Les métiers de la petite enfance sont-ils faits pour vous ?

Devenir un véritable professionnel de la petite enfance peut se faire via une formation adaptée. Cependant, l’adéquation entre ce métier et votre personnalité, elle, ne s’apprend pas ! Ces métiers ne sont pas faits pour tout le monde. Alors, avant de vous lancer dans une formation en petite enfance, vérifiez que vous avez bien les qualités naturelles pour travailler avec les enfants !

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Les qualités essentielles du professionnel de la petite enfance

Vous vous demandez si vous êtes fait pour le domaine de la petite enfance ? Vos qualités personnelles et relationnelles peuvent être de vrais atouts dans ce secteur. Vous êtes quelqu’un de patient et à l’écoute ? Vous favorisez toujours le dialogue et la communication ? Votre profil semble idéal pour exercer l’un des métiers de la petite enfance !

LES MÉTIERS DE LA PETITE ENFANCE REPOSENT SUR LA PATIENCE

Si la patience est mère de toutes les vertus, c’est en tout cas une qualité indispensable pour exercer tout métier de la petite enfance ! En effet, le travail s’effectue dans un environnement bruyant (cris, pleurs…) qui peut entraîner fatigue et agacement.

Ainsi, il est capital de conserver son self-control face aux touts-petits. D’autant plus que ces derniers ont besoin que les consignes soient répétées à plusieurs reprises afin de mieux les intégrer.

Il vous faudra également être patient avec les parents, autres interlocuteurs incontournables de tout métier de la petite enfance !

POUR TRAVAILLER AVEC LES ENFANT, IL FAUT DE LA MATURITÉ

Les métiers de la petite enfance nécessitent le sens des responsabilités. En effet, vous serez responsable de ces jeunes enfants qu’il faut encadrer. Ce choix de carrière nécessite donc une certaine maturité.

D’autant plus que vous n’aurez pas le droit à l’erreur avec ce public particulier. En effet, tout manquement à vos obligations ou toute erreur d’inattention peut avoir des conséquences dramatiques. N’oubliez jamais que leurs parents vous les confient. Il faut donc être à la hauteur de la confiance qui vous est accordée.

L’EMPATHIE, UN TRAIT DE CARACTÈRE INCONTOURNABLE

Dans ces métiers de contact, la communication est primordiale ! Pour bien communiquer, que ce soit avec les enfants, leurs parents mais aussi votre équipe, il vous faudra comprendre la position de chacun. Cela nécessite donc une forte empathie ainsi qu’un contact facilité.

Grâce à ces qualités humaines, vous saurez vous adapter à chaque interlocuteur et répondre à ses besoins. Attention, avoir de l’empathie n’est pas incompatible avec une attitude professionnelle. Il ne faut pas tomber dans l’affectif, c’est l’une des difficultés des métiers de la petite enfance. Mais, rassurez-vous, ce positionnement s’apprend avec les années !

Qualités complémentaires aux métiers de la Petite Enfance

Vous l’avez vu, certaines qualités sont tout simplement indispensables pour travailler dans ce secteur comme la patience, la maturité et le sens des relations humaines. Mais certains des traits de caractères suivants peuvent aussi représenter un réel plus dans l’exercice des métiers de la petite enfance.

ÉCOUTE ET SENS DE L’OBSERVATION

Travailler avec les tout-petits nécessite d’être très attentif et à l’écoute. Ainsi, vos capacités d’analyse et d’observation vous permettront de vous adapter à chaque enfant. Les attentes et besoins peuvent être très différents d’un enfant à l’autre. Il faut savoir y répondre de manière individuelle lorsque l’on exerce un métier de la petite enfance.

LA DISCRÉTION, UNE VALEUR APPRÉCIÉE DANS CE SECTEUR

En tant que professionnel de la petite enfance vous aurez accès à un grand nombre d’informations personnelles sur les petits et leurs familles. Il est évidemment de votre devoir de ne pas les divulguer. Ainsi, un grand sens de la discrétion sera fortement apprécié pour travailler dans ce secteur.

SAVOIR TRAVAILLER EN ÉQUIPE, UN VRAI PLUS EN PETITE ENFANCE

Chaque métier de ce secteur a ses petites spécificités mais tous s’exercent au sein d’une équipe de professionnels. Vous ne travaillerez jamais seul, il faut donc avoir une personnalité et une manière de fonctionner compatibles avec le travail en équipe. Vous souhaitez en savoir plus sur les professions de la petite enfance ? Découvrez nos différentes fiches métiers : devenir atsem, animatrice petite enfance, agent de crèche etc.

Si certaines qualités humaines sont essentielles pour réussir et s’épanouir dans ce secteur, pour devenir un professionnel de la petite enfance il faut également acquérir un certain nombre d’aptitudes et compétences. Rassurez-vous c’est là tout l’objectif de notre formation : vous préparer à travailler au contact d’enfants et à réussir votre reconversion !

Le référentiel de compétences du CAP AEPE

Le référentiel de compétences du CAP Accompagnant Éducatif Petite Enfance est en lien direct avec les métiers et activités professionnelles de ce secteur. En effet, c’est sur ce descriptif des missions, savoirs et savoir-faire que se base le programme du CAP AEPE.

Même si les métiers de la petite enfance ont chacun leurs spécificités (liées notamment à leur lieu d’exercice), ils ont des activités communes. Dans n’importe quel contexte d’exercice professionnel, il sera demandé au professionnel de la petite enfance de :

  • accompagner l’enfant dans ses découvertes et apprentissages que ce soit par le jeu libre, l’expérimentation ou la réalisation d’activités d’éveil
  • prendre soin de l’enfant et l’accompagner au quotidien dans toutes ces activités, apprentissages tout en garantissant que sa santé et sa sécurité soient préservées
  • favoriser la communication et l’échange d’informations avec l’enfant, sa famille mais aussi l’équipe et les autres professionnels de la petite enfance

COMPÉTENCES ET DIFFÉRENTS CONTEXTES PROFESSIONNELS

Lorsqu’il travaille en école maternelle, le titulaire du CAP va aussi participer à la mise en place d’activités pédagogiques en collaboration avec l’enseignant. L’ATSEM s’occupe également de l’entretien des espaces de vie.

S’il exerce en EAJE ou en accueil collectif pour mineur, le professionnel de la petite enfance collabore aux projets d’établissement et pédagogique.

Enfin, dans un contexte d’exercice à domicile ou en MAM, il faudra également gérer l’entretien et la sécurisation du logement, la réalisation des repas et de nombreuses interactions avec le parent-employeur.

Nous avons désormais fait le tour des qualités personnelles et compétences nécessaires pour exercer dans ce secteur. Les métiers de la petite enfance recrutent alors n’hésitez plus et passez votre cap petite enfance (CAP AEPE nouvelle formule).