sur une femme qui y a cru tout de suite. Elle m’a dit « C’est génial votre truc, on va le faire ! ».

Elle a monté un dossier béton, elle a obtenu le soutien d’OSEO (c’est un dispositif financé par l’état qui cautionne des prêts bancaires, soit pour des très petites entreprises soit pour des PME). En trois mois, tout était bouclé. […] J’ai ouvert en 2009 et je commence à peine à me payer maintenant ! Heureusement que mon mari travaille… Pendant trois ans, j’ai été obligée de changer de train de vie. Drastiquement. (Ibidem)

OUVRIR SA PROPRE PÂTISSERIE ? UN PROJET EXIGEANT MAIS PASSIONNANT

Catherine fait le pari de vendre des tartes salées et sucrées originales et de qualité : cela qui a un prix (environ 16 euros la tarte), mais elle s’adresse à une clientèle exigeante, en recherche de produits frais et de recettes originales, et qui est prête à y mettre le prix. Les clients peuvent ainsi, selon la saison et avec des ingrédients choisis chez des fournisseurs d’excellence, déguster une tarte salée à l’agneau et au jus de griottes ou une tarte sucrée au jus de tomates et à la mousse d’avocats ; pour la Saint-Valentin, une tarte recouverte d’une crème vanille framboise et de bonbons à la framboise ou encore une tarte façon moelleux au chocolat et bonbons framboise ; pour Pâques, une tarte « Choco’Maniac » sans gluten, en collaboration avec le chocolatier Michel Cluizel.

Dès l’ouverture de son restaurant de tartes, Catherine Kluger a pensé à l’aspect marketing et communication, essentiel lorsque l’on veut ouvrir sa propre affaire : « quand j’ai ouvert, en juillet 2009, j’ai envoyé un mail à My Little Paris et l’autre au Fooding, pour les inviter. En septembre, j’avais un article dans le Fooding ! Ça a provoqué un afflux de clients. Et puis j’ai appelé le secrétariat du magazine Elle, j’ai demandé quand était prévue la prochaine conférence de rédaction et j’ai envoyé un carton de tartes ce jour-là, ce qui m’a valu une belle page dans le magazine. Après ça, j’ai reçu les critiques du Figaroscope et d’autres encore… » Les tartes de Catherine sont désormais vendues, entre autres, chez Colette et à la Grande Epicerie : elle a réussi son pari de restaurant de tartes de luxe. Elle a également publié un livre : La Fabrique de tartes, dans lequel elle partage certaines de ses recettes. Elle n’envisage pas pour l’instant de changer à nouveau de métier : « Pour la première fois de ma vie, j’ai l’impression d’être là où j’avais envie d’aller. » (Ibidem)

RÉUSSIR SA RECONVERSION EN PÂTISSERIE AVEC YOUSCHOOL

Vous avez envie de changer de travail, vous subissez une mauvaise d’ambiance au sein de votre entreprise, vous voulez donner du sens à votre métier et à votre vie, vous souhaitez travailler dans un environnement plus agréable que celui dans lequel vous êtes actuellement, vous désirez trouver un emploi valorisant ou simplement vous avez l’ambition d’apprendre de nouvelles compétences ? Comme on peut le constater, les origines d’une reconversion professionnelle peuvent être multiples et variées. Votre projet professionnel s’oriente plutôt autour de la création ou reprise d’entreprise ? Le CAP pour adulte de YouSchool intègre un module supplémentaire, dédié à l’entrepreneuriat en pâtisserie, afin de vous accompagner dans cette démarche.

DEMANDEZ UNE DOCUMENTATION GRATUITE Formation CAP Pâtissier

Votre téléphone n’est pas valide.

Ou appelez le 01 71 18 23 97 Test gratuit de la formation pour toute demande de documentation