pixel facebook

Quelle formation suivre pour devenir socio-esthéticienne ?

Connaissez-vous les métiers de la socio-esthétique ? Peu connus du grand public, ils permettent d’accompagner les personnes en souffrance psychologique ou physique et de leur redonner confiance. Cela vous intéresse d’allier mise en beauté et prise en charge de personnes en état de fragilité ? Découvrez comment devenir socio-esthéticienne grâce à une formation adaptée !

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Faire des études en socio esthétique

Pour exercer le métier de socio-esthéticienne, il est vivement conseillé de suivre au préalable une formation généraliste en esthétique puis de se spécialiser.

ÉTAPE 1 : SE FORMER EN ESTHÉTIQUE AVEC UN CAP

La première étape pour pouvoir devenir socio-esthéticien ou socio-esthéticienne est d’obtenir un diplôme en esthétique afin d’acquérir les fondamentaux de la mise en beauté.

En devenant titulaire d’un CAP, vous aurez toutes les bases pour exercer dans ce secteur attractif et pourvoyeur d’emploi. Vous apprendrez l’ensemble des techniques de soin du visage, des mains et des pieds mais aussi toutes les pratiques esthétiques liées aux phanères.

Vous vous imprégnez de l’ambiance d’un institut de beauté et de bien-être, aux relations avec la clientèle mais aussi avec vos collègues lors de cours théoriques et de stages pratiques en esthétique.

Une formation complète qui vous offre une vision globale du secteur et des techniques à maîtriser pour devenir un ou une véritable professionnel(le) de la mise en beauté. Le CAP est le diplôme de base en esthétique, c’est un véritable tremplin vers des formations plus spécifiques.

ÉTAPE 2 : SUIVRE DES FORMATIONS COMPLÉMENTAIRES POUR DEVENIR SOCIO-ESTHÉTICIEN(NE)

Devenir socio-esthéticienne exige une formation particulière. Une fois votre CAP, Bac Pro, BP ou BTS obtenu, vous pourrez vous tourner vers une spécialisation en socio-esthétique. Votre diplôme d’Etat est la porte d’entrée vers ces formations qui complètent un cursus initial plus généraliste.

La majorité du temps, celles et ceux qui s’orientent vers le métier de socio-esthéticien sont déjà des professionnels qui souhaitent développer leurs compétences. En effet, outre les techniques esthétiques pratiquées, ce type de poste intègre une forte dimension sociale et psychologique. Cela nécessite l’acquisition de qualifications complémentaires.

Ainsi, il existe des formations en socio-esthétique comme le DU Spécialisation esthétique en milieu médical ou un DU Socio-esthétique à suivre dans les villes de Paris, Tours ou Nantes. Certaines écoles privées forment également à ce métier et permettent d’obtenir un diplôme reconnu par l’Etat.

Vous l’avez compris, il vous faudra associer deux formations pour devenir socio-esthéticienne :

  • une formation initiale en esthétique
  • et une formation complémentaire spécialisée.

Ainsi, en validant votre examen du CAP Esthétique, vous ne vous fermez aucune porte et vous pourrez exercer l’un des nombreux métiers du secteur ou compléter votre cursus.

Tout savoir sur le métier de socio-esthéticienne

Apprenez-en plus sur ce magnifique métier qui consiste à accompagner les personnes en difficulté, quelles qu’elles soient, afin de leur apporter réconfort, bien-être et confiance en soi.

QUELLES SONT LES MISSIONS DE CE MÉTIER ?

Vous vous demandez que fait une psycho socio-esthéticienne ? Ce métier s’articule autour de deux importantes missions. La première est de dispenser des soins esthétiques “classiques” en s’adaptant à la personne et à ses besoins. La seconde est d’appliquer des techniques spécifiques à ce métier.

Les tâches de ce professionnel de la socio-esthétique sont :

  • l’élaboration d’un diagnostic pour déterminer les besoins du client conformément aux préconisations médicales,
  • l’application de soins esthétiques (manucure, modelages, soins des pieds ou du visage, maquillage…),
  • l’animation d’atelier de groupes (prévention et entretien du lien social).

Comme vous pouvez le constater, certaines de ces missions sont communes avec les pratiques d’esthéticiennes hors secteur médico-social. Associées avec des actions plus spécifiques, elles permettent de revaloriser l’image de soi des patients mais aussi de les apaiser et de leur apporter du bien-être.

UNE ESTHÉTICIENNE EN MILIEU HOSPITALIER

Ce métier, plutôt récent et donc en déficit de notoriété offre de belles perspectives de carrières. En effet, de nombreux établissements sont en recherche de personnes formées à la fois aux techniques esthétique mais avec aussi une connaisse de ce public spécifique.

Vous pourrez travailler en socio-esthétique en :

  • EHPAD (maisons de retraite),
  • hôpitaux ou cliniques,
  • maisons pour enfants et foyers d’accueil,
  • services sociaux divers,
  • milieu carcéral.

Ce métier peut donc aussi bien s’exercer dans un établissement de santé ou dans un organisme à vocation sociale. Des débouchés variés pour un profil de plus en plus demandé !

QUEL PROFIL POUR LA SOCIO-ESTHÉTICIENNE ?

Vous vous demandez quelles sont les qualités requises pour devenir socio-esthéticienne ? En effet, vous avez raison, la formation ne fait pas tout ! Pour exercer ce métier, il faut avoir une certaine sensibilité. Vous allez travailler au contact de populations fragilisées donc en dehors des compétences techniques, l’humain fera beaucoup !

Vous êtes quelqu’un de patient, attentif aux autres, d’une grande diplomatie et avec des qualités d’écoute ? Cela vous permettra d’apporter beaucoup de bien-être et de bonheur à vos patients qui en ont grand besoin !

Vous serez au contact de personnes ébranlées par la vie qui vont certainement vous partager leurs problèmes et angoisses. Donc attention, vous devez aussi avoir une certaine force mentale et une capacité de prise de recul.

Enfin, votre créativité et votre énergie vous permettront de mettre en place des activités variées et de booster le moral de ces personnes en souffrance.

Pour en savoir plus sur ce métier de la socio-esthétique, les qualités requises pour l’exercer et les établissements qui recrutent, consultez notre fiche métier.

Après cet article, il est clair pour vous que votre objectif de devenir socio-esthéticienne ? C’est un magnifique projet et une carrière qui associe esthétique et engagement social envers des personnes en difficulté. Pour cela, vous l’avez compris, vous devez suivre un CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie que vous compléterez par une formation spécifique en socio-esthétique !