pixel facebook

Quel métier exercer avec un CAP Pâtissier ?

Pourquoi choisir une reconversion en pâtisserie avec YouSchool ?

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

picto-formation-controlee-etat-patisserie-youschool

FORMATION SOUMISE AU CONTRÔLE
PEDAGOGIQUE DE L’ÉTAT

Chambre de métiers et de l'artisanat

EN PARTENARIAT AVEC
LA CHAMBRE DES METIERS

picto-declarer-rectorat-paris-patisserie-youschool

ÉCOLE EN LIGNE PRIVÉE DÉCLARÉE
AU RECTORAT DE PARIS

LE SECTEUR DE LA PÂTISSERIE EN FRANCE ET À L’ÉTRANGER

Le secteur de la boulangerie-pâtisserie, très dynamique, se porte bien. La mise en avant des métiers de bouche via des émissions télévisées comme “Le meilleur Pâtissier” ou encore “Top Chef” a renouvelé l’intérêt du grand public envers ce secteur d’activité.

On dénombre environ 5000 pâtisseries artisanales sur le sol français et plus de 35 000 points de vente. Les opportunités d’emploi et d’évolution professionnelle des métiers de la pâtisserie sont nombreuses. Ce secteur, très jeune en raison d’un nombre important d’apprentis, offre des perspectives de carrières intéressantes pour les pâtissiers en devenir.

De plus, le savoir-faire français dans ce domaine est particulièrement recherché à l’international. Il jouit d’une image de marque très positive, reliée à la représentation d’un certain mode de vie “à la française” dans le monde entier. Certains continents comme l’Asie ou l’Amérique peuvent être considérés comme des marchés d’avenir. L’expatriation, après l’obtention de votre examen du CAP Pâtissier peut donc être une voie intéressante pour exercer le métier de pâtissier. Retrouvez sur ce sujet notre article sur les pâtissiers français ayant réussi aux USA.

CHIFFRES-CLÉS DU MARCHÉ DE LA BOULANGERIE-PÂTISSERIE

  • 1er rang des entreprises de commerce de détail alimentaire
  • + de 130 000 personnes employées (salariés ou apprentis)
  • + de 30 000 chefs d’entreprise
  • Moyenne d’âge : 32 ans
  • + de 15 millions de consommateurs quotidiens

LA PÂTISSERIE : DES MÉTIERS POUR CRÉATIFS

Spécialiste s’il en est des desserts et autres sucreries, le pâtissier confectionne notamment des éclairs au chocolat, des choux à la crème, des brioches, des mille-feuilles … et peut lui-même être amené à vendre ses réalisations.

En bon artisan, le pâtissier réalise lui-même la plupart de ses pâtisseries. Il confectionne les pâtes et ses garnitures, a le dernier mot sur la cuisson de ces dernières et pour finir c’est lui qui les mets en scène.

Plusieurs possibilités s’offrent au titulaire du CAP pâtisserie. Chef d’entreprise ou salarié, il peut travailler naturellement dans une pâtisserie mais aussi dans un hôtel-restaurant ou encore en grande distribution. Les métiers accessibles après cette formation sont nombreux et variés. Découvrez-les ci-dessous.

QUELS MÉTIERS EXERCER APRÈS UN CAP PÂTISSIER (PÂTISSERIE) ?

Lorsque vous passez un CAP Pâtissier, de nombreux choix s’offrent à vous d’un point de vue professionnel. En fonction de ses motivations, le pâtissier peut se spécialiser dans une famille de produits (chocolaterie, confiserie, recettes du terroir…) ou devenir traiteur en réalisant des commandes spécifiques pour des cocktails et des buffets.

LE MÉTIER DE PÂTISSIER

Le titulaire du CAP Pâtissier (Pâtisserie) commence à apprendre généralement le métier de pâtissier comme apprenti. Par la suite il peut travailler comme ouvrier pâtissier puis rapidement devenir responsable d’équipe ou commerçant indépendant en ouvrant sa pâtisserie.

Il peut occuper par la suite différents postes d’encadrement : chef de partie, gérant, responsable en grande surface ou encore responsable en laboratoire.

L’artisan chocolatier est un professionnel spécialiste de la réalisation de pâtisseries chocolatées. Il maîtrise l’ensemble des étapes de confection de ses mets. C’est lui qui choisit les matières premières notamment et va jusqu’au conditionnement et à la commercialisation de ses réalisations. Le chocolatier doit sans cesse se réinventer pour fidéliser une clientèle exigeante et pour attirer de nouveaux clients.

Le chocolatier a le choix de travailler dans divers lieux comme dans le milieu de l’industrie, dans les chaînes hôtelières ou il peut choisir également d’exercer à son propre compte en ouvrant sa propre chocolaterie ou en reprenant un établissement déjà en activité.

Le confiseur a en charge la réalisation des produits et friandises composés de sucre. Il travaillera les chocolats, les caramels et autres nougats. Pour cela il doit utiliser ses connaissances techniques et faire preuve d’inventivité tout au long de sa carrière pour proposer des produits nouveaux à une clientèle toujours plus exigeante.

Le glacier est un expert en sorbets et crèmes glacées. Il fait preuve d’une grande créativité en inventant des saveurs nouvelles tout en continuant de travailler les parfums les plus connus et appréciés : chocolat, vanille, pistache…

Le glacier peut travailler en tant que salarié pour un salon de thé, une pâtisserie ou un restaurant, ou il peut choisir d’exercer comme indépendant à son propre compte.

Que cela soit pour du sucré ou pour du salé, le traiteur est un véritable artiste de l’éphémère ! Gâteaux, confiseries et autres petits-fours font parties des incontournables dont il a la charge de réaliser au quotidien. Son savoir-faire est par conséquent des plus recherché aussi bien dans l’artisanat que dans l’industrie.

