pixel facebook

Les besoins en personnel qualifié s’accroissent dans le secteur de la petite enfance. Ce secteur recrute massivement et une fois diplômé, vous n’aurez pas de difficulté à trouver un emploi. Les métiers de la Petite Enfance vous attirent depuis longtemps ? N’hésitez plus !

Zoom sur ce secteur très dynamique ainsi que sur les structures et métiers qui recrutent le plus.

Le secteur de la petite enfance en France ne connaît pas la crise

Vous le savez, la France est la championne de la natalité en Europe. Chaque année, ce sont près de 800 000 bébés qui naissent sur notre territoire. Notre taux de natalité s’élevait en 2017 à 11,4 naissances pour 1 000 habitants. L’augmentation du nombre de femmes travaillant et/ou élevant seules leurs enfants nécessite également la création de structures d’accueil. Il faut donc des personnes capables de recevoir ces jeunes enfants la journée, mais aussi de les soigner et les éduquer. D’autant plus que les départs en retraite de la génération issue du baby-boom sont massifs. Les besoins en personnel qualifié s’accroissent et les métiers liés à l’enfance ont un bel avenir !

La dynamique de l’emploi dans le secteur de la petite enfance devrait rester forte dans les années à venir avec, notamment, de nombreuses opportunités dans les structures d’accueil collectif. Dans tous les cas, il y aura toujours des bébés à naître, à faire grandir et à rassurer… et donc des besoins en main-d’œuvre qualifiée dans ce domaine !

Dans ce secteur, les débouchés sont plus nombreux en Île-de-France qu’en province. De nombreux métiers de la petite enfance sont accessibles avec un diplôme de niveau CAP ou BEP. Ce domaine éducatif propose également un nombre important de formations tout au long de la carrière. Enfin, seuls 17 % des salariés des métiers de la petite enfance sont des hommes. Cette branche cherche à favoriser une plus grande mixité et à rompre avec les préjugés. Alors si vous êtes un homme et que vous souhaitez accompagner les enfants durant leurs premières années, n’hésitez plus et passez votre CAP Petite Enfance !

Zoom sur les établissements de la petite enfance qui embauchent !

Selon le rapport de l’Observatoire National de la Petite Enfance, paru en 2017, ce sont les microcrèches et les maisons d’assistants maternels (aussi connues sous le nom de MAM) qui sont en pleine expansion. Certes, ce n’est pas le mode de garde majoritaire actuellement, mais le nombre de places qu’elles proposent a augmenté de près de 30 % en 2017 ! Les établissements d’accueil de jeunes enfants (AJE) sont également des structures en plein développement. La tendance est inverse pour les crèches familiales et les assistants maternels.

Les établissements d’accueil collectif, un excellent choix de carrière

Vous recherchez un emploi dans le secteur de la petite enfance ? Orientez-vous vers les établissements d’accueil collectif ! Les crèches, haltes-garderies et jardins d’enfants représentaient près de 400 000 places d’accueil fin 2015. Les crèches d’entreprises (ou crèches interentreprises) recrutent également. Ces structures accueillent les enfants du personnel d’une ou plusieurs entreprises ou administrations et même parfois les enfants du quartier s’il leur reste des places. La part des établissements multiaccueils est en progression constante. Cela représente donc de nombreuses opportunités d’emplois pour les diplômés du secteur de la petite enfance.

Quels métiers de la petite enfance recrutent ?

Comme nous l’avons vu précédemment, le secteur de la petite enfance est en plein boom et a besoin de recruter, notamment au sein des structures d’accueil collectif. Mais connaissez-vous les métiers de la petite enfance et leurs caractéristiques ? Zoom sur les métiers d’agent de crèche et d’auxiliaire de puériculture.

Devenir agent de crèche

L’agent de crèche, également appelé auxiliaire de crèche, doit être titulaire du CAP Petite Enfance. Ce diplôme est la porte d’entrée parfaite pour exercer les métiers de la petite enfance. L’agent de crèche travaille, comme son nom l’indique, au sein des crèches publiques ou privées ainsi que des haltes-garderies. Il ou elle s’occupe d’organiser les activités des enfants et de veiller à leur bien-être. La demande est forte pour ce métier qui permet d’évoluer et de trouver un emploi stable au bout de quelques années. L’agent de crèche peut notamment devenir auxiliaire de puériculture ou éducateur jeunes enfants grâce à une Validation des Acquis de l’Expérience ou en obtenant les diplômes requis.

Le métier d’auxiliaire de puériculture

Le métier d’auxiliaire de puériculture nécessite d’être titulaire du Diplôme d’État d’auxiliaire de puériculture (DEAP) dont le concours d’entrée est accessible sans diplôme préalable. En fonction de la structure dans laquelle il évolue, ses missions seront sensiblement différentes. S’il ou elle travaille au sein d’un service hospitalier, son rôle est de donner des soins classiques aux jeunes enfants et de soutenir les parents. S’il exerce son métier au sein d’une crèche ou d’une halte-garderie, il va en plus des soins donnés aux enfants, mettre en place des activités d’éveil et des jeux et les accompagner vers l’autonomie. Il peut notamment évoluer vers le métier d’infirmier en puériculture en passant le concours dédié. La plupart des auxiliaires de puériculture travaillent actuellement dans le secteur public. C’est l’un des métiers les plus recherchés en France !

Vous l’avez compris, si vous envisagez une reconversion dans le secteur de la petite enfance, vous avez fait un excellent choix ! Si vous souhaitez découvrir d’autres emplois du secteur de la petite enfance n’hésitez pas à consulter nos fiches métiers : Animateur Petite Enfance, Agent d’animation petite enfance, ATSEM, Animateur Petite Enfance, Aide éducateur-éducatrice de la petite enfance (Aide EPE) et Aide auxiliaire de puériculture.