pixel facebook

Reconversion professionnelle avec le CAP Boulanger (Boulangerie)

Pourquoi choisir une reconversion en boulangerie avec YouSchool ?
FORMATION SOUMISE AU CONTRÔLE PEDAGOGIQUE DE L’ÉTAT

FORMATION SOUMISE AU
CONTRÔLE PEDAGOGIQUE DE L’ÉTAT

Chambre de métiers et de l'artisanat

PARTENAIRE DE LA CHAMBRE DES METIERS
ET DE L’ARTISANAT DES YVELINES

picto-declarer-rectorat-paris-boulanger-youschool

ÉCOLE EN LIGNE PRIVÉE DÉCLARÉE
AU RECTORAT DE PARIS

Vous envisagez une reconversion professionnelle afin d’exercer le métier de boulanger ? L’époque n’est plus aux métiers exercés toute une vie : aujourd’hui, on veut échapper à la routine et l’on n’est plus prêt à sacrifier son épanouissement personnel au confort factice d’un emploi purement alimentaire. L’intrication entre vie privée, personnalité et activité professionnelle est devenue une évidence.

LA RECONVERSION PROFESSIONNELLE POUR ADULTE EN BOULANGERIE

Bon nombre de diplômés d’écoles prestigieuses renoncent ainsi à des salaires enviables pour exercer des métiers sans rapport direct avec leur première vie professionnelle, pour se consacrer à leur vocation profonde, ou tout simplement pour multiplier les expériences. Les métiers de bouche, et notamment le secteur de la boulangerie ne font pas exception. On note une évolution du regard porté sur les métiers manuels, parallèlement à une modification des priorités et valeurs professionnelles. Ainsi, selon des chiffres 2016 de l’APEC (Association pour l’emploi des cadres), 14% des jeunes diplômés d’un Bac +5 ou supérieur décident d’engager une reconversion professionnelle en tant qu’adulte dans les deux ans après avoir obtenu leur diplôme ! Une tendance globale, qui ne concerne pas uniquement les français et qui profite notamment à la boulangerie artisanale.

POURQUOI EFFECTUER UNE RECONVERSION EN PASSANT UN CAP BOULANGER POUR ADULTE ?

Faire de sa passion un métier : un rêve qui peut devenir réalité avec la reconversion professionnelle !

Souvent, un besoin de sens est sous-jacent à ces décisions de changement de vie, ce qui aboutit fréquemment à des reconversions en liaison avec l’artisanat ou les métiers de bouche, après des années passées dans le marketing ou le luxe.

La reconversion professionnelle peut également avoir lieu à la suite d’événements de la vie heureux ou douloureux, aboutissant dans les deux cas à un changement de perspective sur la vie, ou tout simplement après la perte d’un emploi, qui engage également, même si ce n’est pas choisi, une réflexion sur ce que l’on souhaite veut faire de son existence. La reconversion se produit généralement à deux moments privilégiés : autour de 25-30 ans, plutôt alors pour enrichir son expérience, et autour de la quarantaine, pour des raisons plus profondes. Vous voulez changer de métier et devenir boulanger ? Chez Youschool, les personnes intéressées peuvent passer le CAP Boulangerie en candidat libre.

S’il est fréquent d’observer des reconversions réussies, cela exige planification, organisation et pragmatisme. En effet, il faut s’assurer de pouvoir conserver des moyens de subsistance suffisants, surtout si l’on a en charge la famille, et de pouvoir décider de l’éventuel abandon du métier exercé au moment où la décision de se reconvertir est prise. Cela est possible, si l’on est par exemple financé par Pôle Emploi, ce qui arrive pour certains projets, ou dans le cadre de la formation continue, par le CPF (Compte personnel de formation). Certains conseils régionaux proposent également des bourses ou des aides spécifiquement destinées à la reconversion pour apprendre le métier de boulanger. N’hésitez pas à vous renseigner auprès des organismes dont vous dépendez !

PASSER UN CAP POUR SE RECONVERTIR DANS LA BOULANGERIE

La reconversion en boulangerie a la particularité d’impliquer la pratique d’un métier très manuel. Le métier de boulanger exige l’acquisition de techniques bien précises, mais aussi l’acceptation de conditions de travail qui peuvent apparaître comme difficiles. Le secteur de la boulangerie impose souvent des horaires extrêmes, comme un lever, en moyenne, à 4 heures du matin, ainsi que le travail le week-end et les jours fériés. Si vous souhaitez vous former au métier de boulanger, il faut tenir compte de ses particularités. Comme presque toujours dans une reconversion, l’alliance entre passion et métier implique aussi des sacrifices. Cependant, si ceux-ci sont acceptés, car choisis, ils sont la voie vers l’épanouissement et, peuvent donner accès à une véritable réussite financière.