L’artisan boulanger revête plusieurs casquettes : celle de boulanger à proprement parler, en effectuant des tâches allouées à sa fonction (pétrissage de la pâte, cuisson de celle-ci…). Mais il revêt aussi la casquette de gestionnaire : vente de ses produits, gestion de ses stocks, négociation avec les fournisseurs, gestion de la comptabilité…Ce métier requiert par conséquent des qualités diverses pour être exercé.

Le pâtissier de restaurant assure plusieurs fonctions dans l’exercice de son métier : il a en charge l’approvisionnement et le stockage des aliments, la production des pâtissiers, la distribution et le contrôle de l’hygiène et de la qualité.

Des compétences de créativité mais également des compétences techniques, fonctionnelles et relationnelles sont requises pour exercer cette profession au multiples facettes.

Le pâtissier de restauration collective est un métier exigeant plusieurs qualités pour celui ou celle qui embrasse cette profession : précision, minutie ou encore patience et créativité. Ce dernier doit maîtriser toutes les cuissons, mettre en place diverses recettes et proposer régulièrement de nouvelles pâtisseries à une clientèle toujours plus exigeante et curieuse de découvrir régulièrement de nouvelles saveurs.

Le chef de partie pâtissier exerce dans le secteur de l’hôtellerie-restauration. Sa profession consiste à produire les viennoiseries, gâteaux, pains et entremets qui seront servis aux clients de l’hôtel ou du restaurant. C’est un métier de production mais qui nécessite également de se renouveler régulièrement.

L’assistant de fabrication alimentaire exerce son métier sur une ligne de production d’aliments en série. Il y assure plusieurs tâches. Il travaille soit manuellement, soit avec l’aide de machines : mélangeur, four ou autre. Il surveille le bon déroulement des opérations et la stabilité de plusieurs indicateurs comme la température ou la pression. Il est en charge de contrôler l’hygiène et la qualité du produit alimentaire.

Il vérifie également l’aspect des matières premières, les dosages, la dimension, la couleur ou la conformité du conditionnement. Son objectif est que chaque produit ne présente aucun défaut que ce soit d’un point visuel ou gustatif.

OÙ S’EXERCE LE MÉTIER DE PÂTISSIER ?

Le métier de pâtissier ou pâtissière peut s’exercer aussi bien en pâtisserie artisanale qu’en pâtisserie industrielle. La pâtisserie artisanale reste encore la plus grande source d’emploi en pâtisserie. La grande distribution alimentaire est un canal de vente qui commercialise un nombre croissant de pâtisseries. Il existe aussi des débouchés pour les pâtissiers dans l’hôtellerie-restauration, notamment en pâtisserie de luxe. Enfin, autre voie d’insertion pour les diplômés du CAP Pâtissier, ouvrir sa propre pâtisserie est la source d’une reconversion professionnelle dans ce domaine des métiers de bouche, que ce soit en France ou à l’étranger. Mais vous l’aurez compris, avant tout cela il faudra obtenir votre CAP Pâtissier !

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

LES QUALITÉS REQUISES POUR TRAVAILLER DANS LE SECTEUR DE LA PÂTISSERIE

Travailler dans le domaine de la pâtisserie exige des compétences et des qualités bien précises : connaissances techniques en pâtisserie (des matières premières et des recettes) pour assurer la préparation des produits vendus, connaissance et vérification des règles d’hygiène, sens de l’esthétique et du détail pour la décoration et la présentation, sens de la communication pour optimiser les relations avec la clientèle, fidéliser celle-ci et faire connaître les produits et éventuellement la boutique au public le plus large possible. Ainsi tout bon pâtissier devra posséder entre autres les aptitudes suivantes.

UN SENS ARTISTIQUE

Pâtisser ne se résume pas à produire, assembler ou réaliser des recettes. Cette profession consiste également à imaginer et créer. En cela, le métier de pâtissier exige une forte appétence artistique et créative.

Cet art culinaire demande donc beaucoup d’imagination. Tout bon pâtissier devra régulièrement proposer de nouvelles recettes et des présentation novatrices de ses pâtisseries.

Le décor d’un entremet est une part essentielle du métier. Plus une décoration est soignée, plus les chances de vendre le produit final augmentent. C’est notamment le sujet d’une des épreuves de l’examen du CAP Pâtissier.

RIGUEUR ET MINUTIE

Pâtissier est un métier d’orfèvre. Il faut être extrêmement précis dans la réalisation de ses entremets et surtout de leurs montages et présentations. C’est à ce niveau là qu’un pâtissier peut faire la différence par rapport à ses confrères. Son pointillisme pourra mettre en valeur le raffinement de ses pâtisseries.

ENDURANCE ET ÉNERGIE

Le métier de pâtissier requiert également des qualités physiques importantes car cette profession s’exerce principalement debout. De plus, vous commencerez au lever du jour et travaillerez généralement le weekend. Vous devrez donc être en forme physiquement pour tenir la cadence et être prêt à effectuer quelques sacrifices notamment au niveau du rythme familial.

UNE EXCELLENTE HYGIÈNE EST EXIGÉE

Cette profession requiert une hygiène sans reproche. Il serait fortement préjudiciable pour votre établissement qu’un quelconque manquement hygiénique soit aperçu par l’un de vos clients. La renommée de votre pâtisserie en pâtirait grandement et par conséquent les ventes de votre boutique chuteraient.

UN SENS COMMERCIAL ACCRU

Enfin, un bon contact avec la clientèle et un sens commercial poussé sont également demandés. En effet, vous devez posséder également une casquette de vendeur lorsque vous êtes pâtissier. Cette qualité vous permettra de faire tourner votre boutique convenablement et in fine de vous bâtir une clientèle fidèle.

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.