Comment reprendre une boulangerie après son CAP Boulanger ?

Après avoir obtenu votre CAP Boulanger, sachez que vous pouvez envisager de reprendre une boulangerie. Si vous souhaitez devenir votre propre patron, la reprise d’un commerce déjà existant peut-être une excellente solution.

La reprise d’une boulangerie peut avoir de nombreux avantages. Mais il faut cependant savoir bien préparer son projet et être paré à toutes les éventualités. Aussi, il faut avoir la fibre de l’entrepreneuriat. Suivez nos conseils et découvrez comment reprendre une boulangerie en ville ou à la campagne !

Reprendre une boulangerie : tout ce qu’il faut savoir

Avant de vous lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat, sachez que vous devez impérativement suivre une formation adaptée. En effet, vous ne pourrez créer votre statut d’entrepreneur que si vous êtes considéré comme un professionnel du domaine. Avec notre formation en ligne, vous pourrez passer votre CAP Boulanger et envisager une reprise d’entreprise !

Avant de vous lancer, assurez-vous de bien d’avoir :

  • L’amour de la boulangerie : vous devez connaitre le secteur et avoir une pratique du métier suffisante.
  • La fibre commerciale : vous devrez pouvoir évaluer s’il est intéressant de reprendre un établissement ou non, et surtout savoir le faire tourner correctement.
  • Le désir de porter son projet : vous devez construire et défendre votre projet, tout en sachant mesurer ses retombées.

REPRISE DE BOULANGERIE : CE QUE VOUS AUREZ À METTRE EN PLACE

Pour reprendre une boulangerie, sachez que vous aurez à racheter le fonds de commerce de l’établissement. Le prix de cession va dépendre d’un certain nombre d’éléments qu’il sera impératif de prendre en compte avant de jeter votre dévolu sur une boulangerie :

  • Le chiffre d’affaires annuel : vous devrez établir un business plan précis et évaluer les dépenses et les potentiels bénéfices que vous pourrez réaliser.
  • Faire un état des lieux : le point de ventre est-il en bon état ou des travaux sont-ils à prévoir ? Les murs sont-ils compris dans le fonds de commerce ? Aussi, pensez à revoir le matériel !
  • Évaluer la concurrence : la boulangerie est-elle placée dans une zone passante ? Y a-t-il d’autres boulangeries à proximité ? En zone rurale, est-elle facilement accessible ?
  • Faites un point avec le personnel : rassurez les salariés déjà en poste et essayez de développer de bonnes relations avec eux.
  • N’hésitez pas à entamer des négociations : vous aurez un apport personnel à fournir, faites en sorte de dépenser votre argent intelligemment.

Vous l’avez compris, il faut que vous définissiez votre projet avec précision. Les raisons pour lesquelles un propriétaire souhaite céder son établissement sont nombreuses : départ à la retraite, reconversion, déménagement…

Pensez à bien vous renseigner sur ces raisons : si c’est à cause d’un manque de clientèle, il sera peut-être judicieux de vous tourner vers un établissement plus passant. Aussi, n’hésitez pas à vous tenir au courant des dernières tendances culinaires : revoir le concept d’une boulangerie peut vous aider à la relancer.

L’entreprenariat est une solution parfaite si vous souhaitez devenir votre propre patron. Que vous désiriez ouvrir une boulangerie ou reprendre un établissement déjà existant, n’hésitez pas à peaufiner votre projet. Prenez le temps de bien définir le concept, mais surtout de bien analyser tous les éléments financiers à prendre en compte.

Avec YouSchool, comptez sur l’aide du coaching personnalisé pour définir votre projet professionnel et vous aider à reprendre une boulangerie !