Quels métiers exercer avec un CAP Pâtissier ?

Découvrez les débouchés métiers après le CAP Pâtissier et préparez votre reconversion professionnelle en pâtisserie avec YouSchool !

Quels métiers exercer après un CAP Pâtissier (Pâtisserie) ?

Lorsque vous passez un CAP Pâtissier, de nombreux choix de débouchés s’offrent à vous. Le pâtissier peut se spécialiser dans une famille de produits (chocolaterie, confiserie, recettes du terroir…) ou devenir traiteur en réalisant des commandes spécifiques pour des cocktails et des buffets.

Plusieurs possibilités s’offrent au titulaire du CAP pâtisserie. Chef d’entreprise ou salarié, il peut travailler naturellement dans une pâtisserie mais aussi dans un hôtel-restaurant ou encore en grande distribution.

Les métiers accessibles après cette formation professionnelle sont nombreux et variés :

Masterclasse Patisserie

Pâtissier

Artisan chocolatier

Chocolatier

CONFISEUR

Glacier

Glacier

Chef de partie de Pâtissier

Chef de partie
« Pâtissier »

Pâtissier restaurant

Pâtissier de restaurant

PÂTISSIER EN RESTAURATION COLLECTIVE

Assistant de Fabrication
Alimentaire

Où s’exerce le métier de pâtissier ?

Les lieux où s’exerce le plus souvent l’activité de pâtissier :

  • Pâtisserie artisanale
  • Pâtisserie boulangerie
  • Pâtisserie chocolaterie
  • Glacerie artisanale
  • Grande et moyenne surface (rayon Pâtisserie)
  • Restauration commerciale
  • Traiteur
  • Pâtisserie industrielle

Le métier de pâtissier ou pâtissière peut donc s’exercer aussi bien en pâtisserie artisanale qu’en pâtisserie industrielle. La pâtisserie artisanale reste encore la plus grande source d’emploi en pâtisserie.

La grande distribution alimentaire est un canal de vente qui commercialise aussi un nombre croissant de pâtisseries. Il existe aussi des débouchés pour les pâtissiers dans l’hôtellerie-restauration, notamment en pâtisserie de luxe.

Enfin, autre voie d’insertion pour les diplômés du CAP Pâtissier, ouvrir sa propre pâtisserie est souvent la source d’une reconversion professionnelle dans ce domaine des métiers de bouche, que ce soit en France ou à l’étranger. Mais vous l’aurez compris, avant tout cela il faudra obtenir votre CAP Pâtissier !

Poursuivre ses études après le CAP Pâtissier

En fonction de votre projet, il peut être nécessaire de compléter votre formation en pâtisserie par un autre CAP ou une Mention Complémentaire (MC).

Les poursuites d’études possibles après le CAP Pâtissier :

  • CAP Boulanger (en 1 ou 2 ans)
  • CAP Chocolatier-confiseur (en 1 ou 2 ans)
  • CAP Glacier fabricant (en 1 ou 2 ans)
  • MC Traiteur (en 1 an)
  • MC Pâtisserie boulangère (en 1 an)
  • MC Pâtisserie glacerie chocolaterie confiserie spécialisées (en 1 an)

Les qualités requises pour travailler dans le secteur de la pâtisserie

Travailler dans le domaine de la pâtisserie exige des compétences et des qualités bien précises ! Connaissances techniques en pâtisserie bien sûr (matières premières et recettes) pour assurer la préparation des produits vendus. Mais aussi connaissance et vérification des règles d’hygiène.

Sens de l’esthétique et du détail sont importants pour ce métier créatif et pour réaliser de magnifiques décorations et présentations (notamment si vous voulez vous spécialiser dans le cake design).

Enfin, il est important d’avoir un certain sens de la communication. Cette qualité est idéale pour tout pâtissier qui souhaite optimiser les relations avec la clientèle, la fidéliser et faire connaître ses produits au public le plus large possible.

UN SENS ARTISTIQUE

Pâtisser ne se résume pas à produire, assembler ou réaliser des recettes. Cette profession consiste également à imaginer et créer. En cela, le métier de pâtissier exige une forte appétence artistique et créative.

Cet art culinaire demande donc beaucoup d’imagination. Tout bon pâtissier devra régulièrement proposer de nouvelles recettes et des présentations novatrices de ses pâtisseries.

Le décor d’un entremet est une part essentielle du métier. Plus une décoration est soignée, plus les chances de vendre le produit final augmentent. C’est notamment le sujet d’une des épreuves de l’examen du CAP Pâtissier.

RIGUEUR ET MINUTIE

Pâtissier est un métier d’orfèvre. Il faut être extrêmement précis dans la réalisation de ses entremets et surtout de leurs montages et présentations. C’est à ce niveau là qu’un pâtissier peut faire la différence par rapport à ses confrères. Son pointillisme pourra mettre en valeur le raffinement de ses pâtisseries.

ENDURANCE ET ÉNERGIE

Le métier de pâtissier requiert également des qualités physiques importantes car cette profession s’exerce principalement debout. De plus, vous commencerez au lever du jour et travaillerez généralement le weekend. Vous devrez donc être en forme physiquement pour tenir la cadence et être prêt à effectuer quelques sacrifices notamment au niveau du rythme familial.

UNE EXCELLENTE HYGIÈNE EST EXIGÉE

Cette profession requiert une hygiène sans reproche. Il serait fortement préjudiciable pour votre établissement qu’un quelconque manquement hygiénique soit aperçu par l’un de vos clients. La renommée de votre pâtisserie en pâtirait grandement et par conséquent les ventes de votre boutique chuteraient.

UN SENS COMMERCIAL ACCRU

Enfin, un bon contact avec la clientèle et un sens commercial poussé sont également demandés. En effet, vous devez posséder également une casquette de vendeur lorsque vous êtes pâtissier. Cette qualité vous permettra de faire tourner votre boutique convenablement et in fine de vous bâtir une clientèle fidèle.

Le secteur de la pâtisserie en France et à l’étranger

Le secteur de la boulangerie-pâtisserie, très dynamique, se porte bien. La mise en avant des métiers de bouche via des émissions télévisées comme “Le meilleur Pâtissier” ou encore “Top Chef” a renouvelé l’intérêt du grand public envers ce secteur d’activité.

On dénombre environ 5000 pâtisseries artisanales sur le sol français et plus de 35 000 points de vente. Les opportunités d’emploi et d’évolution professionnelle des métiers de la pâtisserie sont nombreuses. Ce secteur, très jeune en raison d’un nombre important d’apprentis, offre des perspectives de carrières intéressantes pour les pâtissiers en devenir.

De plus, le savoir-faire français dans ce domaine est particulièrement recherché à l’international. Il jouit d’une image de marque très positive, reliée à la représentation d’un certain mode de vie “à la française” dans le monde entier. Certains continents comme l’Asie ou l’Amérique peuvent être considérés comme des marchés d’avenir.

L’expatriation, après l’obtention de votre examen du CAP Pâtissier en candidat libre peut donc être une voie intéressante pour exercer le métier de pâtissier.

CHIFFRES-CLÉS DU MARCHÉ DE LA BOULANGERIE-PÂTISSERIE

  • 1er rang des entreprises de commerce de détail alimentaire
  • + de 130 000 personnes employées (salariés ou apprentis)
  • + de 30 000 chefs d’entreprise
  • Moyenne d’âge : 32 ans
  • + de 15 millions de consommateurs quotidiens