pixel facebook

Vous venez de valider votre CAP Boulangerie, étape ultime avant d’exercer le métier de boulanger, et souhaitez d’ores et déjà vous lancer ? Nous vous dévoilons aujourd’hui nos meilleures recommandations pour la reprise d’une boulangerie.

Un secteur qui a le vent en poupe

Plus de 35 000 boulangeries-pâtisseries colorent la France en 2019. Selon une étude de la Confédération Nationale de la Boulangerie Pâtisserie Française, un artisan boulanger peut raisonnablement espérer générer dans un bref délai un chiffre d’affaires de 25 857 € par mois (hors taxes).

Ces chiffres porteurs donnent des idées à de nombreux entrepreneurs aspirant à développer une activité professionnelle valorisante et promise à de réelles perspectives de développement.

Bonne nouvelle pour vous : il existe aujourd’hui en France de nombreuses possibilités de reprise d’une boulangerie-pâtisserie.

Le choix de la boulangerie à reprendre

Une clientèle déjà existante, un établissement déjà bâti … la reprise d’une boulangerie-pâtisserie offre des avantages conséquents pour toute personne désireuse de reprendre une activité qui a déjà fait ces preuves.

Nous vous dévoilons nos meilleurs conseils afin que votre projet professionnel démarre sur des bases solides.

Les conseils de YouSchool

Le succès de votre entreprise future réside dans les caractéristiques intrinsèques de la boulangerie-pâtisserie que vous reprendrez. Il est important alors que vous effectuiez une analyse précise de l’établissement que vous vous apprêtez à reprendre.

L’exploitant du fonds de commerce est-il le propriétaire ou bien le locataire des murs commerciaux ? En cas de location, quelle est la durée du bail ? Le loyer est-il élevé ? Le local professionnel est-il dans un état correct pour démarrer rapidement ? Les normes réglementaires d’hygiène et de sécurité sont-elles respectées ? … Autant d’éléments à prendre en compte pour négocier le prix de vente avec le vendeur.

Évaluer le fonds de commerce

Avant de reprendre un fonds de commerce, il sera impératif que vous fassiez un diagnostic exhaustif de celui-ci.

Le premier facteur à prendre en compte (certainement le plus important pour un commerce de proximité) est celui de l’emplacement de la boulangerie. En effet, le lieu de votre commerce influencera grandement sa réussite. Est-il situé dans une rue passante et déjà commerçante ? Peut-on facilement atteindre la boulangerie ? Il y a-t-il des places pour se garer à proximité ?

L’établissement est-il visible ou un peu caché ? Toutes ces composantes sont à prendre en compte avant de vous lancer dans une reprise d’une boulangerie-pâtisserie : ils déterminent le potentiel concret de votre futur établissement.

Regardez le nombre d’établissements similaires à proximité du vôtre, leur positionnement et leur notoriété.

Vous pouvez tout à fait prendre contact avec les commerçants du quartier pour estimer la dynamique du secteur. N’hésitez pas à joindre la mairie également pour savoir si des travaux de voiries ou des projets d’urbanismes sont prévus à court ou moyen terme à proximité de la boulangerie.

Identifier la clientèle type de votre boulangerie

Quels sont les produits phares qui font la renommée de la boulangerie que vous reprenez ?
Jauger les heures principales auxquelles le chiffre d’affaires se réalise. Quel est le panier moyen de la clientèle ? L’établissement a-t-il une clientèle fidèle ou plutôt de passage ? Le matériel professionnel est-il bien conservé ?
Il s’agit pour vous d’avoir les réponses les plus précises à toutes ces questions pour pouvoir faire une offre réaliste et être en position de force en ayant en tête les forces et les faiblesses de l’établissement à reprendre.

Pour tous renseignements complémentaires, n’hésitez pas à vous rapprocher des équipes de YouSchool, elles vous apporteront les réponses à vos questions sur le sujet.