La formation boulangerie pour adulte peut alors s’avérer être une réussite tant d’un point de vue personnel que financier. Il vous faudra pour cela passer un diplôme comme le CAP Boulanger. Cette formation, ouverte aux adultes, vous donnera les bases de ce métier de bouche et vous permettra de vérifier l’adéquation entre vos envies et la réalité du secteur. Votre formation pour adulte au métier de boulanger vous permettra de faire évoluer votre projet et de confronter vos impressions sur ce secteur.

LES AVANTAGES D’UNE RECONVERSION VIA LA FORMATION BOULANGER POUR ADULTE DE YOUSCHOOL

Youschool est une école en ligne, spécialisée dans les CAP à distance. Elle propose aux personnes néophytes dans ce secteur une formation en boulangerie complète afin d’acquérir les bases du métier de boulanger. A suite de l’obtention de votre CAP Boulanger vous pourrez directement entrer sur le marché du travail et accéder rapidement à un emploi.

UN RYTHME D’APPRENTISSAGE PLUS SOUPLE ET FLEXIBLE

Lorsque l’on entame une reconversion professionnelle en tant qu’adulte, il n’est pas toujours facile de reprendre ses études en formation initiale. L’âge, la situation familiale, professionnelle et la question du financement sont les raisons qui poussent un grand nombre de postulants vers un enseignement plus court et modulable.

L’avantage avec la formation pour adulte proposée par YouSchool c’est qu’elle s’adapte à vos contraintes et vous permet de passer votre CAP Boulanger en 1 an, 2 ans ou même 3 ans ! Ainsi, vous suivez la formation en boulangerie à votre rythme ce qui vous permet notamment de continuer à travailler pendant votre reconversion.

LE SOCIAL LEARNING ET LE VIDÉO LEARNING À VOTRE SERVICE POUR VOTRE FORMATION EN BOULANGERIE

Notre école est spécialisée dans les formations en ligne de niveau CAP. Ainsi, vous pourrez bénéficier de notre expertise dans ce domaine et être formé par des professionnels du métier. Nous avons développé un mode d’apprentissage entièrement en ligne, basé sur une plateforme sur laquelle vous trouverez l’ensemble des ressources nécessaires à votre CAP Boulanger et grâce à laquelle vous pourrez échanger avec apprenants et professeurs.

La vidéo est un excellent moyen d’apprentissage car elle permet un visionnage illimité et l’observation de gestes précis ce qui est très utile lorsqu’on l’on est en pleine reconversion en boulangerie, ce métier très manuel ! De plus, notre réseau social est un formidable vecteur d’entraide et de montée en compétence grâce aux conseils avisées des autres étudiants et professeurs. Ainsi, vous pourrez bénéficier d’un suivi et coaching personnalisé au cours de votre CAP, ainsi que de nombreuses informations sur votre futur métier.

Enfin, une reconversion en boulangerie par correspondance vous forcera à travailler votre autonomie et votre organisation. Des qualités et compétences qui vous seront très utiles dans votre futur métier !

RECONVERSION PROFESSIONNELLE EN BOULANGERIE : TÉMOIGNAGES

DE LA MODE AUX CROISSANTS : UN EXEMPLE DE RECONVERSION PROFESSIONNELLE RÉUSSIE

Le boulanger actuel n’a pas de profil-type, et a de plus en plus souvent une expérience professionnelle antérieure sans rapport avec la boulangerie. Certains ont quitté des postes financièrement lucratifs et socialement prestigieux, mais qui n’avaient plus de sens pour eux.

Citons par exemple l’expérience de Christophe Vasseur. Responsable d’un réseau de distribution d’accessoires de mode pour toute la région Asie-Pacifique, il prend soudain conscience de la vacuité de son métier, qui lui apparaît comme entièrement voué à la futilité. Lui revient alors la fascination qu’il avait, enfant, en Haute-Savoie, pour l’univers de la boulangerie. Au contraire des foulards de luxe, le pain est un produit authentique, un élément indispensable à la vie et un produit ancré dans la réalité quotidienne de chacun. Il est biologiquement, gustativement et socialement pourvu de sens.

