Pourquoi et comment devenir auxiliaire/agent de crèche ?

Parmi les métiers de la petite enfance, celui d’auxiliaire de crèche vous attire ? Ces établissements d’accueil ont besoin de personnel qualifié pour s’occuper des jeunes enfants qui leur sont confiés. Mais avant de devenir agent de crèche, voici des informations qui vous permettront d’affiner votre projet professionnel.

Que fait l’agent ou l’auxiliaire de crèche ?

Le rôle de l’agent de crèche consiste à encadrer, tant en termes d’activités que de sécurité, un groupe d’enfants âgés de 0 à 3 ans. Il organise les activités et s’assure du bien-être des tout-petits.

ENCADRER LES ENFANTS ET S’ASSURER DE LEUR SÉCURITÉ

L’une des missions les plus importantes de ce métier de la petite enfance est d’accompagner et de surveiller les petits tout au long de la journée.

L’auxiliaire de crèche les accueille le matin, subvient à tous leurs besoins qu’ils soient physiques ou affectifs jusqu’à leur départ le soir. Son objectif est de les aider à acquérir plus d’autonomie tout en prévenant les accidents et conflits.

METTRE EN PLACE DES ACTIVITÉS

Ce professionnel de la petite enfance participe au choix des jeux, jouets, ateliers d’éveil et d’expression de l’établissement. Il est aussi présent lors des moments plus calmes comme la sieste.

L’agent de crèche planifie et anime de nombreuses activités dédiées au développement des petits. Toutes ces occupations ont notamment pour but de développer sociabilité, respect et notion du temps chez les jeunes enfants.

PARTICIPER À LA VIE DE L’ÉTABLISSEMENT D’ACCUEIL

En tant que membre de l’équipe, l’auxiliaire de crèche est aussi tenu de participer à l’entretien des locaux et à la préparation des différents repas. Pour cela, il doit respecter l’ensemble des consignes d’hygiène et de sécurité.

LA PLACE DE L’AUXILIAIRE DE CRÈCHE DANS L’ÉQUIPE

Ce métier de la petite enfance n’est pas uniquement en contact avec les bambins dont il s’occupe.

L’agent de crèche travaille en étroite collaboration au sein d’une équipe. Il ou elle pratique son métier sous la responsabilité du directeur de crèche et des cadres (comme l’auxiliaire de puériculture). Ce professionnel participe à la réflexion et à la mise en place des projets pédagogiques de la crèche. Il respecte les objectifs fixés et prend part à des réunions de service.

Il côtoie aussi les parents des jeunes enfants qui lui sont confiés. Il tisse avec eux une relation de confiance, s’assure d’une bonne communication et répond à leurs différentes questions.

Où exercer ce métier et dans quelles conditions ?

Comme son intitulé de poste l’indique, ce professionnel travaille au sein de crèches. Mais pas que ! Il peut exercer dans d’autres types de structures qui accueillent de façon collective des enfants de moins de 3 ans (établissements de santé, haltes-garderies…).

Les structures d’accueil en petite enfance sont extrêmement recherchées par les jeunes parents. C’est pourquoi ce métier ne connaît pas la crise ! Les besoins en personnel qualifié sont importants et ne cessent d’augmenter. En revanche, ils sont variables d’une zone géographique à l’autre.

Pour obtenir un poste, vous serez recruté par les collectivités locales (mairies, département) ou par une structure privée en fonction du type d’établissement visé.

Le plus souvent employé à temps complet, l’auxiliaire de crèche peut avoir des horaires variables. En effet, il faut pouvoir accueillir les enfants sur une amplitude horaire assez large.

En général, le salaire de l’agent de crèche est proche du SMIC lorsqu’il démarre sa carrière. Ensuite, il peut gagner jusqu’à 1800€ brut mensuel. Sa rémunération inclut souvent des primes individuelles mais aussi des avantages sociaux ou en nature qui viennent s’ajouter à son salaire.

