pixel facebook

Ouvrir sa propre boulangerie après un CAP Boulanger pour adulte

Module de création d’entreprise inclus dans votre formation à la boulangerie

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Centre de formation

FORMATION SOUMISE
AU CODE DU TRAVAIL

Chambre de métiers et de l'artisanat

PARTENAIRE DE LA CHAMBRE DES METIERS
ET DE L’ARTISANAT DES YVELINES

Eligible au CPF

ÉLIGIBLE
CPF

Vous avez pour projet d’ouvrir une boulangerie ? Le métier de boulanger, pérenne et offrant un grand nombre de débouchés, attire de plus en plus de vocations. Créer sa boulangerie est le but de nombreux boulangers en devenir. C’est même l’une des motivations principales lorsque l’on entame une reconversion professionnelle dans ce domaine.  Cela dénote d’une volonté de vivre enfin de sa passion sans avoir de comptes à rendre à une hiérarchie. Cependant, de multiples facteurs doivent être pris en compte pour faire de ce projet d’entreprise une franche réussite ! Cela ne s’improvise pas. C’est pourquoi YouSchool vous accompagne dans votre objectif d’ouvrir une boulangerie avec un module adapté à la création d’entreprise en boulangerie !

Un module de création d’entreprise dédié à l’ouverture d’une boulangerie

YouSchool accompagne tous ses élèves dans leur projet professionnel. Si certains souhaitent un emploi salarié au sein d’une boulangerie, d’autres veulent ouvrir leur propre structure. C’est pourquoi nous avons inclus dans notre formation un module dédié à la création d’entreprise, en plus des matières au programme du CAP. Il vous aidera à mieux appréhender les grandes étapes de la création ou reprise d’une boulangerie ainsi qu’à cadrer et mûrir votre projet. Une fois votre diplôme en poche, vous serez fin prêt !

Ce module gratuit et d’une durée de 30 heures comprend notamment des cours sur :

  • les étapes de la création ou reprise d’une entreprise,
  • la découverte du marché,
  • la fixation des prix de vente,
  • le financement,
  • la gestion et la comptabilité,
  • la forme juridique de l’entreprise,
  • les règles spécifiques à la profession.

À l’aide de notre module et des conseils avisés de nos professeurs vous allez apprendre comment gérer une boulangerie. Ce complément est inclus dans votre formation au CAP Boulanger avec YouSchool. Notre objectif est de vous armer pour réussir votre reconversion professionnelle dans les métiers de bouche et de vous permettre de réussir l’ouverture de votre boulangerie !

SE FORMER POUR OUVRIR SA BOULANGERIE ET SE METTRE À SON COMPTE

Tout d’abord, pour avoir le droit de s’intituler « boulanger », il convient non seulement de vendre au détail des produits de boulangerie, mais aussi de s’occuper soi-même, sur place, du pétrissage, de la fermentation, du façonnage et de la cuisson de la pâte. Il s’agira d’artisanat s’il s’agit seulement de fabriquer pain et autres viennoiseries, d’artisanat et de commerce s’il s’agit aussi de les vendre, et de commerce lorsque l’entreprise compte plus de 10 salariés.

ÊTRE BOULANGER À SON COMPTE : QUALIFICATIONS ET EXPÉRIENCES EXIGÉES

Maîtriser la fabrication d’un pain de qualité est un métier qui s’acquiert via une formation à la boulangerie adaptée.

Pour être boulanger à son compte, il est requis de posséder l’un des diplômes suivants :

  • un CAP Boulanger ;
  • un BEP boulangerie ;
  • un Bac Pro boulangerie-pâtisserie ;
  • un diplôme délivré par le répertoire national des certifications professionnelles.

Certaines de ses formations sont ouvertes aux adultes en reconversion professionnelle, comme le CAP Boulanger par correspondance de Youschool. Une formation boulanger pour adulte qui s’adapte à vos contraintes ! Ce diplôme est incontournable pour maîtriser les techniques élémentaires de la boulangerie et pouvoir ouvrir son commerce par la suite. Notons que, s’il s’agit de s’installer en tant que franchisé, le diplôme n’est pas forcément nécessaire, si l’on choisit d’ouvrir un simple dépôt de pain.

En plus du CAP Boulanger qui est une preuve de votre maîtrise des bases de la boulangerie, il est fortement recommandé d’ajouter à votre cursus une Mention Complémentaire. Elles représentent un approfondissement de l’enseignement professionnel reçu lors de votre formation en boulangerie.