Son CAP Boulanger, passé en candidat libre, en poche, Christophe Vasseur rachète une boulangerie en dépôt de bilan et, trois ans après avoir donné sa démission dans le monde de la mode, se lance dans la reprise du magasin. Après 4 ans d’un travail quotidien acharné, Christophe a réussi son pari : désormais à la tête d’une équipe de 9 personnes, il a mis à profit son expérience passée dans le marketing et le managériat pour faire de la reprise d’un commerce en faillite une réussite à la fois financière, personnelle et collective, puisqu’il a créé 9 emplois.

Pour ne rien gâcher, 13 ans après l’ouverture de sa boulangerie du Xe arrondissement de Paris, Christophe éprouve toujours autant de plaisir à exercer sa nouvelle profession : « Je ne pensais pas prendre autant de plaisir après treize ans, m’éclater toujours autant en faisant du pain » (« Reconversion : Christophe Vasseur conquis par la boulangerie renonce à la mode », Lemonde.fr, 16/01/2015).  Autant, voire plus encore, Christophe ayant pu lever un peu le pied après les premières années : en effet, il s’accorde deux jours de congé par semaine, et 5 semaines annuelles de vacances : « Quand vous choisissez de bouleverser votre vie pour trouver la voie professionnelle où vous serez épanoui, ce n’est pas pour devenir esclave de votre nouvelle activité. Le maître mot est l’équilibre. » (Ibidem)

Une reconversion professionnelle comme boulanger est par conséquent un choix qui s’avère payant dans la plus grande majorité des cas.

UNE DOUBLE RÉORIENTATION AU FÉMININ : DEVENIR BOULANGÈRE À L’ÂGE ADULTE

Autre reconversion réussie, en duo cette fois : celle de Camille Rosso et Florentine Bachelet, deux amies d’enfance diplômées de l’ENSIA (Ecole Nationale Supérieure des Industries Agricoles et Alimentaires) qui ont d’un commun accord décidé, peu après avoir fêté leurs 25 ans, d’ouvrir une boulangerie, ce à quoi leur formation d’ingénieures ne les destinait absolument pas. La passion de l’entreprise pour Florentine, du pain pour Camille, ainsi que l’implication professionnelle de leurs conjoints respectifs dans le domaine de la boulangerie, les ont décidées à sauter le pas, et à entamer un processus de reconversion professionnelle en boulangerie intensive, puis à s’installer à leur compte. Munies d’un apport initial de 40 000 euros, elles ont eu du mal à convaincre les banquiers de leur accorder les prêts nécessaires – ceux-ci leur ont notamment conseillé de s’orienter plutôt vers la parfumerie…

Leur détermination sans faille a donc mené à l’ouverture de la boulangerie Basso, rue de la Jonquière, dans le XVIIe arrondissement parisien, qui fonctionne selon une méthode managériale bien huilée, impliquant des entretiens réguliers d’évaluation pour le personnel, ainsi qu’une présence constante des deux chefs d’entreprise sur le terrain, tant auprès de leurs employés, qu’elles sont capables de seconder ou de remplacer au pied levé, que de leur clientèle, qu’elles travaillent à fidéliser, notamment à l’heure du déjeuner.

Les deux chefs d’entreprise ont également le sens de la transmission : elles accueillent ainsi des apprentis en pâtisserie et en boulangerie, dont certains sont en formation initiale, d’autres, en reconversion professionnelle. Elles ont ainsi à cœur de perpétuer leur métier et d’offrir à d’autres la chance de vivre une aussi belle aventure que la leur : « Pour Camille Rosso et Florentine Bachelet, c’est ici qu’elles apprennent jour après jour à vivre une vie bien différente, où l’ennui ne fait pas partie de l’équipage. 6 jours sur 7, elles s’activent pour faire tourner l’affaire, sans pour autant développer le moindre regret. La reconversion en boulangerie serait donc la voie du bonheur ? Certainement pas toujours, mais cela semble bien être le cas pour nos deux amies, dont les sourires radieux illuminent leur boutique. » (« Portrait d’artisan : Camille Rosso et Florence Bachelet, Boulangerie Basso, Paris 17e », Le Painrisien.com, 30/05/2013).

DEMANDEZ UNE
DOCUMENTATION
GRATUITE
Formation CAP Boulanger

Votre téléphone n’est pas valide.

Ou appelez le

01 71 18 23 97

Test gratuit de la formation pour toute demande de documentation