Interview de Séverine, inscrite au CAP Pâtissier : zoom sur les stages

Découvrez l’interview de Séverine, élève inscrite au CAP Pâtissier. Elle revient sur l’expérience qu’elle a eu de ses stages. En effet, elle a choisi la formation en ligne pour apprendre un nouveau métier. Cette passionnée de la pâtisserie a voulu se professionnaliser et se lancer dans une reconversion professionnelle.

Elle a donc réussi à conjuguer reprise d’études, vie de famille et réalisation des 14 semaines de stages obligatoires pour valider le diplôme. Elle revient sur son expérience chez YouSchool et sur tout ce que ces périodes d’insertions professionnelles lui ont apportées techniquement.

Se reconvertir dans le secteur de la pâtisserie : sauter le pas

La reconversion semble de plus en plus se démocratiser. En effet, pour beaucoup, il est préférable d’apprendre un nouveau métier plutôt que de rester enfermé dans une voie professionnelle qui parait sans issue. Découvrez ce qui a poussé Séverine à quitter son travail pour se lancer dans le secteur prometteur de la pâtisserie.

QU’EST-CE QUI T’A POUSSÉ À TE LANCER DANS UNE RECONVERSION ?

“ À la base, j’étais agent de service hospitalier, aux HCL (Hospices Civils de Lyon). Pendant la période de Covid, j’ai eu un gros ras-le-bol. J’ai eu besoin de changement, donc de faire une reconversion. À côté, je faisais pas mal de gâteaux, surtout pour ma famille.

Tout le monde m’a un petit peu poussé, je n’avais aucune base, je faisais ça comme ça, à la maison. Donc, par choix, j’ai décidé d’arrêter mon travail à l’hôpital et de partir sur une reconversion professionnelle. ”

POURQUOI AVOIR CHOISI LA FORMATION EN LIGNE DE YOUSCHOOL ?

“ J’ai décidé de la faire en ligne parce que j’avais un enfant qui venait de naitre il y a peu. Pour moi, c’était le plus simple, parce que retourner à l’école en présentiel s’annonçait très compliqué. Je ne connaissais pas du tout YouSchool. J’ai découvert l’école via les réseaux sociaux, sur Facebook. Je me suis renseignée, puis j’ai pris contact.

J’ai fait d’autres demandes un petit peu partout, mais je suis partie sur YouSchool. Déjà, on a répondu très clairement à mes questions. Aussi, ça ne m’a pas paru commercial, contrairement à d’autres organismes qui poussaient à se décider très vite. On avait l’impression qu’ils étaient plutôt intéressés par l’argent en fait. Avec YouSchool, j’ai eu la sensation d’être écoutée ! ”

Les stages du CAP Pâtissier : un incontournable du diplôme

Pour valider votre CAP Pâtissier, vous devrez impérativement réaliser des stages d’insertion professionnelle. En tout, vous devrez en réaliser au minimum 14 semaines. Et sachez que chez YouSchool, nous pouvons vous fournir les conventions de stage, et ce, autant que vous le souhaitez. Les stages sont des occasions en or de vous forger une solide expérience de terrain. Tout cela, avant même d’avoir décroché votre diplôme !

COMMENT AS-TU RÉUSSI À TROUVER TON STAGE EN PÂTISSERIE ?

“ Étrangement, trouver un stage a été compliqué pour moi. Pourtant j’habite à Lyon, il y a énormément de boulangeries-pâtisseries. Le souci, c’est que pour beaucoup, les préparations, comme les bases de pâtes, n’étaient pas faites à la main, mais déjà prêtes.

Par coup de chance, il y a une boulangerie qui a ouvert à 5 minutes de la maison et qui fait de l’artisanal du début à la fin. Il n’y a rien de prêt, on fait tout nous-mêmes. J’ai donc pris contact avec eux et très rapidement, nous nous sommes bien entendus. Sincèrement, les 14 semaines sont passées à une vitesse folle. J’ai cru que j’y étais resté uniquement 2 semaines tellement c’est allé vite ! ”

COMMENT AS-TU CANDIDATÉ À TON STAGE ?

“ J’ai trouvé le stage sur Facebook (découvrez la page de la Maison Sabatier). Ils ont fait de la pub pour l’ouverture et je crois que le jour même, je les ai contactés par Messenger car ils n’étaient pas encore joignables par téléphone avec l’ouverture. Ils m’ont répondu rapidement et tout s’est enchainé après.”

COMMENT AS-TU OBTENU LES CONVENTIONS DE STAGE AVEC YOUSCHOOL ?

“ YouSchool m’a fourni des conventions de stage très rapidement. J’ai rempli la première partie avec les infos de la pâtisserie, deux jours plus tard, tout était signé par les 3 parties.

J’ai fait les 14 semaines non-stop, car ayant arrêté de travailler, je suis au chômage. J’ai aussi cette chance d’être partie de mon précédent emploi, de pouvoir me mettre à fond dans la formation. ”

Stage vitrine pâtisseries

Les techniques à développer pendant les stages en pâtisserie

Pour vous professionnaliser, vous pouvez compter sur les stages que vous réaliserez. En effet, ils vous permettront de :

  • Développer de nouvelles techniques professionnelles
  • Évoluer aux côtés de professionnels du métier et vous nourrir de leur expérience
  • Travailler sur du matériel professionnel, similaire à celui que vous aurez à disposition le jour de l’examen
  • Prendre vos marques dans un laboratoire de pâtisserie

PEUX-TU DÉCRIRE UNE JOURNÉE TYPE DANS LA PÂTISSERIE ?