QUALITÉS ET COMPÉTENCES D’UN AGENT DE CRÈCHE

Pour exercer ce métier, il faut avoir une connaissance poussée des règles d’hygiène, de propreté et de sécurité.

Il est également capital, de connaître parfaitement les besoins d’enfants âgés de moins de 3 ans mais aussi de savoir y répondre évidemment. Pour cela l’agent de crèche met en place différentes activités qui favorisent le développement et l’éveil des petits.

Pour s’assurer de leur bien-être, individuel et collectif, ce professionnel apprend à repérer les signaux d’alerte, mettre en place des actions préventives et savoir réagir en conséquence.

Pour être un bon auxiliaire de crèche, il faut être quelqu’un de passionné par la petite enfance, très dynamique et doté d’une grande patience.

Le contexte particulier de ce métier nécessite un excellent sens du relationnel, tant avec les enfants, que les parents et membres de l’équipe.

LES AVANTAGES DU MÉTIER D’AUXILIAIRE DE CRÈCHE

Le contact avec les enfants est souvent à l’origine d’un choix de carrière dans ce secteur. Ce métier, même s’il est parfois usant physiquement est aussi très épanouissant.

Côtoyer des enfants et participer à leur progression est particulièrement gratifiant. Savoir que l’on a contribué aux progrès des petits dont on s’occupe rend très fier.

Ce métier a l’avantage de développer l’imagination et la créativité, qualités indispensables lorsque l’on travaille avec de jeunes enfants.

Enfin, d’un point de vue purement “logistique”, travailler en crèche permet de conserver ses week-end et une bonne partie des vacances scolaires dont celles d’été. Ainsi, c’est assez pratique lorsque l’on a de son côté une vie de famille à gérer.

Vous êtes parents et souhaitez changer de métier ? Découvrez nos conseils pour concilier vie de maman et reconversion !

Quel diplôme obtenir pour travailler en crèche

Vous rêvez de travailler en crèche ? Vous avez raison d’avoir un si beau projet professionnel !

Même s’il est techniquement possible de se faire embaucher en tant qu’agent ou auxiliaire de crèche sans diplôme, il reste préférable d’obtenir a minima le CAP Petite Enfance. Cela reste la voie la plus courante pour exercer avec des bébés et jeunes enfants.

Le CAP vous ouvre les portes des métiers de la petite enfance. Il vous permet d’acquérir les compétences nécessaires pour travailler avec des enfants de moins de 6 ans. Avec votre diplôme en poche, vous saurez contribuer à leur développement mais aussi respecter les principes d’hygiène et de santé nécessaires avec un tel public.

Avec un CAP Petite Enfance vous pourrez également passer le concours d’ATSEM et travailler à l’école maternelle.

LE CAP AEPE, PASSEPORT POUR L’EMPLOI EN PETITE ENFANCE

Grâce à l’obtention d’un CAP Accompagnant Éducatif Petite Enfance, vous allez pouvoir devenir un véritable professionnel de ce secteur. Une excellente idée qui vous mènera vers un emploi quasiment garanti vu les besoins en personnel qualifié en petite enfance.

Le programme du CAP, très complet vous permettra d’exercer un métier dans l’accueil collectif ou individuel de jeunes enfants.

Vous vous demandez encore si les métiers de la petite enfance sont faits pour vous ? La formation intègre pas moins de 16 semaines de stage soit 4 mois pour vous familiariser avec les différents types de structures mais aussi avec les débouchés possibles en termes d’emploi. Une fois votre diplôme en poche et ces premières expériences professionnelles réalisées, vous pouvez vous insérer professionnellement avec d’excellents arguments !

Vous voilà désormais en possession de l’ensemble des éléments vous permettant de choisir ou non de devenir agent de crèche ! Un magnifique métier qui suppose de valider un CAP AEPE avant de pouvoir l’exercer.