pixel facebook

Top Chef : Retour sur une finale qui met la cuisine à l’honneur

Les compétiteurs de Top Chef ont dû vous faire rêver et saliver plus d’une fois, tout comme nous. Ils sont un véritable exemple et une source d’inspiration pour votre formation en cuisine. Qui sont-ils et quels conseils peuvent-ils vous donner pour être un bon cuisinier ?

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Qui sont les 2 finalistes de ce concours de cuisine ?

Ça y est, après 14 semaines d’intense compétition, Top Chef saison 10 a enfin révélé son grand gagnant : Samuel ! Une finale 100% masculine qui a vu s’opposer deux techniciens hors-pair aux styles très différents. Une émission à ne pas rater pour voir les meilleurs jeunes talents de la cuisine française s’affronter.

Samuel, le glotte trotter

Samuel Albert vient d’ Angers. Tout d’abord sélectionné au sein de la brigade de Michel Sarran, puis éliminé, repêché et récupéré par Philippe Etchebest, il a fait un très beau parcours.

Ayant travaillé aux 4 coins du monde, sa cuisine est fortement teintée d’exotisme et penche notamment vers l’Asie. Son poste actuel de Chef privé à l’ambassade de Belgique à Tokyo lui a permis d’acquérir une grande culture de la cuisine du monde qui lui a beaucoup servi lors du concours.

Ses qualités : la régularité, le sérieux et des dressages impeccables

Ses plats qui ont marqué le concours : le plat d’Anjou adoré par Arnaud Lallement et le plat d’agneau adoubé par Nicolas Sale du Ritz.

Guillaume, le Breton et fier de l’être

Guillaume Pape vient du Finistère et, si vous avez suivi l’émission, vous n’avez pas pu passer à côté de l’information ! Sélectionné au sein de la brigade de Michel Sarran, cet amoureux du terroir breton vient d’ouvrir son premier restaurant à Brest. Après des débuts timides dans le concours, il a su se remettre en question et se démarquer pour se hisser jusqu’en finale.

Ses qualités : une double compétence en cuisine et pâtisserie et une cuisine à forte personnalisé et générosité.
Ses plats qui ont marqué le concours : le plat monochrome rouge qui a ravi le chef triplement étoilé Yannick Alléno, réputé pour son perfectionnisme et sa rigueur et sa version remasterisée des Saint-Jacques à la bretonne jugée par le chef trois étoiles Arnaud Lallement.

La finale de Top Chef

Comme chaque année, pour remporter ce concours culinaire, il faut réaliser un menu gastronomique d’exception pour 100 convives et les 4 chefs jurés. Pendant ses 10 heures de cuisine au sein du restaurant 1 étoile Le Royal palace d’Evian, les candidats sont aidés par leur chef de brigade et d’anciens candidats éliminés en cours de saison. Une véritable performance !

Les menus des candidats sont en parfait adéquation avec leur personnalité et la cuisine qu’ils ont montré tout au long du concours. Samuel a proposé un menu franco-japonais, né de ses voyages et de son expérience au Japon. Un menu original et exotique qui a marqué les esprits et se termine par un dessert en trompe l’oeil très artistique. Guillaume a évidemment mis à l’honneur son terroir et les produits de Bretagne. Un menu plus classique mais parfaitement réalisé. Les candidats ont terminé au coude-à-coude avec 53% des votes pour Samuel et 47% pour Guillaume.

Les conseils des finalistes de Top Chef pour être un bon cuisinier

Ce que nous a appris l’émission hier soir c’est qu’outre évidemment beaucoup de talent, de créativité et de technique, il faut aussi avoir certains qualités pour réussir en cuisine. Surtout lorsque l’on doit gérer de gros services !

  1. Bien choisir sa brigade et savoir la manager. Composer son équipe est l’une des clés de votre réussite. Même si celle-ci vous est imposée il va vous falloir apprendre à bien la connaître pour la gérer au mieux. Quels sont les points forts et points faibles de chacun ? Quel est leur caractère ? Être un bon cuisinier c’est également savoir écouter et déléguer tout en étant un véritable leader car c’est vous qui allez donner les grandes orientations du service.
  2. Avoir une excellente organisation. C’est là toute la clé de votre efficacité en cuisine. C’est pourquoi il va vous falloir bien vous préparer, décomposer les recettes et gérer votre temps. Ce conseil est aussi valable pour réussir l’examen pratique du CAP.
  3. Bien gérer son stress. Les métiers de la restauration génèrent une tension assez importante. Chaque service est un nouveau défi à relever. Ainsi, il faut apprendre à gérer ses émotions pour ne pas se laisser dépasser par le stress.
  4. Savoir travailler en équipe. La solidarité est très importante au sein d’une brigade.
  5. Avoir une grande concentration et savoir anticiper.

Voilà, la saison 10 de Top Chef est terminée. Elle aura été riche en émotions et en inspiration pour tous les passionnés de la gastronomie française et mondiale. Nous sommes sûrs que cela n’aura fait que renouveler votre motivation à devenir cuisinier !