Il est aussi possible de monter une boulangerie à condition d’avoir travaillé au moins 3 ans comme dirigeant d’entreprise, travailleur indépendant ou salarié boulanger. Enfin, cela vous est ouvert, même sans qualification ni expérience, si votre conjoint (qui doit alors avoir le statut officiel de « conjoint-collaborateur », dans le cadre d’une SAS ou d’une SARL) ou l’un de vos salariés est pour sa part pourvu d’un diplôme ou d’une expérience professionnelle dans le domaine.

création boulangerie

LE CAS PARTICULIER DE LA BOULANGERIE AMBULANTE

La boulangerie ambulante consiste à se déplacer à bord d’un véhicule pour aller vendre ses produits aux clients à bord de celui-ci, à la manière d’un food-truck. Si l’on envisage cette option, aucune formalité n’est nécessaire. Ceci à condition d’exercer son activité dans la commune où l’on fabrique ses produits ou dans une commune limitrophe. En revanche, pour élargir la zone de vente aux communes non-limitrophes, il devient obligatoire de demander la carte de commerçant ambulant à l’administration concernée.

OBTENIR LE TITRE DE BOULANGERIE POUR OUVRIR SON COMMERCE

Pour pouvoir obtenir le titre de “Boulangerie”, il est nécessaire que le dirigeant ou bien un collaborateur ou salarié ait la qualification d’artisan-boulanger. À moins de monter directement une entreprise purement commerciale (à partir de 10 employés), il est obligatoire pour tout aspirant-boulanger à son propre compte d’effectuer un stage de préparation à l’installation. Sauf si vous avez déjà de l’expérience ou un diplôme en gestion d’entreprise.

Ce stage de création d’entreprise (SPI) permet d’être informé des conditions de financement et de fonctionnement d’une entreprise. D’une durée moyenne de 30 h, réparties sur 4 ou 5 jours, il est délivré par la Chambres des Métiers et de l’Artisanat (CMA) de votre département. Il a pour objectif de vous aider dans la création de votre entreprise. C’est une étape nécessaire avant de pouvoir vous inscrire au répertoire des métiers. Le stage est payant, d’un montant variable selon les chambres régionales des métiers et de l’artisanat, mais qui avoisine généralement les 200 euros. Un diplôme en gestion ou une expérience professionnelle préalable peut toutefois, selon certains cas particuliers, permettre d’être dispensé de ce stage.

À quoi va servir ce stage pour ouvrir une boulangerie ? À vous donner une information exhaustive sur l’ensemble des obligations à connaître et à accomplir. Après cela, vous aurez en main toutes les clés nécessaires à la gestion de votre entreprise. Avec YouSchool, vous aurez déjà une longueur d’avance puisque notre cursus en boulangerie intègre un module de création d’entreprise. Ce module ne remplace pas le SPI mais permet d’y être mieux préparé et de mûrir son projet.

QUEL BUDGET POUR OUVRIR UNE BOULANGERIE ?

Créer sa boulangerie nécessite, outre des connaissances et compétences dans ce secteur mais aussi la constitution d’une équipe et l’investissement dans du matériel adapté. Être boulanger et chef d’entreprise à la fois nécessite d’avoir envie de partager sa passion et d’y mettre toute son énergie. Mais en dehors de cela, vous aurez évidemment des besoins humains et matériels.

BESOINS HUMAINS

Il est difficile de donner des chiffres exacts en termes de besoin humain car tout dépend de la taille de votre boulangerie et de vos besoins. Cependant, il faut savoir que vous ne pourrez pas vous lancer et faire tourner votre boulangerie seul !! Cette activité demande des bras et du personnel, que ce soit pour produire le pain ou pour le vendre. Pensez à faire vos calculs concernant l’embauche d’un ouvrier boulanger, d’un pâtissier voire d’un apprenti car vous ne pourrez pas vous démultiplier !

BESOINS MATÉRIELS

L’équipement nécessaire à la création d’une boulangerie est important et ne doit pas être sous-estimé. En effet il vous faudra investir pour :

  • des machines (pétrin, four à pain, armoires à levain…)
  • du stockage (réfrigérateur…)
  • des petits éléments de fabrication (plaques à baguettes, pelles à farine…)
  • du matériel de vente (vitrines, présentoirs, éclairage…)

Cela représente un budget non négligeable surtout que cet investissement doit être fonction de l’évolution future de votre boulangerie. Prenez bien le temps de lister tout ce dont vous aurez besoin pour ouvrir votre boulangerie et à bien vous renseigner sur les prix en la matière concernant tout le matériel.

COMMENT OUVRIR UNE BOULANGERIE EN FRANCE ?

