pixel facebook

Ouvrir ou reprendre une boulangerie en France après un CAP Boulanger

Conseils pour se lancer et devenir boulanger à son compte

Le métier de boulanger, pérenne et offrant un grand nombre de débouchés, attire de plus en plus de vocations. Créer sa boulangerie est le but de nombreux boulangers en devenir, c’est l’une des motivations principales lorsqu’on entame une reconversion professionnelle dans ce domaine. Cependant, de multiples facteurs doivent être pris en compte pour faire de ce projet d’entreprise une franche réussite ! YouSchool vous accompagne dans votre objectif d’ouvrir une boulangerie.

Se former pour créer sa boulangerie et se mettre à son compte

Maîtriser la fabrication d’un pain de qualité est un métier qui s’acquiert via une formation adaptée. Pour être boulanger à son compte il est donc nécessaire d’être diplômé de l’une des formations suivantes : un CAP ou un BEP en boulangerie, un Bac professionnel boulangerie-pâtisserie ou bien un diplôme délivré par le répertoire national des certifications professionnelles. Certaines de ses formations sont ouvertes aux adultes en reconversion professionnelle, comme le CAP Boulanger par correspondance de Youschool. Ce diplôme est incontournable pour maîtriser les techniques élémentaires de la boulangerie et pouvoir ouvrir son commerce par la suite.

En plus du CAP Boulanger qui est une preuve de votre maîtrise des bases de la boulangerie, il est fortement recommandé d’ajouter à votre cursus une Mention Complémentaire. Elles représentent un approfondissement de l’enseignement professionnel reçu lors de votre formation en boulangerie.

Pour pouvoir obtenir le titre de “Boulangerie” il est nécessaire que le dirigeant ou bien un collaborateur ou salarié ait la qualification d’artisan-boulanger. Enfin, si vous n’avez pas d’expérience ou de diplôme en gestion d’entreprise, il vous faudra obligatoirement effectuer un stage de création d’entreprise (SPI). D’une durée moyenne de 30 h, réparties sur 4 ou 5 jours, il est délivré par la Chambres des Métiers et de l’Artisanat (CMA) de votre département. Il a pour objectif de vous aider dans la création de votre entreprise. C’est une étape nécessaire avant de pouvoir vous inscrire au répertoire des métiers. A quoi va servir ce stage ? À vous donner une information exhaustive sur l’ensemble des obligations à connaître et à accomplir. Après cela, vous aurez en main toutes les clés nécessaires à la gestion de votre entreprise.

création boulangerie

Quel budget pour ouvrir une boulangerie ?

Créer sa boulangerie nécessite, outre des connaissances et compétences dans ce secteur mais aussi la constitution d’une équipe et l’investissement dans du matériel adapté. Être boulanger et chef d’entreprise à la fois nécessite d’avoir envie de partager sa passion et d’y mettre toute son énergie. Mais en dehors de cela, vous aurez évidemment des besoins humains et matériels.

Besoins humains

Il est difficile de donner des chiffres exacts car tout dépend de la taille de votre boulangerie et de vos besoins. Cependant, il faut savoir que vous ne pourrez pas vous lancer et faire tourner votre boulangerie seul !! Cette activité demande des bras et du personnel, que ce soit pour produire le pain ou pour le vendre. Pensez à faire vos calculs concernant l’embauche d’un ouvrier boulanger, d’un pâtissier voire d’un apprenti car vous ne pourrez pas vous démultiplier !

Besoins matériels

L’équipement nécessaire à la création d’une boulangerie est important et ne doit pas être sous-estimé. En effet il vous faudra investir pour :

  • des machines (pétrin, four à pain, armoires à levain…)
  • du stockage (réfrigérateur…)
  • des petits éléments de fabrication (plaques à baguettes, pelles à farine…)
  • du matériel de vente (vitrines, présentoirs, éclairage…)

Cela représente un budget non négligeable surtout que cet investissement doit être fonction de l’évolution future de votre boulangerie. Prenez bien le temps de lister tout ce dont vous aurez besoin pour ouvrir votre boulangerie et à bien vous renseigner sur les prix.

Comment monter une boulangerie en France ?

ouvrir sa boulangerie

Il y a différentes étapes à respecter avant d’ouvrir une boulangerie-pâtisserie en France ou à l’étranger. Il est important de respecter ce cheminement et de bien réfléchir à chaque phase de votre implantation. Cela vous permettra de bien vous préparer afin de réussir la création de votre boulangerie et de prospérer sur le long terme.

Bien se préparer à créer une boulangerie

  1. Analyse de marché. Renseignez vous sur le marché local et analyser les points fort, points faibles et bonnes idées de vos futurs concurrents (points de vente de pain artisanaux mais aussi de la grande distribution).
  2. Définition du projet d’ouverture ou reprise de boulangerie. Réaliser un business plan vous permettra de mettre à plat toutes vos idées, d’analyser l’ensemble des paramètres et de vous poser les questions essentielles avant de créer ou reprendre une affaire.
  3. Déterminer sa valeur ajoutée. Afin de vous démarquer face à la concurrence, la qualité du pain et des viennoiseries produits est un pré-requis mais ne sera pas forcément suffisant. À vous de trouver quel sera votre petit plus !
  4. Définition de l’offre. Quels types de produits allez-vous commercialiser ? Fabriquez-vous en interne les pâtisseries ? Allez-vous proposer des produits spéciaux ? Mettre en avant vos talents de glacier ? L’analyse de l’offre de la concurrence ainsi que les spécificités de votre emplacement seront d’une grande aide dans la définitions de l’offre de votre boulangerie.
  5. Choix de l’emplacement de la boulangerie. La localisation de votre future boulangerie aura un impact sur sa fréquentation et sur votre activité. Misez de préférence sur une boulangerie implantée au coeur de la ville, près de bureaux ou d’une zone touristique.
  6. L’organisation du futur local. Il va vous falloir réfléchir à accueillir vos clients de manière agréable en rendant votre boulangerie attractive à leurs yeux. De plus, votre laboratoire doit être ergonomique et suffisamment spacieux. L’organisation logistique de la production des produits boulangers et de leur stockage ne doit pas être négligée !
  7. Formalités à accomplir. Les formalités pour ouvrir sa propre boulangerie sont : le dépôt de marque (INPI), la création de la société et son immatriculation (Chambre des Métiers et de l’Artisanat), dépôt des statuts (Impôts), dépôt du capital ( banque ou notaire), publication de l’avis de constitution (journal d’annonces légales) et enfin la déclaration d’existence (services vétérinaires de la Préfecture). L’ensemble de ces formalités administratives doit être réalisé avant l’ouverture de votre boulangerie. Bon à savoir : de nombreux services peuvent vous aider dans ces démarches, n’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un expert-comptable et de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat dont vous dépendez. Si vous souhaitez ouvrir votre boulangerie en franchise, de nombreux réseaux sont disponibles.

Nous espérons que, grâce aux conseils de Youschool, école de cap par correspondance, l’ouverture de votre boulangerie sera une franche réussite !

DEMANDEZ UNE
DOCUMENTATION
GRATUITE
Formation CAP Boulanger

Votre téléphone n’est pas valide.

Ou appelez le

01 71 18 23 97

Test gratuit de la formation pour toute demande de documentation