“ En arrivant, on regarde ce qui a été vendu la veille en faisant un petit tour de la boutique. On compte les gâteaux qu’on a en vitrine. Ensuite, on fait la préparation boutique : on fait le réassort, on reprépare les gâteaux manquants. En vitrine, il faut environ 120 gâteaux. On compte à peu près une dizaine de gâteaux différents, qu’il faut préparer.

Parfois, on a des commandes de gâteaux spéciaux comme des fraisiers par exemple (il y a en a régulièrement). Sinon, une fois que tout cela est terminé, on prépare la mise en place pour le lendemain : la pâte à chou, pâte sucrée, pâte sablée, les ganaches… Quand on le peut, on prend un peu d’avance pour les autres jours. Tout est fait maison du début à la fin. ”

COMMENT S’EST DÉROULÉ LE STAGE ? AVEC QUELLE ORGANISATION ?

“ Il y a le pâtissier et moi. Il y a des apprentis qui arriveront en septembre. Mais au début de l’ouverture, nous n’étions que tous les deux. Je ne vais pas mentir : c’était très fatigant, surtout au début. Quand on ne connait pas du tout le métier et qu’on arrive dans le milieu, on ne s’attend pas à ce que ce soit aussi intense. Par exemple, j’en ai vraiment bavé avec le fonçage !

Mais bon, c’est un rythme à prendre, une fois qu’on a pris l’habitude, on est très vite dedans et la fatigue se fait de moins en moins ressentir. Je pense que si je n’avais pas fait mon stage, j’aurais dû arrêter. À la maison, sans avoir personne à mes côtés pour m’apprendre à faire des fonçages ou à gérer la réalisation des différents types de pâtes, c’était compliqué.

Mélanger des ingrédients, tout le monde sait le faire ! Je faisais de la pâtisserie “de maison”. Il faut avoir la technique pour faire ça correctement. J’ai vraiment fait un blocage, j’ai même appelé ma coach pour lui dire que je n’arrivais plus à avancer. Le stage m’a vraiment aidé, car sinon je pense que j’aurais lâché. ”

Préparation tartes aux fruits
Préparation fonçage
Tartes aux fruits

Les débouchés du CAP Pâtissier : aller au bout de son projet

Une fois le CAP Pâtissier en poche, il est important de préciser votre projet professionnel. Il faudra vous donner les moyens d’aller jusqu’au bout et d’accomplir les objectifs que vous vous êtes fixés. Pour ce faire, vous pourrez compter sur l’accompagnement de YouSchool !

Les débouchés du CAP Pâtissier sont nombreux. Que vous souhaitiez vous lancer à votre compte ou exercer un des métiers de la pâtisserie en tant que salarié, vous aurez l’embarras du choix pour vous réussir votre reconversion.

EN QUOI CONSISTE TON PROJET PROFESSIONNEL ?

“ Sur du long terme, mon projet est de me mettre à mon compte et de me lancer dans le cake design. C’est pour cela qu’il faut que j’obtienne mon CAP Pâtissier. Surtout, pour pouvoir vendre mes pâtisseries et le faire en toute légalité, en ayant bonne conscience. Je veux faire ça dans les règles de l’art ! Je passe l’examen au mois de juin prochain, en attendant, je reste en stage dans cette pâtisserie, on m’y a proposé en CDI. “

QUELS CONSEILS DONNERAIS-TU AUX AUTRES ÉLÈVES ?

“ Je leur conseillerais de ne pas lâcher ! Lors de leurs recherches, de montrer qu’ils ont envie d’apprendre et besoin de ce stage pour se former. Et de ne pas se laisser déstabiliser si certains employeurs ont une image négative de l’apprentissage de la pâtisserie à distance.

Certaines personnes ont bien vu que j’avais les mêmes capacités que les autres malgré ma formation en ligne. On est aussi motivé, voire plus, car bien qu’on soit à la maison, on a envie de se donner encore plus à fond ! Il faut croire en soi, et même si on a des baisses de moral comme j’ai pu en avoir, il faut rebondir et ne pas hésiter à contacter les coachs qui nous aident beaucoup !

Honnêtement, je pense que sans le coach et les stages, j’aurais pu facilement abandonner. On peut se sentir seul parfois, mais on ne l’est pas ! “

Si comme Séverine, vous avez envie d’apprendre les ressorts de la pâtisserie professionnelle, vous pouvez tout à fait vous vous inscrire à notre CAP Pâtissier à distance. Comme pour elle, il vous permettra de conjuguer vie de famille et apprentissage d’un métier pour réussir votre reconversion.

En faisant des stages, développez vos techniques professionnelles et faites-vous des contacts dans le milieu ! Complétez votre apprentissage en ligne par des expériences de terrain. Pour que votre insertion sur le marché du travail se déroule du mieux possible. Alors n’attendez plus pour changer de vie et vivre de votre passion pour la fabrication de délices sucrés !