Il y a différentes étapes à respecter avant d’ouvrir une boulangerie-pâtisserie en France ou un commerce à l’étranger. Il est important de respecter ce cheminement et de bien réfléchir à chaque phase de votre implantation. Cela vous permettra de bien vous préparer afin de réussir la création de votre boulangerie et de prospérer sur le long terme.

ouvrir sa boulangerie

BIEN SE PRÉPARER À CRÉER UNE BOULANGERIE

  • Analyse de marché. Renseignez vous sur le marché local et analyser les points fort, points faibles et bonnes idées de vos futurs concurrents (points de vente de pain artisanaux mais aussi de la grande distribution).
  • Définition du projet d’ouverture ou reprise de boulangerie. Réaliser un business plan vous permettra de mettre à plat toutes vos idées, d’analyser l’ensemble des paramètres et de vous poser les questions essentielles avant de créer ou reprendre une affaire.
  • Déterminer sa valeur ajoutée. Afin de vous démarquer face à la concurrence, la qualité du pain et des viennoiseries produits est un pré-requis mais ne sera pas forcément suffisant. À vous de trouver quel sera votre petit plus !
  • Définition de l’offre. Quels types de produits allez-vous commercialiser ? Fabriquez-vous en interne les pâtisseries ? Allez-vous proposer des produits spéciaux ? Mettre en avant vos talents de glacier ? L’analyse de l’offre de la concurrence ainsi que les spécificités de votre emplacement seront d’une grande aide dans la définitions de l’offre de votre boulangerie.
  • Choix de l’emplacement de la boulangerie. La localisation de votre future boulangerie aura un impact sur sa fréquentation et sur votre activité. Misez de préférence sur une boulangerie implantée au cœur de la ville, près de bureaux ou d’une zone touristique.
  • L’organisation du futur local. Il va vous falloir réfléchir à accueillir vos clients de manière agréable en rendant votre boulangerie attractive à leurs yeux. De plus, votre laboratoire doit être ergonomique et suffisamment spacieux. L’organisation logistique de la production des produits boulangers et de leur stockage ne doit pas être négligée !

 

Quelles sont les formalités à accomplir pour ouvrir une boulangerie ?

Les formalités pour ouvrir sa propre boulangerie sont :

  • le dépôt de marque (INPI),
  • la création de la société et son immatriculation (Chambre des Métiers et de l’Artisanat),
  • dépôt des statuts (Impôts),
  • dépôt du capital ( banque ou notaire),
  • publication de l’avis de constitution (journal d’annonces légales) et enfin la déclaration d’existence (services vétérinaires de la Préfecture).

L’ensemble de ces formalités administratives doit être réalisé avant l’ouverture de votre boulangerie.

Bon à savoir : de nombreux services peuvent vous aider dans ces démarches, n’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un expert-comptable et de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat dont vous dépendez. Si vous souhaitez ouvrir votre boulangerie en franchise, de nombreux réseaux sont disponibles.

Vous avez pour projet d’ouvrir une boulangerie à l’étranger ? N’hésitez pas à consulter notre article dédié, il vous donnera nos meilleurs conseils pour faire devenir boulanger à l’international !

LE STATUT JURIDIQUE D’UNE BOULANGERIE

Le statut juridique d’une boulangerie peut varier, et il convient pour celui qui veut s’installer en tant que boulanger à son compte d’envisager les différentes options possibles :

  • l’entreprise individuelle ;
  • la société à responsabilité limitée (SARL ou EURL) ;
  • la société par actions simplifiées (SAS ou SASU).

Le régime de l’auto-entrepreneuriat est déconseillé pour une boulangerie, à cause notamment du plafonnement du chiffre d’affaires et de l’impossibilité de déduire les coûts de production du chiffre d’affaires. La création de société a l’avantage de dissocier le patrimoine personnel de l’activité engagée.

S’installer en tant que boulanger à son compte signifie aussi être au courant de toutes les normes d’hygiène et de sécurité en vigueur propres au secteur de la boulangerie, et les faire respecter scrupuleusement à tous les employés. Les contrôles sont en effet effectués par surprise. Ces normes concernent bien entendu la préparation des produits, mais aussi la désinfection et la propreté des locaux de fabrication et de vente, la prévention des incendies, l’accès aux personnes handicapées…

Notre formation en boulangerie inclut un module spécial création d’entreprise pour ceux qui souhaitent se mettre à leur compte. Ainsi, vous aurez toutes les clés pour ouvrir votre propre boulangerie après votre CAP. Nous espérons que, grâce aux conseils de Youschool, organisme de formation par corespondance, l’ouverture de votre boulangerie sera une franche réussite !

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.