pixel facebook

3 bonnes raisons de passer son CAP Pâtissier 

On s’engage souvent vers un CAP Pâtissier par passion. Et on a bien raison. Pourquoi ? Parce que le métier de pâtissier ne connait pas la crise, parce qu’il est en perpétuel renouvellement, et parce que c’est un métier créatif et concret qui donne beaucoup de satisfactions au quotidien dans l’exercice de sa fonction. Trois excellentes raisons s’il en fallait de passer son CAP Pâtissier.

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Le CAP Pâtissier : un diplôme reconnu, un secteur qui recrute

En restaurants, en pâtisseries, en grande distribution, en restauration collective, chez les traiteurs, dans l’industrie agro-alimentaire, généraliste ou spécialiste… Les possibilités sont multiples et variées pour exercer le métier de pâtissier. Et c’est un secteur qui compte assez peu de chômage : devenir pâtissier est donc un choix judicieux !

La boulangerie-pâtisserie occupe la première place du classement de l’artisanat alimentaire en 2019. C’est d’ailleurs là qu’exercent plus de 3 pâtissiers sur 4, ce qui en fait la toute première source d’emploi pour les titulaires du CAP Pâtissier.

Expérimenté, le pâtissier peut choisir l’indépendance et passer à  son compte. Beaucoup reprennent une entreprise ou créent la leur : boulangerie, boulangerie-pâtisserie, salon de thé, chocolaterie-confiserie, traiteur ou encore glacier”¦

LE CAP PÂTISSIER EN QUELQUES CHIFFRES-CLÉS 

  • 330 000 personnes en France travaillent dans les métiers de bouche, dont près de 17 000 en pâtisserie artisanale.
  • Plus de 90 000 commerces de bouche, dont 4700 entreprises dans le secteur de la pâtisserie artisanale.
  • En moyenne 2 500 pâtissiers recrutés chaque année en France.
  • Le salaire mensuel brut est compris entre le SMIC pour un débutant titulaire du CAP Pâtissier et 4 600 € pour certains artisans pâtissiers installés à  leur compte.

LE MÉTIER DE PÂTISSIER : UN EMPLOI DANS LEQUEL ON NE S’ENNUIE JAMAIS

Loin de la routine inhérente à de nombreux métiers, le pâtissier apprend tous les jours de nouvelles choses.

Bien sûr les techniques de base sont acquises avec le CAP Pâtissier que vous pouvez passer chez YouSchool. Mais chaque jour de sa carrière le pâtissier teste, tente, invente, découvre, essaie. Auprès de ses collègues, de ses maîtres, par ses propres découvertes et créations, il progresse par conséquent tout au fil de sa carrière. Chaque nouvelle création est source d’apprentissage.

Les pâtisseries « classiques » sont de rigueur le plus souvent tout au long de l’année. Toutefois les différentes saisons, les événements tels que la Saint-Valentin, les fêtes des mères et des pères, les anniversaires, les événements sportifs, les fêtes religieuses, le Nouvel An … sont autant d’occasions de rompre la routine et d’inventer de nouvelles pratiques.

Enfin sachez bien que le métier de pâtissier « à  la française » est également recherché à l’international. Donc si vous aimez voyager, vous pouvez multiplier les opportunités et les occasions de voir du pays dans votre vie professionnelle !

PÂTISSIER : UN MÉTIER CRÉATIF ET TANGIBLE

Aucune limite ne contraint l’imagination des plus grands pâtissiers. Les combinaisons d’ingrédients, de textures ou encore de décorations sont infinies. Rares sont les métiers qui sollicitent, inspirent et entretiennent autant la créativité, jour après jour.

D’autant que l’une des satisfactions du pâtissier est de réaliser ses productions de bout en bout et d’en voir le résultat concret devant leurs yeux. Ce qui est loin d’être le cas dans la plupart des métiers de la création alimentaire ou autres.

Dès le début de leurs études d’ailleurs, les pâtissiers commencent à mettre la main à la pâte et à se voir progresser. Ce sera le cas pour tout étudiant de YouSchool tout au long de sa formation. Pour davantage de pratique encore, nous vous recommandons fortement d’effectuer des stages durant votre apprentissage au sein de notre établissement.

Vous souhaitez en savoir davantage sur le CAP Pâtissier ? Demandez notre documentation !